abderrhmane
Portrait de cgelitti
Il est vrai qu'il faut faire attention à ce que nos enfants ne deviennent pas des obèses ++, par contre il est certain que le facteur morphologique entre en ligne de compte; Mes enfants sont tous sous la barre de l'INDICE DE MASSE CORPORELLE, et cela ne se voit pas , bien au contraire. j'ai parmis mes enfants, un enfant massif, style bucheron (carré et de bonnes joues), donc je pense très sérieusement que dans le calcul de l'imc ceci n'est pas pris en compte et qu'un enfant à l'allure ronde, n'est pas forcément un obèse en puissance, les enfants grandissent à leur rythme, par contre si un enfant à des bourrelets partout et qu'il ne bouge pas beaucoup, là il faut l'aider à ce qu'il change ses habitudes alimentaires; j'ai plusieurs exemples autour de moi, des enfants enrobés à qui du jour au lendemain été catalogués de gros ou grosse, ont pris du poids dès que les restrictions sauvages des parents ont commencées. Les enfants ont fain tout le temps, ne les privez pas de nourriture pour faire tel ou tel régime , mais apprenez leur que la bonne nourriture peut se manger à dose raisonnable, qu'effectivement les macdo plusieurs fois par semaines, ce n'est pas le top, mais qu'une fois suffit largement tout en organisant le reste des repas en tenant compte de ce repas très copieux... Je ne suis pas pour que l'on fasse faire des régimes à des enfants ou des adoslescents, il faut tout simplement leur apprendre à bien se nourrir et de tout, leur faire comprendre que leur corps change et qu'il est normal que les kilos arrivent , mais cela n'empêche pas de rester mince... dE PLUS CE QUE JE TROUVE DETESTABLE DANS CETTE SOCIETE BIEN PENSANTE, C'EST QU'UN OBESE EST FORCEMENT COUPABLE DE "GOINFRERIE", FAUX ET CHEZ FAUX, c'est plus difficile que cela à analyser et vous aurez beau faire faire mille régime à une personne qui n'est pas stable spychiquement, cela ne marchera jamais. Des tas de gens maigrissent après avoir régler leurs problèmes personnels sans forcément se serrer la ceinture. Un enfant qui devient obèse ne le devient pas par jeu, mais par angoisse, par besoin de satisfaire un manque. Alors soyez indulgents avec les enfants, adolescents, adultes, car tous les kilos superflus font partie de leur histoire personnelle, tendez leur votre main et non votre marteau de juge.... Merci d'avoir pris la peine d'écouter ce message.
COQUELICOT
Portrait de cgelitti
Je viens de relire mon article et je peux vous confirmer qu'au jour d'aujourd'hui je suis convaincue que les tableaux IMC qui se trouvent dans les carnets de santé de nos enfants ne sont plus d'actualité. Plusieurs facteurs ne sont pas pris en compte. Un article récent sur la question faisait état de ce constat. Il est prévu de revoir ces chiffres à la hausse car la morphologie de nos enfants n'a plus rien à voir avec la morphologie des enfants des années 1960... Ne laissons pas des chiffres guidés la santé de nos enfants. Chaque être humain est unique.....
Derek
Portrait de cgelitti
Mes deux ainés (et les deux petits suivent le même chemin) sont classés "en surpoids" à chaque visite médicale scolaire. Mon épouse (1.70, 78 kg) et moi (1.83, 91 kg) sommes d'anciens sportifs de bon niveau et nos enfants sont aussi assez massifs.
L'ainé, 8 ans 1/2 fait 1.42 et 41.5 kg, le deuxième, 7 ans, 1.35 et 36 kg. Ils ne sont ni gras ni enrobés (les médecins scolaires s'y reprennent chaque fois à plusieurs reprises pour les pesées :D et vérifient leur balance), sont en bon état de forme et progressent bien dans leurs pratiques sportives.
Le pédiatre précédent, qui a pris sa retraite, considérait leur poids comme normal étant donné leur stature et leur structure osseuse. Le nouveau pédiatre, lui, suit l'avis des médecins scolaires et estime qu'ils doivent perdre du poids.

Nous sommes quelque peu dubitatifs à l'idée de modifier leur régime alimentaire qui est équilibré (fruits légumes, viandes maigres, très peu de sucreries, pas de sodas...) et risquer ainsi d'altérer leur état de santé alors que leurs performances sportives actuelles tant du point de vue vitesse qu'endurance sont excellentes.

Quelles sont vos expériences sur des sujets similaires ? Avez-vous suivi l'avis médical et, si oui, avec quelles conséquences ?

[QUOTE=GUIGUI] Je suis tout a fait d'accord avec cette incidence morphologique sur ce calcul IMC.
Mon fils va sur ses 10 ans, il pèse 43 kgs (1m42), Il est très "carré" d'épaules !
Comment évaluer un poids "morphologique", en effet sur son poids global, il y a, à mon sens, une part "graisse" et une part "os", l'IMC ne tien pas compte de tout cela et de ce fait induit les parents en erreur.
J'ai failli mettre mon fils au régime à cause de cet IMC, en fait il n'a pas besoin de régime. [/QUOTE]
aLex
Portrait de cgelitti
L'IMC n'est pas forcément valable pour les personnes de moins de 20ans (fin de la croissance) ni pour celle agées, ou encre pour les sportifs ou les femmes enceintes.
Alors pour vos fils, il peut induire en erreur ;)
abderrhmane
Portrait de cgelitti
éjaculât de volume avec des spermatozoïdes a morphologie ter altérée et a mobilité abaissée merci
GUIGUI
Portrait de cgelitti
Je suis tout a fait d'accord avec cette incidence morphologique sur ce calcul IMC.
Mon fils va sur ses 10 ans, il pèse 43 kgs (1m42), Il est très "carré" d'épaules !
Comment évaluer un poids "morphologique", en effet sur son poids global, il y a, à mon sens, une part "graisse" et une part "os", l'IMC ne tien pas compte de tout cela et de ce fait induit les parents en erreur.
J'ai failli mettre mon fils au régime à cause de cet IMC, en fait il n'a pas besoin de régime.
Sujet vérouillé