frida
Portrait de cgelitti
Salut les filles,

Je voulais avoir vos conseils, car certaines d'entre vous doivent avoir vécu la même chose que moi.

Je suis en début de grossesse, et j'ai des nausées maintenant toute la journée, plus ou moins fortes mais bon, c'est gênant ...

J'aimerai savoir ce que vous avez fait pour que les nausées s'estompent, ou disparaissent complètement ( à part attendre la fin du 1er trimestre ) ?

Merci d'avance pour vos réponses

Kity
Portrait de cgelitti
Bonsoir,
Pour mes 3 grossesses,la 1ère à 28 ans et la dernière à 39 ans,mes nausées ne m'ont pas quittées de 3 semaines à 6 ou 7 mois de grossesse.Ce qui accentuait cet état c'était les aliments très gras(frites...), le ventre vide,et surtout l'énervement.Alors il faut trouver un moyen de relaxation, s'alimenter correctement.Je me faisais des infusions de gingembre (avec du gingembre frais),le matin au moment du petit déjeuner.En plus le gingembre donne beaucoup d'énergie.
Pour l'alimentation , il faut surtout manger ce dont on a envie, sans faire d'excés.
Allez bon courage!
frida
Portrait de cgelitti
[QUOTE=lila] Voici une histoire très étonnante : à 27 ans, je me suis retrouvée enceinte de mon premier et unique enfant "par accident", d'un homme avec lequel je ne voulais surtout pas d'enfant. Mais, par conviction religieuse, j'ai gardé l'enfant, malgré moi il faut bien le dire, et en priant pour que ce soit une fille. Bref, dès que la grossesse a été confirmée par mes examens sanguins, c'est-à-dire à 7 semaines, les nausées ont commencé. Et ce n'était pas ce qu'on appelle "les nausées matinales", non, mais de violentes nausées du réveil au coucher et du coucher au réveil, et qui se sont arrêtées net...au début du 5ème mois, une semaine après que j'ai ressenti les premiers "coups de pieds" du BB. Mais revenons au début : à la 14ème semaine, le gynéco après ma première écho m'annonce la "bonne" nouvelle : c'est un garçon !!! Je m'effondre, je pleure tout mon saôul et je suis encore plus malade les jours suivants. Je ne peux plus rien supporter ni même voir la moindre nourriture. Aucun traitement n'y fait. Je vis un enfer quotidien, avec oedème et hypertension qui réclament une surveillance accrue pour éviter la crise d'éclampsie. Je me rends donc toutes les semaines en hospitalisation de jour à la maternité où on contrôle mon taux d'albumine et ma tension. Les semaines passent et puis un beau jour, fin du 4ème mois, je sens quelque chose, un mouvement léger, un effleurement de la paroi de mon ventre. Je me dis que je me fais des idées et passe à autre chose, jusqu'à l'effleurement suivant. Là je relève ma robe et je surveille. Et ça bouge ! Il y a quelqu'un qui vit en moi, qui bouge en moi, qui existe et qui me le fait savoir. Quelqu'un qui veut vivre ! Alors je commence à m'émouvoir et à prendre conscience du miracle qui est en train de s'accomplir. Je commence à aimer cet enfant et, en même temps que cette réalité s'impose à moi de la façon la plus magistrale qui soit, mes nausées s'envolent d'un coup. Cela faisait quatre mois et une semaine que je jeûnais d'un jeûne quasi total, et d'un seul coup j'avais faim. Mon fils a dû quitter mon ventre un mois plus tôt que prévu, à cause de mes problèmes d'hypertension. Pendant donc 3 mois je me suis empiffrée de frites et de pâtisseries tous les jours et j'ai pris 23 kilos ! Mon gynéco a fini par m'avouer que certaines chose arrivent en fonction de notre état phsychique à un moment donné. Autrement dit les nausées, l'hypertension, la béance du col qui m'a valu un cerclage en début de grossesse, ce n'était pas le fruit du hasard. L'être humain est un tout, un être complexe dont on ne peut dissocier le physique du mental. J'en ai la certitude. Malgré les nausées, profitez toutes de la plus merveilleuse des aventures qui soit, même quand elle a l'air mal engagée...[/QUOTE]
inconnue
Portrait de cgelitti
je suis enceinte pour la 2ème fois.Aucune nausées pour le 1er mais là pour le 2ème mauvaise surprise.Ilvaut mieux éviter le primpéran et le motillium pendant la grossesse et de tte façon il ne sont pas(ou peu) efficace contre ce genre de nausées.
Fractionner les repas est une des meilleures solutions, encore faut il avoir envie de manger. Avant de manger, dès ton lever par exemple, boit un jus de citron dilué dans de l'eau ça marche très bien et tu peux le renouveller autant de fois que tu le veux dans la journée.
Bon courage et beau bb.
Marine
Portrait de cgelitti
Pour mes deux grossesses j'ai pu totalement éviter les nausées en prenant le petit déjeuner couchée. Il ne faut surtout pas se lever avant de manger et si possible, manger presque qu'allongée. C'était bien agréable de me faire servir ainsi par mon chéri alors j'ai continué jusqu'à la fin!!
caro2108
Portrait de cgelitti
Salut Marie,

