stefy240823
Portrait de cgelitti

Bonjour,

Je suis toute nouvelle sur ce forum et ravie de voir que vous êtes plusieurs à y partager votre expérience.

J'ai été opéré mercredi dernier le 5 décembre (tout juste une semaine) : je suis restée 2 jours à la clinique, j'ai eu des redons pendant les 2 jours qu'on m'a retiré à ma sortie le vendredi. Belle cicatrice, pas beaucoup de douleur en tout cas, gérable avec les anti douleurs.

On m'a demandé de mettre des bas de contention jour et nuit pendant 10 jours + injections d'anti coagulant pour éviter la phlébite. Mais, chez moi, j'ai repris quasiment les premiers jours une vie "normale" : enfin, je veux dire que je ne gardai pas le lit toute la journée, au contraire, envie de me lever, de bouger même si dans la journée des gros coups de barre je pense dûs à l'anesthésie générale.

Par contre, lundi soir, j'ai été réveillé par une vive douleur ... au pied, les bas me serraient tellement que j'ai eu l'impression que mes pieds allaient explosés. J'ai appelé mon anesthésiste qui m'a demandé de faire une prise de sang pour vérifier mes plaquettes et le D Dimère : tout était ok il m'a donc à mon grand soulagement autorisé à tout arrêté !

Bien sur depuis l'op, port de la gaine, qui pour le moment à part me gratter dans tous les sens, me fait beaucoup de bien, car j'ai l'impression que lorsque je l'enlève tout se "relache" : psychologiquement donc, la gaine est importante pour moi. Elle me sert, elle me maintient.

Je vous avoue que depuis l'op je n'ai pas osé vraiment regardé mon corps, de peur de ne voir aucune différence.

D'autant plus que (pour le moment ?) je ne vois AUCUNE différence. Est ce le fait que je sois gonflée suite à l'opération ?? En fait, pour tout vous dire, j'ai l'impression d'être plus grosse qu'avant : même mes pyjamas sont serrés sur moi, j'ai des cuisses énormes, et cette impression d'être "pleine" de partout.

J'ai lu les commentaires laissés et c'est normal d'être gonflée et cela va semble t-il durer un moment, mais je n'ai pas simplement la sensation d'être gonflée mais la sensation dêtre plus grosse.

Une question : vous êtes vous pesée une fois rentrer chez vous ??? moi oui : et j'affiche plus de kilos qu'au début de l'op ... c'est pour cela aussi que je suis un peu perdue .... je ne comprends pas très bien .... peut être aussi que j'ai réellement pris du poids depuis une semaine et que je me suis pas rendue compte ???? lol ;-)

Bref, il y a aussi le fait que je sois super constipée : je ne sais pas si certaines d'entre vous connaissent ce probleme. En plus, j'ose pas trop poussé aux toilettes (désolée pour le terme) mais j'ai peur bêtement de faire craquer la cicatrice ;-)

Bon, jusque là, des petits soucis on va dire facile à gérer MAIS : lundi matin une infirmière est venue faire mes premiers changements de pansements : en commencant à désinfecter, elle a touché à un endroit de la cicatrice qui là m'a provoqué une terrible douleur, genre grosse décharge éléctrique + grosse sensation de brulure : j'ai hurlé, pleuré et ensuite j'ai totalement refusé qu'elle me touche de nouveau. La douleur était tellement insupportable qu'après j'ai été comme vidée, épuisée.

Inquiète, je suis allée voir mon chirurgien hier : idem, en nettoyant au meme endroit, même douleur, même scénario ! En surface, RAS, la cicatrice est toujours belle : le chir m'a expliqué que cela peut être du au fait qu'un filament nerveux ait été cousu avec le fil résorbable d'ou la vive douleur ressentie !!Le problème : il n'y a rien a faire, il faut etre patiente, le temps que le fil se résorbe et relache le nerf... Hier soir, j'ai passé une sale nuit, car la douleur est restée et ca a brulé toute la nuit jusqu'à ce matin. Je ne sais pas combien de temps cela va prendre pour se calmer mais je risque d'en avoir pour un moment de souffrance.

Je ne sais pas si l'une d'entre vous a été confrontée à ce probleme ? je pense que cela doit être rare, c'est juste un coup de pas de bol, et je ne peux pas en vouloir au chirurgien, c'est comme ca...

A part cela, ce qui est désagréable mais non douloureux, c'est l'insensibilité, surtout au niveau du nombril, c'est relativement désagréable de se le faire nettoyer...

Voilà, je ne regrette rien, évidemment, j'ai surtout peur que le résultat final ne soit pas à la hauteur que ce j'espèrais ... on verra bien.

Une dernière question pour toutes les fumeuses qui me liront : avez vous totalement arreté la clope une fois rentrer chez vous ?

J'espère vous lire suite à mon post ... en tout cas, ca fait trop du bien de pouvoir partager son expérience et de ne pas se sentir seule au monde...

A bientot j'espère.

Poulette974

PUB
PUB