• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    4 avis
  • Commentaires (0)

Noix de coco

Noix de coco

La noix de coco est le fruit du cocotier, ce palmier au long tronc élancé qui borde les plages de rêve des pays tropicaux. Il porte des régimes de plusieurs noix de coco qui tombent toutes seules quand elles sont mûres.

Le cocotier, arbre de vie

Le cocotier est originaire de Malaisie. Marco Polo le découvrit au 14ème siècle. Ce nom de "coco" vient de l'italien "cocho" qui signifie "coque". Une noix de coco est composée d'une première écorce très fibreuse, l'épicarpe, et d'une seconde, brune et très dure, l'endocarpe qui porte trois yeux. A l'intérieur, se cachent une pulpe blanche (dont on extrait l'huile de coprah), et dans une cavité, l'eau de coco. Tout sert dans le cocotier : ses palmes pour fabriquer les toits des maisons, les fibres des noix de coco qui sont imputrescibles et pour cela utilisées pour fabriquer aussi bien des cordes que des tapis ou des sacs. Et enfin ses fruits qui nourrissent et désaltèrent. Dans la religion hindoue, la noix de coco est considérée comme la plus pure offrande que l'on puisse apporter aux dieux.

Choisir et ouvrir une noix de coco

Le seul moyen de savoir si une noix de coco est fraîche et pleine, c'est de la secouer : on doit entendre l'eau de coco qui bouge. Il faut aussi vérifier que les yeux ne sont pas moisis. Dans ses pays producteurs, la noix de coco s'ouvre à coups de machette, instrument assez rare dans les cuisines occidentales. Pour venir à bout d'une noix de coco, il faut s'armer d'un tournevis (ou d'une vrille) et d'un marteau, caler la noix sur un torchon replié et percer deux yeux. Le lait de coco s'écoule alors. Ensuite, il faut mettre la noix de coco dans un four à 200°C pendant 15 à 20 minutes. Puis on la sort, on la laisse refroidir un peu et on la frappe avec le marteau : la coque va se fendre tout de suite. La pulpe de coco se détache avec un couteau. Mieux vaut la mettre tout de suite dans de l'eau glacée pour arrêter la cuisson.

Article publié par Paule Neyrat, Diététicienne le 14/10/2008

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus

image_format_460_230

Nectarine et brugnon

  • La nectarine et le brugnon, que l'on confond souvent, proviennent d'arbres issus du pêcher et créés par le génie humain....
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating