Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Offrez-vous une poule…

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mardi 28 Février 2012 : 09h06
Mis à jour le Mardi 28 Février 2012 : 09h15
-A +A

… pour avoir ses œufs bien frais à domicile.

Voilà une idée originale pour tous ceux et celles qui veulent des œufs pas industriels, de poules bien élevées en plein air : c'est le contrat-poule, proposé par la Ferme des Echancées.

Vous achetez une poule (34,20 €) pour l'année. Puis vous choisissez le forfait de 12 boîtes de 12 œufs moyens ou de 12 boîtes de 6 gros œufs (30,80 €). Vous les recevrez au rythme que vous voulez. A la fin de l'année, on vous propose une poule à cuisiner.

La Ferme des Echéancées est située en lisière de la forêt vosgienne, elle est exploitée par une famille soucieuse du bien-être des animaux et de produire des produits sains. On peut suivre la vie de la ferme sur le blog.

Malheureusement, les livraisons sont encore limitées à la région. Mais on peut espérer que vu l'originalité de cette idée, elle va vite s'agrandir ou que si on leur demande gentiment, Sophie et Éric Walger, ces intelligents fermiers, vont livrer ailleurs.

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Mardi 28 Février 2012 : 09h06
Mis à jour le Mardi 28 Février 2012 : 09h15
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat
A lire aussi
Les œufs : comment bien les choisir ? Publié le 26/03/2015 - 09h28

L’œuf est l’aliment le plus consommé dans le monde et aussi le plus vieux. De tout temps, les humains l’ont recueilli dans des poulaillers et s’en sont nourris car il leur apportait des protéines bénéfiques. Les œufs sont produits de façon quasi industrielle, comment bien les...

Poule, poularde Publié le 26/02/2009 - 00h00

On mettait traditionnellement la poule au pot du temps où elle était un mets aimé du bon roi Henry IV qui voulait que tous ses sujets en profitent. Maintenant, on a à faire avec des poules dites de réforme, après de bons et loyaux services de ponte, ou alors à de succulentes poulardes.

La fin des oeufs de batterie ? Publié le 25/05/2009 - 00h00

En Belgique, Carrefour, Intermarché et Cora ont retiré les oeufs de poules élevées en batteries de leurs étals. En effet, les consommateurs refusent ce type d'élevage cruel. De plus en plus de Francais boycottent aussi les oeufs de batteries. À juste titre ?

Lustucru a tout bon pour ses œufs Publié le 26/05/2016 - 18h35

Savez-vous que près de 69% des poules pondeuses françaises sont encore enfermées dans des cages ?Et que leurs œufs ont une valeur nutritionnelle moindre ?Plusieurs enseignes ont déjà banni les œufs de batterie mais Lustucru fait encore plus fort.

Plus d'articles