Moustiques Tigre : participez à la surveillance en publiant votre signalement

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 03 Mai 2016 : 09h24
Mis à jour le Mardi 03 Mai 2016 : 09h24
-A +A

Le portail de surveillance du moustique Tigre vient d’être réactivé et le restera jusque fin novembre, durant toute la période d’activité de ce moustique pouvant transmettre la dengue, le chikungunya et le virus Zika. L’objectif est de suivre en temps réel sa progression sur le territoire français pour s’y opposer efficacement, en faisant intervenir la population.

Reprise de la surveillance estivale des moustiques Tigre

Les moustiques tigre (Aedes albopictus) sont installés en France depuis 2004. À ce jour, ils sont implantés dans 30 départements (http://www.cnev.fr/images/pdf/albo_2015_binaire.jpg). Pour savoir si votre lieu d’habitation ou lieu de séjour lors d’un déplacement est touché, vous pouvez utiliser la carte de distribution.

Vous pouvez également contribuer à la surveillance en signalant la présence de ce moustique via une Application ou le site internet dédié à cette action citoyenne.

Parce que « tout ce qui vole n’est pas moustique, et que tous les moustiques ne sont pas Tigre », fournir une photo du type de moustique en présence est obligatoirement demandée pour valider tout signalement. Le moustique Tigre présente ces trois caractéristiques :

Il est petit : plus petit qu’une pièce d’un centime d’euro.

Il n’est pas rayé jaune et noir : mais rayé noir et blanc, très contrasté.

Il dispose d’un appareil piqueur : un long appendice en prolongement de la tête.

Dans certains cas, des moyens chimiques pour ralentir voire stopper sa propagation seront mis en place.

Comment vous protéger des moustiques Tigre?

En luttant contre leur prolifération : éliminez les eaux stagnantes en vidant ou en supprimant les coupelles sous les pots de fleurs, changez l’eau des vases au moins une fois par semaine, retournez ou mettez à l’abri tout type de récipients (sceaux, matériel de jardin…), recouvrez d’un filet moustiquaire les réservoirs d’eau et introduisez des poissons dans les bassins d’agrément (pour qu’ils mangent les larves de moustiques).

En se protégeant des piqures : port de vêtements longs et amples, répulsifs (attention aux contre-indications chez les femmes et les nourrissons), moustiquaires.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 03 Mai 2016 : 09h24
Mis à jour le Mardi 03 Mai 2016 : 09h24
Source : signalement-moustique.fr
A lire aussi
Attention au moustique tigre en France Publié le 09/08/2013 - 14h14

En France, les moustiques tigres sont sous surveillance et des actions sont mises en place pour prévenir leur multiplication. En effet, il ne faudrait pas qu’en s’implantant sur notre territoire ils disséminent des maladies infectieuses tropicales…

Attention, moustiques tigres, sous surveillance en France Publié le 14/08/2012 - 14h13

Dans les pays tropicaux, les moustiques tigres sont responsables de maladies infectieuses comme le chikungunya ou la dengue, qui se traduisent entre autres par une forte fièvre. Arrivés en France depuis une dizaine d’années, mais sans provoquer systématiquement de maladie, les moustiques...

Plus d'articles