loïc
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Parmi mes connaissance, les personnes sont soit myopes, soit hypermétropes, soit astigmates. Or moi, je suis myope et astigmate. Est-ce normal ? Y a-t-il beaucoup de gens qui cumulent les deux défaut ou suis-je une exception. L'astigmatisme est en outr un problème, notamment si on veut mettre des lentilles de contact. Moi je suis contraint à garder mes lunettes sur le nez...

sylvie
Portrait de cgelitti
bonjour
ma fille ainée est myope astigmate et elle porte des lentilles sans aucun problème
tina
Portrait de cgelitti
c'est courant d'être myope et astigmate. Je le suis, mon mari aussi, mon frère aussi. Myope et hypermétrope sont à l'opposé, l'un voit bien de près, l'autre de loin, mais astigmate peut hélas se marier aux deux défauts. A un certain âge se rajoutera la presbytie !
loïc
Portrait de cgelitti
Pour simplifier, l'oeil doit créer une image sur la rétine qui en tapisse le fond et où sont situés les recepteurs sensitifs.
Un oeil myope est trop long ou trop convergent et l'image se forme en avant de la rétine, la rétine percoit un flou en vision de loin compensé par un verre concave.
L'oeil hypermétrope est trop court ou pas assez convergent et l'image se forme en arrière de la rétine, cette image peut dans ce cas être ramenée (ou au moins rapprochée) sur la rétine en accommodant, c'est à dire en forçant comme on le fait quand on regarde au près, mais mieux vaut compenser avec un verre convexe.
L'oeil astigmate est déformé, c'est à dire qu'il est plus convergent dans un axe que dans l'axe opposé, il produit donc une image déformée. L'astigmatisme peut donc atteindre un oeil de base myopique ou hypermétropique (l'oeil peut aussi être myope sur un axe et hypermétrope sur l'axe contraire). On compense en plaçant un verre torique (astigmate lui aussi) mais placé dans l'axe opposé au défaut, c'est pour celà que le prescripteur indiquera l'axe de correction.
Enfin, la presbytie est une perte de la capacité d'accommodation de l'oeil qui ne peut plus faire la mise au point lorsqu'on regarde au près. Celà atteint tout le monde à partir de 40 ans environ, quel que soit le ou les défaut(s) de base pour voir au loin (s'il y en a un), et il faut une correction plus convexe pour voir de près, ou un verre bifocal ou progressif qui a une correction plus convexe dans le bas que dans le haut du verre.

Il existe des solutions en lentilles de contact pour chacune de ses possibilités.
Sujet vérouillé