astrid
Portrait de cgelitti
Bonsoir,

Je me permet d'écrire ce message parce que je ne vais pas très bien ce soir..

Voilà, je suis comme les médecins ont pu dire "dépressive" depuis 2003 (j'ai eu 17 ans cette année). J'ai été mise à 2 reprises sous Deroxat.

Les causes semblaient être le fait d'avoir été la tête de Turc dans mon collège. Pas vraiment avec des amis. J'ai toujours été très sensible, m'effondrant à la moindre critique, faiblesse et méchanceté.

J'ai commencé la mutilation, "légèrement" ect..

Puis arrivée au Lycée, sans vraiment de raisons, si ce n'est qu'un chagrin d'amour, je me sentais mal, prise depuis des années à des crises d'angoisses. J'ai repris la mutilation, je pleurais sans arret, m'enfermait dansun monde virtuel, j'aimais ce qui était "sombre" (musique, art ect). Je continuais d'avaler des cachets sans arret.

Janvier 2005: J'avalais plus de 5 lexomils chaque soir pour dormir (j'ai toujours eu beaucoup de mal à dormir).

Mai 2005: Je rencontre une fille comme moi à 2 on découvre l'alcool, le cannabis. On avait des tas de lexomils. Je reprends la mutilation.

Juin 2005: Je bois toute seule, pour oublier un autre chagrin d'amour, je me coupe les poignets, la poitrine..

J'ai vu un pédopsychiatre de Mai 2005 à Mars 2006. Ca m'avait un peu aidé. J'allais mieux, plus trop d'idées noires, ni de coups de cafards qui s'abattaient sur moi le soir..

Malgré ça je continuais à me couper. Ca me "calmait".

A partir de Décembre 2005, je ressentais beaucoup de violence en moi.

En Janvier 2006, pendant 3 jours je me suis ouvert les poignets aux lames de rasoir. A chaque fois, je descendais voir mes parents en pleurant (ils m'ont toujours soutenus). Et le 3ième soir, en ayant bu, j'ai été trop trop loin.

Le samu est venu me chercher, j'ai été recousu, puis ma mère ne voulant pas me laisser à l'HP pas terrible de ma ville, je suis rentrée chez moi.

Et puis j'ai retrouvé une motivation. Mon copain, qui sans le savoir m'aide beaucoup. Je l'aime.

Mais voilà la peur de le perdre me hante.

Ca en tourne à la maladie, s'il ne répond pas à mes messages, je pleure, je tremble, je me sens vraiment mal.

Une fois, il était faché contre moi.

J'ai repris la lame de rasoir, et dés que j'ai eu de ses nouvelles (en l'espace d'une après midi vous voyez..).

J'ai eu la même réaction tout à l'heure. Je pense au pire dans ces moments là, à ce que je pourrais faire pour mettre fin à mes jours..

C'est stupide..puéril. Je me dis depuis tant de temps qu'un jour j'y passerais, quand ça sera le bon moment..Je suis extrèment lucide sur mon etat (ce qui fait que les psys ne s'inquiétaient jamais trop, hormis mon médecin traitant, disant que j'étais "sombre, dépressive, passant une très mauvaise adolescence).

Je ne comprends pas pourquoi je suis comme ça. Dans mes moments de blues, je ne me contrôle pas. Je dérape, à chaque crise, ce fut de plus en plus fort. Pourtant, je réussis très bien scolairement, j'ai des parents, des amis, et ce qui compte le plus mon copain..

Je ne supporte pas le regard des autres. J'ai toujours l'impression qu'on parle de moi, qu'on ne m'aime pas, qu'on rigole de moi..

Et pourtant petite j'étais bizarre, vu que j'essayais de m'étouffer, ou que je prenais du verre et me lacérer les jambes prétendant un accident pour qu'on s'occupe de moi..

Je suis perdue..:(

astrid
Portrait de cgelitti
il est vrai que ton cas me depasse un peu!!!je donne mon avis et generalement les retour sont assez positif.Mais toi, expliquant que deja toute petite....un evenement ds ta toute petite enfance voir meme lors de la gestation de ta maman c'est produit et pour le retrouver!!!tu es tres lucide,c'est effectivement pour attirer l'attention, mais aussi tu ne te sens pas reconnue pour ce que tu es (mais qui es-tu le sais tu?).cela engendre une colere noire que tu ne controle pas et quel soit envres toi ou autrui, ne voullant pas faire de mal a autrui tu retourne tout vers toi.j'ai donner mon avis a quelqu'un sur se forum "depression" a "aidez-moi...", c'est un peu le meme cas va voir ce qui est dis ca peu t'aider!!!voila je m'en tiens la pour l'instant mais espere avoir de tes nouvelles bientot.VOIS LES CHOSES SOUS UN ANGLES POSITIF ET APPRENDS A T'AIMER TOI!!!bises
Sujet vérouillé