Mûre

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 21 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 21 Octobre 2008 : 02h00
-A +A
Il existe deux sortes de mûre. L'une provient du roncier sauvage, l'autre du mûrier qui est un arbuste cultivé.

Le sang des Titans

Soeur de la framboise, la mûre se trouve aussi dans la mythologie grecque. Elle serait née du sang répandu par les Titans versé lors de leurs guerres contre les dieux. Dans la Bible, on trouve aussi nombre de références à la mûre.Pendant des siècles, on a prêté aux mûres nombre de vertus médicinales. Elles étaient conseillées dans le traitement des diarrhées, elles combattaient (selon Pline) "les venins des serpents les plus dangereux", avaient le pouvoir de "réprimer le flux des femmes", de fortifier les gencives et de guérir les ulcérations de la bouche. Les Gitans d'Espagne utilisaient une mixture faites de mûres et de feuilles de mûrier pour stimuler leurs bêtes. Maintenant que l'on connaît la richesse de ce fruit en vitamine C et en anti-oxydants, tout ceci paraît assez vraisemblable.

Roncier et arbuste

La mûre dite sauvage est le fruit du roncier, Rubus fruticosus. Il pousse un peu partout à l'état sauvage mais il se cultive aussi. Il produit des mûres d'un rouge très foncé, presque noires quand elles sont à maturité, en août/septembre. La mûre dite cultivée "Morus nigra" est le fruit du mûrier, petit arbuste très résistant qui peut pousser un peu partout. Les ronces ont été sélectionnées, domestiquées afin d'obtenir des branches aux épines moins acérées portant des mûres plus grosses et moins acides. Le mûrier est cultivé à petite échelle dans le Limousin, le Périgord, l'Anjou et la région Rhône-alpes. Il en existe différentes variétés : Himalaya, Perle noire, Thornless evergreen. La Loganberry est issue des amours d'un roncier et d'un framboisier, en 1881, dans le jardin du juge Logan. La "baie de logan" est un fruit conique (comme la framboise) et rouge carmin. On trouve des mûres - et parfois des Loganberries -, conditionnées en barquette. Mais ce fruit, tout comme le cassis, n'est pas d'une consommation très courante.

Guide: 

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 21 Juin 2001 : 02h00
Mis à jour le Mardi 21 Octobre 2008 : 02h00
A lire aussi
Myrtille Publié le 21/06/2001 - 00h00

Nombreuses sont les variétés de myrtilles, sauvages et cultivées, toutes soeurs de l'airelle. Les myrtilliers qui produisent ces petites baies violettes poussent partout dans les régions septentrionales de l'Europe et de l'Amérique.

Dans votre assiette : la mûre Publié le 07/10/2002 - 00h00

Les mûres apparaissent en août et leur saison se termine en octobre. Pour beaucoup, les mûres évoquent des souvenirs de cueillette sauvage dans les chemins creux lors des derniers beaux jours de l'été indien.

Bettes et cardons Publié le 12/07/2001 - 00h00

Les bettes sont de la même famille botanique que les betteraves. Les cardons sont cousins de l'artichaut. Mais bien que ces deux plantes ne se ressemblent pas vraiment, on les confond souvent, peut-être parce que de l'une et l'autre, on consomme les côtes.

Litchi Publié le 21/06/2001 - 00h00

L'arbre et son fruit portent le même nom : litchi. Ce fruit largement importé s'installe sur les marchés dès le début de l'hiver.

Plus d'articles