anonyme
Portrait de cgelitti
rds, csg, ect, c'est toujours les mème qui subissent et rien ne change, ou est le bénéfice réalisé par cette réforme

1-visite au généraliste 20?

2-visite au spécialiste 35?

3-visite au généraliste pour réaliser l'ordonnance car le spécialiste ne la réalisera pas, c'est trop lui demander 20?

total 75? minimum pour la nlle réforme

alors que normalement une seule visite = 35?

Faut pas faire polytechnique pour etre ministre

lulu
Portrait de cgelitti
Vous avez entièrement raison sur cette réforme
des abus, il en existe, mais ce sont toujours les meme qui paient,les nouveaux impots,les augmentations des soins, les mutuelles (+10%) le 1? et ça ne s'arrangera jamais
Michel
Portrait de cgelitti
cette réforme, ses commentaires ne résoudront pas le déficit de la sécurité sociale
il y en a trop qui se remplisse les poches
Un exemple, passé il y a quelques années; donner de l'argent pour la ligue contre le cancer, ou allait l'argent? et tout ce que l'on ne sait pas
GLobule
Portrait de cgelitti
[QUOTE=helen] Le medecin generaliste qui me connait bien et qui a fait de longues etudes peut faire des erreurs de diagnostics...
Avoir l'avis de son medecin traitant n'est pas un pb en soi. Mais si la reforme de la secu a ete mis en place pour reduire le deficit de la secu sociale, la question qui me vient l'esprit est la suivante : qu'en sera t-il reellement ? Et quel sera l'impact d'une telle reforme sur la sante des citoyens ? Cette reforme va inevitablement entrainer un changement de nos comportements avec le corps medical : positivement ou negativement ? En tout cas, en ce qui me concerne je serai plus exigente.[/QUOTE]Vous avez raison un médecin n'est pas infaillible mais on devra faire comme si....Vous aurez moins de bilans sanguins et moins d'examens médicaux en tout genre surtout si vous êtes d'un milieu modeste et peu souvent dirigée vers un spécialiste que si vous êtes dèja soignéé par une maladie déja connue et soignée par un spécialiste.C'est le retour de la médecine à l'ancienne qu'on connue nos ancêtres.Si vous êtes plus exigente avec avec votre médecin, je peux vous assurer que lui le sera aussi car il ne sera pas prêt à accepter" une infidélite "et vous le mettrez en courroux....sauf s'il fait partie des quelques médecins compréhensifs et intelligents, je précise bien que les années d'études supérieures de ces médecins ne sont pas un gage d'intelligence quand on voit les reflexions désobligeantes et perfides et les explications complètement insensées pour cacher leurs lacunes de lettrés auquels ont droits les plus vulnérables de la socièté car ils prennent souvent les personnes que RAFFARIN appelle "La France d'en bas" pour des démeurés.
pîpo g
Portrait de cgelitti
ou va l'argent de toutes nos cotisations et les couts abusifs de certains soins ex: hospitalisé 2 jours en hopital de jour,de 8 h à 14h. prix incroyable pour 2 visites de médecin et 2 analyses + 2 repas 800? ça c'est du profil pour certains.
BARJAVEL
Portrait de cgelitti
Quel est l'intérêt d'obliger les assurés de passer par un généraliste pour aller consulter le spécialiste que l'on connait bien, peut-être d'arrondir les fins de mois de certains généralistes qui resteront, de toute façons,tout à fait transparents entre le patient et le spécialiste. Ce n'est pas ainsi que le ministre sortira la Sécu de son désastre financier. Et surement pas en réduisant ou supprimant le remboursement des médicaments homeopathiques qui n'ont jamais d'effets INDESIRABLES. Le ministre est-il sûr de la compétence de tous les généralistes qui ont la signature du carnet de chèques en blanc de la Secu? Quelle est la sanction des erreurs de prescriptions? L'artisan qui fait des erreurs ou un mauvais travail perd ses clients, la réforme garantira à certains généralistes de conserver leurs "clients" et leur revenu.Comme une certaine religion avait son INQUISITION, le pouvoir utilise les médecins allopathiques pour juger et sanctionner les médecines douces telles l'homéopathie,l'acupuncture, les médecines ayurvédiqe, holistique et autres techniques de soins efficaces qu'ils ne connaissent pas.
roselyne
Portrait de cgelitti
je suis scandalisée par cette réforme qui n'a qu'un seul but augmenter le fond de commerce du toubib. Le patient, il devra l'être, il se verra prescrire x. ordonnances, donc x. rendez-vous pour finir près d'un spécialiste qui ne sera pas forcément celui qu'il aurait choisi (lui le patient) mais celui qui nous sera imposé par le medecin qui va nous envoyé voir le copain. bonjour le gaspillage et notre liberté où est-elle.
CG
Portrait de cgelitti
Autre point de la réforme, relatif aux arrêts de travail : des sanctions financières sont déterminées. En cas d'envoi tardif de l'arrêt de travail, la caisse informera l'assuré du retard. En cas de nouvel envoi tardif dans les vingt-quatre mois qui suivent, le montant des indemnités journalières afférentes à la période écoulée entre la date de prescription de l'arrêt et la date d'envoi sera réduit de 50 %.
JOEL
Portrait de cgelitti
Aprés CSG, RDS, Augmentation des medicaments,de la sécurité sociale, des mutuelles, médicaments génériques
maintenant problème de médecin etc et aprés ?
Alain
Portrait de cgelitti
[QUOTE=Bricier] Comment doivent procéder les patients qui sont suivis par un spécialiste pour une maladie incurable qui demande un renouvellement d'ordonnance périodique après une consultation nécessaire du spécialiste pour confirmer ou infirmer le dosage qu'un généraliste ne saurait faire.? (je pense aux hyper et hypo thyroïdiens)
Merci de votre réponse[/QUOTE]
LAUTREC
Portrait de cgelitti
[QUOTE=Michel] cette réforme, ses commentaires ne résoudront pas le déficit de la sécurité sociale
il y en a trop qui se remplisse les poches
Un exemple, passé il y a quelques années; donner de l'argent pour la ligue contre le cancer, ou allait l'argent? et tout ce que l'on ne sait pas[/QUOTE] Ce qui est inadmissible ce sont les falsifications faites avec les cartes vitales dans les grandes villes , des CMU qui prêtent leurs cartes vitales à d'autres personnes qui ont approximativement le même age et ces dernière n'ont ainsi pas besoin de mutuelles et comme à l'école pour un élève qui se conduit mal tout le monde est puni et le médecin devient "un policier" déja que certains excellaient dans ce rôle auprès des plus vulnérables...évidement pas des gens du beau monde comme eux, car entre gens bien on se respcte

Pages

Sujet vérouillé