Tiphaine
Portrait de cgelitti
Bonjour

j ai 21 ans et j ai perdu mon père il y a 9ans. JE ne pense pas avoir fait mon deuil. Rapidement j ai fait comme si tout allait bien pour ne pas inquieter ma mere et parce que j étais jeune. Maintenant quand je sors avec quelqu'un je m'attache et dès que la personne s'attache à son tour je me renferme sur moi même (comme si j'élevais des barrières défensives) jusqu'à provoquer notre rupture.c'est toujours des ruptures douloureuses. Ca fait 2 fois que ca me le fait dans des conditions étonnament identiques. De plus mon ancien copain veut m'aider mais je refuse cet main tendue. est ce que ces personnes n'étaient faites pour moi et que je l'exprime par ce comportement ou est ce que j'ai des difficultés relationels? je me pose beaucoup de questions

noémie
Portrait de cgelitti
Bonjour marie,
Sans doute il te manque une image solide de ce que peut être un homme adulte, c'est pourquoi tu hésites à t'engager dans une relation sérieuse. J'ai eu un peu le même problème, n'ayant pas connu mon père. Je n'ai pas essayé de nouer trop vite des relations très sérieuses, j'ai préféré faire des activités collectives, m'intéresser à plein de choses pour avoir amis et amies, le temps de m'apprivoiser les garçons. Un jour, sans trop le chercher, j'ai trouvé le "bon" copain et je me suis engagée.
Amicalement.
Sly
Portrait de cgelitti
Esrt ce que tu communiques dans ton couple, est ce que tu dis tout ce que tu dis ici?

Clara
Portrait de cgelitti
Est-ce que tu as des frères et soeurs, Marie ? Tu as peut-êtr un peu peur que ta mère se sente abandonnée si tu t'engages trop ?
Tiphaine
Portrait de cgelitti
Bonjour marie,
J'ai perdu mon père quand j'avais 9 ans. mais cela ne m'a pas empêché de fonder une famille, par contre très jeune et j'ai fui la maison vide de vie. Je ne crois pas que le lien soit directement lié à la perte de ton père. Par contre, la perte de cet homme t'a privé de toutes les phases qui permettent à une jeune fille de se positionner dans la vie. Tu poses la bonne question dans le titre de ce forum. Et ma réponse est de te dire : rattrape le temps perdu et dis toi que tu vas faire ta construction en recommençant là où tu t'es arrêtée. Pour cela, je trouve que le travail de groupe et la parole en groupe est ce qu'un orphelin a besoin, car notre solitude a été grande. Notre socialisation en a pris un coup. Tu as de la chance de t'en apercevoir jeune, profites en pour travailler avec de l'aide autour. Tu vas gagner sur toi et tes peurs inconnus. Bonne réception du message.   
Sujet vérouillé