Nausée

Nausée

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 18 Mars 2013 : 13h56

Nausée : Conseils pratiques

  • Attendre que ça passe.

    Si vos malaises ne sont pas trop prononcés, modérez simplement vos activités, le temps que ça aille mieux.

    Et le fait de vomir enraye souvent la nausée.

  • Ne pas se forcer à manger.

    Manger un peu aide souvent à soulager une nausée légère.

    Mais n'insistez pas.

    Ne vous forcez pas à manger si vous n'en êtes pas capable.

    Toutefois, vous devez boire pour ne pas vous déshydrater.

  • Se détendre.

    Si votre nausée survient dans des moments de stress, essayez de vous détendre.

  • Que boire et que manger ?

    À éliminer d'emblée, que vous vomissiez ou non : lait et produits laitiers, jus et boissons très sucrés, viande rouge, sucreries, fritures et légumes frais.

    Ces aliments sont difficiles à assimiler par le système digestif.

  • En l'absence de vomissements.

    Grignotez et buvez légèrement pour vous aider à stabiliser votre estomac (biscuits secs, tranche de pain non beurrée, fruit, thé, eau, jus de fruits, etc.).

  • En cas de vomissements.

    Évitez de manger pendant 12 à 24 heures.

    Mais hydratez-vous en buvant 1,5 l par jour de liquides légèrement salés, comme du bouillon et du jus de tomate.

    Commencez par de très petites quantités que vous augmenterez toutes les 20 minutes selon la tolérance.

    Mais rien de très sucré, pour ne pas aggraver la nausée.

  • Après les vomissements.

    Quand vous commencerez à aller mieux, consommez soupes légères, tartines de beurre d'arachide, pâtes, riz, pommes de terre, poulet et poisson.

    Ce sont des aliments que l'estomac assimile facilement.

    Prenez plusieurs petits repas par jour, pour ne pas surcharger l'appareil digestif.

    Revenez progressivement à votre alimentation habituelle.

  • Prendre certains médicaments.

    Un antinauséeux, comme le dimenhydrinate, pourra atténuer la nausée.

    Attention : ce médicament peut causer de la somnolence : évitez donc de conduire.

Nausée : Quand consulter ?

  • Votre nausée persiste ou augmente.
  • Vous vomissez sans arrêt.
  • Raideur du cou, douleurs abdominales, fièvre ou maux de tête se manifestent.
  • Votre état général se détériore.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Jeudi 31 Mai 2001 : 02h00
Mis à jour le Lundi 18 Mars 2013 : 13h56
Source : Guide familial des symptômes sous la direction du Dr André H. Dandavino - Copyright Rogers Media, 2005.
A lire aussi
Nausées et vomissements de la grossessePublié le 31/05/2001 - 00h00

Les nausées et les vomissements de la grossesse sont caractérisés par un trouble de l'appétit et un dégoût pour la nourriture. Typiquement, ils apparaissent dès la quatrième semaine de gestation et diminuent graduellement vers la fin du premier trimestre. Ce phénomène touche au moins la...

VomissementPublié le 31/05/2001 - 00h00

Le vomissement consiste en une expulsion, par la bouche, du contenu de l'estomac.Cette expulsion résulte de la stimulation d'une zone nommée "centre du vomissement" située dans le bulbe rachidien.

Coliques Publié le 31/05/2001 - 00h00

Le terme "colique" est utilisé pour désigner des douleurs abdominales intenses. Résultant surtout de fortes contractions intestinales, les coliques sont un symptôme indiquant la présence de troubles abdominaux. Elles constituent environ 20 % des motifs de consultation chez le médecin.

Malaises d'estomacPublié le 31/05/2001 - 00h00

D'une capacité de deux litres environ, l'estomac est le réceptacle dans lequel arrive la nourriture.L'estomac est un milieu acide où les sucs gastriques préparent les aliments pour la digestion, ce qui dure en moyenne deux à trois heures.

Plus d'articles