D'octobre à mars : attention à la bronchiolite !

Publié par Dr Christelle Pierrot, médecin généraliste le Lundi 10 Février 2014 : 08h37

Chaque année, la bronchiolite touche en France près d'un tiers des enfants de moins de deux ans. Infection agressive des voies respiratoires, et plus précisément des petites bronches appelées bronchioles, elle est virale et le plus souvent provoquée par le virus respiratoire syncytial (VRS). La bronchiolite représente la principale cause d'infections respiratoires chez les enfants de 1 mois à 2 ans.

© Istock

La bronchiolite s'attaque aux bébés tout l'hiver

Quelques chiffres :480 000 nourrissons sont touchés en France chaque année par la bronchiolite. 2/3 des cas arrivent directement aux urgences à l’initiative des parents.

Comme la grippe, la bronchiolite revient chaque année de façon épidémique d'octobre à mars.

C’est une maladie bénigne le plus souvent, mais l'inflammation des bronchioles peut entraîner chez les plus vulnérables une hospitalisation, une ventilation, des soins intensifs, voire dans les cas extrêmes, un décès.

Bronchiolite et asthme

Outre ces conséquences à court terme, il existe des conséquences à plus long terme comme l'asthme. Les récidives de bronchiolite au cours des 2 premières années de vie touchent entre 30 et 60% des enfants. À partir du troisième épisode de bronchiolite, on parle alors d’« asthme du nourrisson » qu’il faudra traiter comme tel.

Bronchiolite : attention aux enfants

Symptômes de la bronchiolite

La bronchiolite est une inflammation des ramifications des bronches - les bronchioles - par un virus, le plus souvent il s’agit du VRS. Elle se manifeste par les symptômes suivants :

  • nez qui coule,
  • toux sèche, puis grasse dans un second temps
  • fièvre modérée,
  • manque d’appétit
  • sommeil perturbé

Dans certains cas plus graves peuvent apparaître :

  • des difficultés importantes pour s’alimenter, voire des vomissements
  • Une gêne respiratoire sévère, une respiration sifflante
  • une agitation, ou au contraire une somnolence importante
  • une pâleur, voire une cyanose des extrémités.

Combien de temps dure une bronchiolite ?

L'incubation (phase silencieuse de la maladie) dure de 2 à 8 jours, puis la bronchiolite apparaît et la guérison intervient dans les 5 à 10 jours, même si la toux peut subsister pendant 2 à 3 semaines sans que ce soit anormal. Cette infection virale peut provoquer un affaiblissement du système immunitaire et favoriser le développement d'une surinfection virale ou bactérienne avec une fièvre élevée.

Quelle cible, quelle transmission ?

Le virus se propage par voie aérienne (postillons, toux...) et par contact direct ou indirect (touché). Attention, des symptômes de grippes ou de rhumes chez l'adulte peuvent être le fait du virus VRS et donner une bronchiolite chez l'enfant.

A savoir : le virus de la bronchiolite résiste 30 minutes sur la peau et 6-7 heures sur le linge et les objets. Il est très contagieux.

Les mesures de précaution contre la bronchiolite sont les suivantes :

  • Se laver les mains à l'eau et au savon le plus souvent possible et impérativement avant et après s’être occupé de bébé, et passer le message à toute la famille et aux amis.
  • Eviter dans la mesure du possible d’emmener bébé dans les lieux publics très fréquentés où circulent beaucoup de gens enrhumés.
  • Apprendre aux frères, sœurs, cousins, cousines etc. que quand on a un rhume, il ne faut pas faire de bisous au bébé
  • Les biberons, sucettes etc. ne doivent pas être échangés entre bébés. Il faut toujours bien les nettoyer et les sécher après chaque utilisation.
  • Aérer tous les jours la chambre de bébé et maintenir une température de 19 degrés.
  • Ne pas exposer bébé à un environnement enfumé.

Elle touche les enfants de moins de 2 ans et elle peut être particulièrement grave pour :

  • les prématurés,
  • les bébés de moins de 3 mois,
  • les enfants souffrant d'une affection congénitale cardiaque ou pulmonaire, d'une mucoviscidose ou d'un déficit immunitaire,
Publié par Dr Christelle Pierrot, médecin généraliste le Lundi 10 Février 2014 : 08h37
Source : Communiqué de presse "Protégeons les plus vulnérables contre la bronchiolite", 2 octobre 2007, "Maladies infectieuses (Laboratoires Vigies). Information sur la bronchiolite)", Geneviève Ducoffre, juillet 2006.
http://www.ameli-sante.fr/bronchiolite/causes-et-symptomes.html
http://www.chu-tours.fr/assets/files/pdf/dossier_press/2013/CP_kine_bronchiolite.pdf (chiffres)
http://www.inrs.fr/eficatt/eficatt.nsf/%28allDocParRef%29/FCVRS?OpenDocument
-http://www.reseau-bronchio.org/
-http://inpes.santepubliquefrance.fr/CFESBases/catalogue/pdf/613.pdf
-http://hopital-necker.aphp.fr/en-savoir-sur-la-bronchiolite/
A lire aussi
La bronchiolitePublié le 17/12/2003 - 00h00

Chaque hiver, plus de 460.000 nouveau-nés sont touchés par la bronchiolite, qui entraîne des embouteillages aux services d'urgences. Mais dans la majorité des cas, quelques séances de kiné respiratoire permettent de dégager les bronches de votre bébé.

Bronchiolite : recommandations à destination des parentsPublié le 31/12/2007 - 00h00

La bronchiolite touche 500.000 nourrissons par an. Or cette affection s'accompagne de très lourdes conséquences d'où l'impératif de mesures préventives. Quelle est la définition de cette affection ? Quelle est la relation entre bronchiolite et asthme ? Et enfin, quelles sont les...

Bronchiolite : comment l'éviter ?Publié le 18/12/2006 - 00h00

L'épidémie de bronchiolite a débuté. Chaque année, cette infection virale des petites bronches touche 40.000 nourrissons. Si la bronchiolite est le plus souvent modérée, elle peut se révéler très sévère chez les bébés les plus fragiles. Des mesures de prévention sont à respecter.

Plus d'articles