Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Ne pas perdre la page

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 10 Juin 2011 : 09h28
Mis à jour le Mardi 14 Juin 2011 : 08h43

Quand on s'attaque à une recette un peu compliquée et que le livre se referme à la page de la recette, on risque, sinon de péter un plomb, du moins de tacher son beau livre pour peu qu'on ait les mains dans une pâte .

Rares sont les livres de cuisine qui demeurent ouverts, tout simplement parce que cela exige une reliure spéciale qui revient plus cher, augmente le prix du livre ou diminue sa rentabilité.

Pour mieux vendre un livre, les éditeurs se focalisent beaucoup plus souvent sur la belle photo de couverture, celle que l'on remarquera dans les multiples piles des magasins, plutôt que sur son côté pratique.

J'ai déniché ce marque-page que je trouve très astucieux. Il s'agit d'une petite barre en métal suffisamment lourde dont la courbure s'inscrit bien dans les pages à bloquer.

Il est anglais, il coûte 20 £, soit 22,5 €. Vous le trouvez là.

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Vendredi 10 Juin 2011 : 09h28
Mis à jour le Mardi 14 Juin 2011 : 08h43
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat
A lire aussi
Recettes faciles et légères d’une ex-grossePublié le 07/04/2015 - 19h14

Anne Austruy, l’auteure de ce livre, a été grosse, très grosse. Elle a perdu 35 kg et publié, il y a quelques années, le « Journal d’une ex-grosse » où elle racontait comment elle arrivait à maintenir son poids de forme retrouvé. 

La France à tablePublié le 18/10/2015 - 21h23

S’il y a un livre à ne pas louper, c’est vraiment « La France à table » de Michèle Barrière.Il ne ressemble à aucun autre et c’est un objet de collection

Plus d'articles