Opération pièces jaunes : 14e édition

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 08 Janvier 2003 : 01h00
-A +A
Pour la première fois en euros, l'opération pièces jaunes se déroulera du 6 au 31 janvier 2003. Depuis 1989, les fonds ainsi collectés ont contribué à travers près de 3.200 projets à rendre plus agréable la vie quotidienne des enfants hospitalisés.

Chaque année en France, deux millions d'enfants sont hospitalisés. La Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, présidée par Mme Chirac, organise la 14e Opération pièces jaunes afin d'améliorer le quotidien des petits patients.Parrainée par David Douillet pour la 7e année consécutive, dès le 6 janvier cette campagne invite les enfants à collecter auprès de leur famille et amis des pièces jaunes, cuivrées ou bicolores. Pour ceux qui auraient encore des francs, ces derniers sont encore les bienvenus.Les tirelires seront disponibles dans les Bureaux de Poste.

Au nombre des multiples projets réalisés grâce à cette collecte de fonds, figurent par exemple la création d'espaces de jeux, de salles d'accueils décorées ou encore de maisons destinées aux parents afin de leur permettre de rester auprès de leurs enfants hospitalisés. Mais également, la poursuite du projet de la Maison des adolescents à Paris, qui ouvrira ses portes en 2004, et un financement pour l'acquisition de 774 pompes d'analgésie auto-contrôlée (appareils permettant de lutter contre la douleur) par près de 300 services pédiatriques.

Evoquons notamment la construction et l'ouverture en octobre dernier, inaugurée très récemment par Bernadette Chirac et le ministre de la Santé Jean-François Mattéi, de la « Maison Jonathan », qui contient dix chambres pour l'hébergement de familles d'enfants malades. Ce projet, subventionné à hauteur de 400.000 euros par la Fondation, a également été financé par le Centre communal d'action sociale de la mairie de Saint-Marcellin-en-Forez où habitait Jonathan, Saint-Etienne Métropole, le Conseil général de la Loire et différentes associations. Le CHU a pris en charge le terrain, les réseaux, la maîtrise d'œuvre, la gestion du fonctionnement et de la sécurité. Quant à la Caisse nationale d'assurance maladie, elle prend en charge une partie du prix de journée en fonction des revenus des parents.

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 08 Janvier 2003 : 01h00
Source : http://www.piecesjaunes.com
A lire aussi
Apporter « + de vie » aux aînés hospitalisés Publié le 05/10/2012 - 10h09

En ce mois d’octobre, la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France lance la 16e édition de l’opération « + de vie » qui vise à collecter des fonds pour améliorer la vie quotidienne des personnes âgées hospitalisées.L’accent est mis cette année sur le lien...

Maladies rares et enfants : comment organiser les vacances ? Publié le 08/07/2016 - 15h35

Ce n’est pas parce qu’un enfant est atteint d’une maladie rare qu’il ne peut pas partir en vacances. Au contraire, c’est le moyen pour toute la famille de souffler et d’oublier un peu les difficultés du quotidien. Mais pour que les vacances soient réussies, il faut s’y préparer...

Plus d'articles