Os : du neuf avec du soja ?

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le Lundi 13 Août 2007 : 02h00
-A +A
Cela fait plusieurs années que l'on cherche à comprendre pourquoi les produits à base de soja peuvent avoir une influence positive sur les os. Des chercheurs japonais viennent d'élucider une partie du mystère : le soja favoriserait la formation de l'os…

Depuis 1966, de nombreuses études se sont intéressées à la relation existant entre le soja et la décalcification osseuse. Ces recherches ont été incitées par les nombreuses études épidémiologiques mettant en avant l'excellente santé osseuse des populations asiatiques, malgré leur faible consommation de laitages. De ces différentes observations, un dénominateur commun ressortait systématiquement : une forte consommation de produits à base de soja (tofu, tempeh, lait de soja). Et pourtant, aucun véritable lien de cause à effet n'a pu être établi depuis lors.

Des hormones végétales protectrices des os

Au cours des nombreux travaux portant sur le sujet, il est apparu que la présence importante d'isoflavones, des hormones végétales du soja qui s'apparentent structurellement aux hormones de la femme, pouvait jouer un rôle protecteur à l'égard des os. Mais si les données étaient évidentes chez l'animal, les études humaines probantes restaient assez rares pour tirer de réelles conclusions. Pire encore, ces dernières années, plusieurs controverses ont quelque peu atténué l'enthousiasme scientifique général autour de la petite graine jaune, mettant un léger frein à la recherche.

Des os refaits à neuf

Contrairement aux apparences, l'os est un tissu vivant qui se renouvelle en permanence : du tissu meurt et est remplacé par un autre. Cette extraordinaire faculté est cependant fragilisée à la ménopause. L'érosion de l'os s'accélère, car le renouvellement est moins efficace. Or, c'est précisément sur cet aspect des choses que se sont penchés des chercheurs de l'Université de Yamanashi, au Japon. Ils ont passé au crible neuf études d'intervention impliquant au total 432 femmes en bonne santé âgées de 51 à 63 ans, et qui n'avaient subi aucun traitement pour l'ostéoporose. Dans le cadre des études, ces femmes ont reçu soit des isoflavones du soja, soit un placebo.

Publié par Nicolas Rousseau, diététicien nutritionniste le Lundi 13 Août 2007 : 02h00
Source : Ma D.F, et al, European Journal of Clinical Nutition 2007 1-7.
A lire aussi
Ostéoporose Publié le 06/09/2001 - 00h00

Les os sont principalement composés de minéraux, surtout de calcium. Avec l'âge, et sans que l'on s'en rende compte, la masse osseuse perd de sa densité et de son épaisseur ; c'est un phénomène normal et commun à tous. Mais les os peuvent devenir fragiles au point de se casser facilement....

Plus d'articles