kattryn
Portrait de cgelitti

Bonjour,

Pas certaine que cela soit vraiment classé dans le bon domaine mais, il faut que je parle et m'ouvre parce que cela me fait beaucoup de peine et m'inquiète vraiment.

Je suis mariée depuis 2 ans, mon mari et moi nous 'disputons' assez souvent, pour des petites choses en général.

Il a ses défauts, j'ai les miens, nous tentons au quotidien de nous entendre mais je pars du principe que c'est essentiel de parler et dire ce qui ne va pas.

Malheureusement pour les hommes, les femmes sont plus sensibles et ont besoin de parler plus, c'est prouvé et souvent, il est vite exaspéré lorsque j'émets une critique, dans le but de s'améliorer, toujours.

Mon conjoint a tendance à avoir l'alcool méchant, lorsqu'il boit (même deux verres parfois sufisent s'il est énérvé ou fatigué pour lui faire pétér un plomb).

Il y a deux jours, nous sommes sortis au restaurant, tout se déroulait bien et il m'a demandé de prendre le volant lorsqu'il a commandé un digestif. Pas de problème, évidemment j'ai dit OK.

Sortis du resto, il décide de prendre le volant, au départ, il roule calment puis décide tout d'un coup de courser une voiture juste parce que le type était trop derrière lui à son goût et que le fait qu'il l'ait dépassé ne lui a pas plu.

Je ne me sentais pas bien et lui ai demandé une fois, deux fois, non bien plus en réalité , de ralentir. Et plus je le suppliais, plus il accélérait. Ensuite, exaspéré parce que je lui demandais de ralentir et lui disais que c'était dangereux, il m'a frappé sur l'oreille gauche. Et ce n'est pas la première fois qu'il me fait des coups pareils, à déconner plein tube lorsqu'il y a un trop plein.

Depuis, je lui parle à peine et je ressent une tristesse, une déception très forte parce qu'il na pas agit en homme mûre, sage.

Trouvez-vous cela normal, vous? une réaction pareille? ou est-ce moi qui exagère?

Merci beaucoup.

kattryn
Portrait de cgelitti

Bonjpur,

je suis dans le même cas que vous , Angel  ; mon mari est plus brutal psychologiquement que physiquement mais , sous emprise , je me soumettais à tout , finalement.

Après de multiples hospitalisations , un coma pour maigreur extrême et dénutrition totale , j'ai accepté de réagir: j'ai déménagé il y a une semaine ! C'est une nouvelle vie que je commence là , sans la peur d'une quelconque présence importune. J'ouvre à qui je veux , quand je veux.

Heureusement que j'ai la grande chance d'avoir des amis sincères qui ont tout fait pour me sortir de là et me soutiennent coûte que coûte.

JKe pourrais , je devrais porter plainte contre mon mari mais non , je n'y arrive pas.  La police , les médecins ont tenté , tentent de me fgaire chzanger d'avis mais , aussi étrange que cela puisse paraître , je n'ai aucun esprit de vengeance , de haine. J'aurais tant aimé que cela fût autrement !

Victime enfant , victime adulte ...Ne finit-on pas définitivement coupable ?  Au fond de soi ...

Biensûr que votre mari est un monstre , Angel !C'est du viol qui relève de la plainte ...Si je vous ai parlé de mon histoire , c'est que la violence se cache sous des tas de formes.Mon mari m'a souvent violée sans me frapper.Et moi , je n'osais pas crier , hurler , il le savait....Et puis , nos enfantsaient entendu , compris...

Je ne pensais pas pas que la police me croirait mais il n'a pas hésité une seconde !!

" ça se voit dans vos yeux , votre façon de parler , de pleurer , votre corps , votre arttitude..."

un gastroentérologue que je consultais pour autre chose m'a dit que mion corps montrait , disait quelque chose de grave...Il ne connaissait rien de mon passé.

"Depuis, je lui parle à peine et je ressent une tristesse, une déception très forte parce qu'il na pas agit en homme mûre, sage."

Voilà ! Déception, et tristesse !!! N'est-ce pas pire que de ressentir de la colère , de la haine ? Pourquoi n'osez-vous pas vous rebeller , Angel , même si je le devine ?

Dites-le ! Vous savez que ce n'est pas normal , n'est-ce pas ? Vous le savez mais ...qu'est-ce qui vous bloque ?  Réfléchissez bien ;)  Vous le savez , même si vous ne le dites pas...

Cordialement , très cordialement !!

Blanche-du-Sud
Portrait de cgelitti

Bonjour Angel-Lila,

J'ai voulu vous répondre car votre message m'a vraiment interpellée. Vous êtes tout à fait dans le vrai lorsque vous parlez de communication; dans un couple, c'est primordial.

Par contre, je suis complètement choquée de ce que vous décrivez: aucune femme ne mérite et ne doit être traitée de la sorte!! Ce que vous dites est grave, votre mari vous a litéralement agressée à plusieurs reprises. C'est un délit, puni par la loi. C'est un homme qui vous a montré de manière répétée qu'il est violent et sourd au dialogue que vous lui proposez. Partez, tant que vous le pouvez encore. Ne faites pas l'erreur de rester en pensant qu'il peut changer, car alors vous risqueriez de rentrer dans un cycle d'auto-dépréciation qui pourrait avoir des conséquences très graves. Un homme qui lève une seule fois la main sur vous, c'est déjà une fois de trop. Mon conseil serait d'abord que vous soyiez très prudente et que vous alliez voir quelqu'un de compétent dans ce domaine (une conseil juridique, assistance sociale...). Si votre famille est à proximité, voyez s'ils peuvent vous aider. Il y a quelques années, une parente dont je suis très proche a connu une situation très similaire à la vôtre: nous avons organisée le déménagement de ses affaires en profitant d'une absence du mari violent et l'avons protégée le temps que le divorce soit prononcé. Si les choses se passent mal, vous pouvez avoir recors au juge des affaires familiales qui pourra prendre des mesures de protection en votre faveur.

Surtout, ne laissez pas les choses traîner ainsi. Cette situation est grave. N'attendez pas d'avoir une raison de plus de regretter d'avoir laissé faire. Et ne vous laissez pas manipuler: souvent, les hommes violents sont de beaux parleurs qui enrobent leurs pires actes de discours lénifiants; n'acceptez pas cela de lui et agissez pour vous sortir de ce cercle vicieux.

 

Je vous souhaite beaucoup de courage. 

Blanche

Sujet vérouillé