Isabelle007
Portrait de cgelitti

Bonjour,

voici uun moment que mon ami "change" sa vie professionnelle devient envahissante, et encore le moment est faible.

Elle rentre épuisée déprimée, reagit à la moindre phrase au travil comme à la maison, le moindre reproche, es interprété comme une attaque ignoble, elle semble perdre tout ses repère.

Au moins une fois par semaine elle fini en marme au travail, ne se préocupe plus des enfants, même lire une histoire le soir lui parait insurmontable...

Aujopurd'hui elle a fini par entendre qu'elle devait en parler au médecin, mais le fera t elle?

Je me sens perdu je ne sais plus quoi faire, ar en public tout parait pour le moeix, alcool aidant elle parait toute joyeuse...

Mreci de votre aide.

Isabelle007
Portrait de cgelitti

Bonjour Desgian,

 

Désolée je n'avais pas vu votre message, je suis vraiment désolée.

Oui sans problème. Moi je suis en arrêt depuis 2012 et je pense que le chemin pour moi risque d'encore être long!

 

Isabelle

Isabelle007
Portrait de cgelitti

Bonjour,

Je pense que c'est ansi que mon burnout à commencé, mon fils a d'ailleurs complètement décroché à l'école. Je ne me suis pas rendue compte tout de suite de mon burnout et je n'ai surtout pas voulu l'admettre quand mon médecin m'en a parlé. 

Mon burnout a commencé en 2010 et mon organisme à dit STOP en mai 2012. Je suis a présent en arrêt complet depuis mai 2012. Je suis suivie pas mon médecin traitant et par une psychologue. Pour l'instant je dois avouer que ça ne m'aide pas beaucoup, enfin c'est l'impression que j'ai.

Ca fait 1 an que je suis en arrêt et je suis toujours aussi fatiguée et sans motivation. J'ai beaucoup de problème au niveau santé, maux de tête, nausées, mal au dos, aux genoux, ballonnement, prise de poids etc... je ne sais vraiment plus quoi faire pour m'en sortir et je me décourage peu à peu.

J'espère que votre amie va vite se rendre compte de son état de santé car au plus on attend au pire c'est hélas.

Isabelle

 

 

constant
Portrait de cgelitti

La consommation accrue d'alcool dont vous faite état ,( mais cela pourrait etre aussi de tabac et autres substances psychotropes), l'isolement social et la réduction des loisirs et des activités familiales, les réactions d'irritation agressive dont vous parlez, évoquent un état de stress au travail imortant. voir à ce sujet dans  www.officiel-prevention.com  : La prévention du stress au travail ; lien :  http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/psychologie-du-travail/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=163&dossid=266

Desgian
Portrait de cgelitti

Bonjour Isabelle j'ai 56 ans et aujourd'hui je suis dans le mème cas que vous ,je suis en arrèt depuis 1 mois et complètement paumé,voulez-vous correspondre ?

Sujet vérouillé