Monoxyde de carbone : le " tueur silencieux "

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 18 Décembre 2000 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 01 Septembre 2016 : 11h04
-A +A
Avec l'arrivée du froid, nos appareils de chauffage reprennent leur fonctionnement. Comme les gaz d'échappement et les incendies, les chauffages, surtout lorsqu'ils sont situés dans des pièces de petite taille et peu aérées, dégagent du monoxyde de carbone. Son inhalation empêche nos cellules de respirer, provoquant ainsi des intoxications sévères avec un caractère « épidémique ».

Inodore et incolore, le monoxyde de carbone intoxique silencieusement

En France, chaque année, le monoxyde de carbone cause une centaine de décès par intoxication et des milliers de victimes hospitalisées.

Indolore et hautement diffusible, le monoxyde de carbone prend le surnom de « tueur silencieux ».

Sa présence résulte d’une combustion incomplète, et ce quel que soit le combustible utilisé : bois, butane, charbon, essence, fuel, gaz naturel, pétrole, propane.

Ce gaz asphyxiant très toxique provoque rapidement ce qu'on appelle l'« anoxie cellulaire » (les cellules ne sont plus oxygénées). En effet, il a une affinité 250 fois plus élevée que celle de l'oxygène pour l'hémoglobine, principal transporteur de l'oxygène dans l'organisme.

Le monoxyde de carbone se fixe donc tout simplement sur l'hémoglobine à la place de l'oxygène, empêchant ainsi nos cellules de respirer.

Les chauffages : de grands fournisseurs de monoxyde de carbone

Quels sont les appareils susceptibles de dégager du monoxyde de carbone ?

* les chaudières à bois, à charbon, à gaz, ou à fioul,

* les chauffe-eau et chauffe-bain,

* les inserts de cheminées, les poêles,

* les chauffages mobiles d’appoint,

* les cuisinières à bois, à charbon, ou à gaz,

* les moteurs automobiles dans les garages,

* les groupes électrogènes à essence ou à fioul et tout moteur thermique fixe ou mobile,

* les appareils de fortune type brasero

Dans la majorité des cas, les intoxications au monoxyde de carbone sont la conséquence :

  • D'une mauvaise évacuation des produits de combustion (conduit de fumée bouché ou mal dimensionné).

  • De l'absence de ventilation dans la pièce.

  • Du défaut d'entretien des appareils de chauffage et de production d'eau chaude.

  • De la vétusté des appareils.

  • De la mauvaise utilisation de certains appareils, notamment des chauffages d'appoint, brasero, poêle à pétrole, groupes électrogènes...

  • De l'incompatibilité entre différentes installations.

Sachant que ces facteurs peuvent se cumuler entre eux....

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 18 Décembre 2000 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 01 Septembre 2016 : 11h04
Source : J-C Dupont, www.egora.fr. Le monoxyde de carbone : formation, mesure, toxicité, pollution urbaine, principales causes d'intoxication. J-L. Geronimi, Chez Technique et Documentation, Sciences pures.
A lire aussi
Qui se chauffe dégage du monoxyde de carbone Publié le 02/01/2006 - 00h00

Indolore et invisible, le monoxyde de carbone est un gaz asphyxiant qui intoxique chaque année 6.000 Français. Les personnes en situation précaire ne sont pas les seules victimes, nous pouvons tous être concernés. Cet hiver, avez-vous fait ramoner vos conduits ?

Intoxication au monoxyde de carbone : déjà 3 morts ! Publié le 22/11/2011 - 18h05

Le monoxyde de carbone est un gaz invisible et inodore mais hautement toxique et qui fait chaque hiver des centaines de victimes. Ce gaz provient des appareils de chauffage mal entretenus : chaudières, chauffe-eau, cuisinières, chauffage d’appoint, etc. Autrement dit, les intoxications au...

Plus d'articles