carine
Portrait de cgelitti
bonjour tlm

je me permets de vous deposer mon message car je suis perdu, j'ai un frere de 31 qui est marrie et a 2e nfants 4ans et 3moismais est tombe dans l'heroine, je ne sais^pas comment l'aider et sa femme est perdu aussi. J'essaie de lui parler mais il me dis que ca va qu'il suis un traitement de subutex alors qu'il n'avais pas vu de medecin. ma question est : Peut on arreter l'heroine tout seule ou il est vraiment necessaire de suivre une cure ou un medecin.

Mervi a vous

ps Il touche depuis l'age de 18ans

carine
Portrait de cgelitti
[QUOTE=carima] Bonjour Djelloul,
Je comprends ce que vous vivez et je sais que c'est très dur surtout quand la vie de famille est en jeu.
Moi même mon ami avec qui j'ai une petite fille prenait de l'héro pendant 10 ans en faisant une pause de 2 ans mais fin janvier 2006 il a quitté sa cure pour la seconde fois et jusqu'au jour d'aujourd'hui il n'y a pas retouché, il s'est remis au sport activité qu'il adore donc c'est une bonne chose pour son rétablissement.
Seul il est très dur d'arrêter l'héro je parle pour le sevrage il peut réussir à se sevrer seul mais il est sûrement conscient que la volonté doit être totale.
Ce qu'il faut lui expliquer c'est de commencer par se sevrer à l'hôpital cela dure maximum 15 jours et il souffrira moins, il ne pourra pas sortir se chercher sa merde quand il sera en manque, il sera suivi et c'est important.
Ensuite, il devrait directement entamer une cure car le plus dur c'est de résister à la tentation car quand tu prends une drogue ou que tu fumes dans ton cerveau il y a une sorte de boîte qui enregistre la sensation que tu as et que ressens (seulement quand il y a dépendance) et le jour où il se passe quelquechose dans ta vie que tu n'arrives pas à gérer alors la petite boîte à sensation s'ouvre et la tentation est si grande que il est évidemment très dur de résister c'est pourquoi une cure s'impose selon moi car tu apprends à revivre, à te connaître et à travailler ton mental car c'est cela qui commande le reste et je pense même que après une cure il est très très important d'être suivi par un psy.
En tout cas je trouve ce moyen très bon mais il faut le soutenir, l'encourager dans cette direction et vous pouvez toujours contacter un medecin ou une association pour connaître tous les moyens de guérison et ensuite lui en parler et essayer de le convaincre et de lui donner la volonté de s'en sortir.
J'espère que ces quelques conseils vous aiderons et garder le moral et courage surtout pour les enfants.
Bisou[/QUOTE]
carine
Portrait de cgelitti
[QUOTE=carine] Bonjour Djelloul,
Je comprends ce que vous vivez et je sais que c'est très dur surtout quand la vie de famille est en jeu.
Moi même mon ami avec qui j'ai une petite fille prenait de l'héro pendant 10 ans en faisant une pause de 2 ans mais fin janvier 2006 il a quitté sa cure pour la seconde fois et jusqu'au jour d'aujourd'hui il n'y a pas retouché, il s'est remis au sport activité qu'il adore donc c'est une bonne chose pour son rétablissement.
Seul il est très dur d'arrêter l'héro je parle pour le sevrage il peut réussir à se sevrer seul mais il est sûrement conscient que la volonté doit être totale.
Ce qu'il faut lui expliquer c'est de commencer par se sevrer à l'hôpital cela dure maximum 15 jours et il souffrira moins, il ne pourra pas sortir se chercher sa merde quand il sera en manque, il sera suivi et c'est important.
Ensuite, il devrait directement entamer une cure car le plus dur c'est de résister à la tentation car quand tu prends une drogue ou que tu fumes dans ton cerveau il y a une sorte de boîte qui enregistre la sensation que tu as et que ressens (seulement quand il y a dépendance) et le jour où il se passe quelquechose dans ta vie que tu n'arrives pas à gérer alors la petite boîte à sensation s'ouvre et la tentation est si grande que il est évidemment très dur de résister c'est pourquoi une cure s'impose selon moi car tu apprends à revivre, à te connaître et à travailler ton mental car c'est cela qui commande le reste et je pense même que après une cure il est très très important d'être suivi par un psy.
En tout cas je trouve ce moyen très bon mais il faut le soutenir, l'encourager dans cette direction et vous pouvez toujours contacter un medecin ou une association pour connaître tous les moyens de guérison et ensuite lui en parler et essayer de le convaincre et de lui donner la volonté de s'en sortir.
J'espère que ces quelques conseils vous aiderons et garder le moral et courage surtout pour les enfants.
Bisou[/QUOTE]
carima
Portrait de cgelitti
Bonjour Djelloul,
Je comprends ce que vous vivez et je sais que c'est très dur surtout quand la vie de famille est en jeu.
Moi même mon ami avec qui j'ai une petite fille prenait de l'héro pendant 10 ans en faisant une pause de 2 ans mais fin janvier 2006 il a quitté sa cure pour la seconde fois et jusqu'au jour d'aujourd'hui il n'y a pas retouché, il s'est remis au sport activité qu'il adore donc c'est une bonne chose pour son rétablissement.
Seul il est très dur d'arrêter l'héro je parle pour le sevrage il peut réussir à se sevrer seul mais il est sûrement conscient que la volonté doit être totale.
Ce qu'il faut lui expliquer c'est de commencer par se sevrer à l'hôpital cela dure maximum 15 jours et il souffrira moins, il ne pourra pas sortir se chercher sa merde quand il sera en manque, il sera suivi et c'est important.
Ensuite, il devrait directement entamer une cure car le plus dur c'est de résister à la tentation car quand tu prends une drogue ou que tu fumes dans ton cerveau il y a une sorte de boîte qui enregistre la sensation que tu as et que ressens (seulement quand il y a dépendance) et le jour où il se passe quelquechose dans ta vie que tu n'arrives pas à gérer alors la petite boîte à sensation s'ouvre et la tentation est si grande que il est évidemment très dur de résister c'est pourquoi une cure s'impose selon moi car tu apprends à revivre, à te connaître et à travailler ton mental car c'est cela qui commande le reste et je pense même que après une cure il est très très important d'être suivi par un psy.
En tout cas je trouve ce moyen très bon mais il faut le soutenir, l'encourager dans cette direction et vous pouvez toujours contacter un medecin ou une association pour connaître tous les moyens de guérison et ensuite lui en parler et essayer de le convaincre et de lui donner la volonté de s'en sortir.
J'espère que ces quelques conseils vous aiderons et garder le moral et courage surtout pour les enfants.
Bisou
Sujet vérouillé