J'ai commencé à être malade à ma 3ème semaine AM, comme toi, j'avais des nausées atroces en non stop toute la journée (sans parler du reste : incapacité de manger, de supporter la plus petite odeur, fatiguée au possible, nuits blanches, douleurs à la poitrine, aux ovaires, migraines...bref). J'ai commencé par fractionner mes repas et prendre de l'homéopathie, puis j'ai complété avec du motilium mais .... aucune amélioration !
Toutes les astuces que j'ai pu trouver sur les différents forums n'ont eu aucun effet bénéfique sur moi alors plus le choix, j'ai dû attendre.
Je termine ma 12 ème semaine AM et depuis 2 jours, je n'ai presque plus de nausées !
Alors je te souhaite beaucoup de courage et de patience et j'espère que bientôt ça passera.

Pyette
Portrait de cgelitti
Tu peux aussi demander à ton médecin de te prescrire du motilium ou du primpéran. Mais bon ça marche pas à tous les coups. Sinon comme la personne précédente je te conseille de manger les mêmes quantités qu'avant mais réparties sur 4 voir 5 repas au lieu de 3.

Bon courage, moi j'en suis à 13 semaines et ça y est elles viennent de disparaître.
sandrine
Portrait de cgelitti
Manger des biscuits au gingembre ou boire de la ginger beer (non alcoolisée) peut vraiment aider à combatre les fringales et les nausées. On peut trouver ces produits dans les monoprix (pas tous) ou en commandant sur télémarket. Sinon, il faut faire ses propres biscuits au gingembre.
picatchou
Portrait de cgelitti
Je suis à terme et j'ai toujurs les nausées... c'est rare, mais c'est tombé sur moi !
Bon courage...
lila
Portrait de cgelitti
Voici une histoire très étonnante : à 27 ans, je me suis retrouvée enceinte de mon premier et unique enfant "par accident", d'un homme avec lequel je ne voulais surtout pas d'enfant. Mais, par conviction religieuse, j'ai gardé l'enfant, malgré moi il faut bien le dire, et en priant pour que ce soit une fille. Bref, dès que la grossesse a été confirmée par mes examens sanguins, c'est-à-dire à 7 semaines, les nausées ont commencé. Et ce n'était pas ce qu'on appelle "les nausées matinales", non, mais de violentes nausées du réveil au coucher et du coucher au réveil, et qui se sont arrêtées net...au début du 5ème mois, une semaine après que j'ai ressenti les premiers "coups de pieds" du BB. Mais revenons au début : à la 14ème semaine, le gynéco après ma première écho m'annonce la "bonne" nouvelle : c'est un garçon !!! Je m'effondre, je pleure tout mon saôul et je suis encore plus malade les jours suivants. Je ne peux plus rien supporter ni même voir la moindre nourriture. Aucun traitement n'y fait. Je vis un enfer quotidien, avec oedème et hypertension qui réclament une surveillance accrue pour éviter la crise d'éclampsie. Je me rends donc toutes les semaines en hospitalisation de jour à la maternité où on contrôle mon taux d'albumine et ma tension. Les semaines passent et puis un beau jour, fin du 4ème mois, je sens quelque chose, un mouvement léger, un effleurement de la paroi de mon ventre. Je me dis que je me fais des idées et passe à autre chose, jusqu'à l'effleurement suivant. Là je relève ma robe et je surveille. Et ça bouge ! Il y a quelqu'un qui vit en moi, qui bouge en moi, qui existe et qui me le fait savoir. Quelqu'un qui veut vivre ! Alors je commence à m'émouvoir et à prendre conscience du miracle qui est en train de s'accomplir. Je commence à aimer cet enfant et, en même temps que cette réalité s'impose à moi de la façon la plus magistrale qui soit, mes nausées s'envolent d'un coup. Cela faisait quatre mois et une semaine que je jeûnais d'un jeûne quasi total, et d'un seul coup j'avais faim. Mon fils a dû quitter mon ventre un mois plus tôt que prévu, à cause de mes problèmes d'hypertension. Pendant donc 3 mois je me suis empiffrée de frites et de pâtisseries tous les jours et j'ai pris 23 kilos ! Mon gynéco a fini par m'avouer que certaines chose arrivent en fonction de notre état phsychique à un moment donné. Autrement dit les nausées, l'hypertension, la béance du col qui m'a valu un cerclage en début de grossesse, ce n'était pas le fruit du hasard. L'être humain est un tout, un être complexe dont on ne peut dissocier le physique du mental. J'en ai la certitude. Malgré les nausées, profitez toutes de la plus merveilleuse des aventures qui soit, même quand elle a l'air mal engagée...
Marie
Portrait de cgelitti
Coucou,

Merci beaucoup pour tous vos conseils.
Sinon pour le fait d'espacer les repas j'suis pas contre, mais je peux plus rien avaler donc bon.
Je commence un traitement ce soir on verra ce que ça donne.

Bon courage à toutes celles qui sont dans le même cas que moi.

Et merci encore

Bisous

Pages

Sujet vérouillé