genesis111
Portrait de cgelitti
Ayant lu les messages,je me suis apercu qu'il y avait beaucoup de problemes similaires au mien.Dans mon cas,je souffre de névralgie faciale coté gauche suite a une paralysie du meme coté il y a 6 ans .A l'heure actuelle,je suis sous traitement "LYRICA".Depuis, il y a eu une légére amélioration surtout au niveau musculaire mais je souffre encore enormement.J'ai du mal a vivre "normalement".Je suis beaucoup stréssé,je pensse avoir une atteinte du nerf trijumeau,j'ai toujours l'oeil et la bouche qui me tire et des des difficultées a m'exprimer et a me concentrer.J'ai egalement une grosse fatigue.Les docteurs et spécialistes que j'ai rencontré ne trouve pas les solutions a mes problemes.Que puis-je faire? Est-ce que vous pourriez me recommandez des spécialistes,des solutions...Apportez moi votre aide et vos conseils s'il vou plait...
math78
Portrait de cgelitti
genesis111
Portrait de cgelitti

Je tenais absolument à témoigner moi aussi au sujet de cette saleté terriblement douloureuse, qu'est la névralgie faciale, car comme vous, j'en souffre intensement depuis quelque temps. Je me reconnais dans vos propos respectifs, surtout celui de 'COQUILLAGE 444', car son temoignage aurait pu etre le mien. Je ne suis pas en mesure de donner 'la solution miracle', par contre j'ai remarqué quelquechose d'assez étonnant, au fil de ces crises qui, il est vrai, nous enlève la joie de vivre. Cela fait plusieures semaines que je souffre de crises incroyablement irregulières, et comme beaucoup j'avais tendance à m'allonger afin de canaliser mes forces contre les douleurs engendrées. Et, je me suis rendue compte, lors d'une ènième crise, que le fait de ne pas m'allonger, arrangeait les choses. Pour etre plus clair, lorsque je sens qu'une crise s'enclenche, je m'efforce de rester assise, et meme de circuler doucement dans la maison, quitte a avoir l'air d'un zombie. Il est clair que cela n'empeche en rien la crise de s'enclencher, par contre, il se trouve que la dite crise se calme plus vite. En restant couché, cela pouvait durer plus d'une heure (par crise), par contre, lorsque je m'éforce de circuler doucement, cela devient plus supportable au niveau de la douleur, et, surtout au niveau de la durée de la crise. Je ne suis pas en mesure de vous certifier que cela fonctionne pour nous tous, mais si nous devons souffrir, autant que cela dure moins longtemps. Je tenait absolument à vous faire part de ce fait, en esperant de tout coeur, que cela puisse alléger les souffrances de certains d'entre nous. Je finirai en disant que lorsque l'on a pas enduré cette douleur, on a aucune idée de la force qu'il faut avoir pour surmonter cela. Courage a vous tous. Il faut etre plein de force pour supporter cette plaie qu'est la nevralgie faciale.

nadia
Portrait de cgelitti
je soufffre d une nevralgie faciale , cote gauche , je suis sous traitement LYRICA depuis un an , apres le IRM mon medecin m a dit que le resultat est une deformation d une vaine qui touche parfois le nerf trijumeau, j attends vos conceils s il vous plait...
Sujet vérouillé