hanae
Portrait de cgelitti
Bonjour à toutes,

Cela fait deux ans (depuis ma rencontre avec lon nouveau copain) que je fais ds mycoses et des cystites à répétitions (lesquelles se sont transformées en cystalgie). Bref, le rêve! J'ai rencontré récemment une naturopathe qui travaille le côté psy de la chose et j'avoue avoir eu une accalmie de 2 mois: ce qui est énorme pour moi qui prenait un ovule de prévention par semaine autrement, j'aurais eu une mycose tous les 15 j environs... Il y a une semaine, j'ai eu un gros accrochage avec le chef de mon établissement et ça n'a pas loupé: re-mycose! Qu'ai-je fait? Et bien au lieu de sauter sur mes antifongiques classiques, j'ai suivi les conseils de ma naturopathe, à savoir mettre une gousse d'ail épluchée ds le vagin en la changeant chaque soir. En dépit de mes craintes olfactives, j'ai osé l'expérience.Cela fait aujourd'hui une semaine que j'en mets et je n'ai plus mal du tout sepuis trois jours. Par précaution, je poursuis une autre semaine. Pour l'odeur, n'ayez pas peur, les gens autour de vous ne le sentent pas, évitez seulement les cunilingus!! Ce qu'il y de rassurant dans cette afaire, c'est que je me sens plus libre de voyager avec mon compagnon car en cas de mycose, je pourrai toujours trouver une gousse d'ail. Et puis quel bonheur de se soigner naturellement, donner un coup de pouce à notre flore sans la détruire.

Bonne chance et si vous tentez l'expérience, faites signe!!

Nath

sissi
Portrait de cgelitti
Hello,
j'ai juste deux petites questions: à quelle profondeur tu mets la gousse d'ail dans le vagin et comment tu fais pour l'enlever?
Merci.
hanae
Portrait de cgelitti

bonjour
à quelle profondeur tu mets la gousse d'ail dans le vagin et comment tu fais pour l'enlever?
merci
Sujet vérouillé