Celine
Portrait de cgelitti
j'ai cinquante ans et autant que je me souvienne j'avais déjà des migraines avec aura, fourmillements dans les avant-bras et les mains ainsi que des vomissements accompagnés de mal de tête depuis mon adolescence. ensuite assez longue période ou je n'avais plus rien et vers la quarantaine la voilà qui réapparait. toujours avec aura mais avec moins de fourmillements et plus de vomissements. en traitement actuellement je prends du SEGLOR. par contre je peux maintenant déceler les signes avant-coureurs de la migraine : hyper nervosité. je sais aussi qu'un manque de sommeil, trop de temps passé sur un écran d'ordinateur, du café au lait, du chocolat, ou bien en fin de semaine, afin de récupérer faire la grasse matinée, me déclenche des auras. mais la question que je me pose et que personne ne soulève: comment vivez vous avec cette migraine? car je suppose que comme tout le monde vous avez des obligations professionnelles et que quand çà vous arrive vous ne pouvez pas vous mettre dans le noir et au lit. car parmi tous les témoignages que j'ai lu sur le sujet et cela depuis pas mal d'années maintenant, de cet aspect là personne n'en parle jamais !
Celine
Portrait de cgelitti
Je trouve votre question très intéressante, et j'avais moi-même tenté de lancer le débat !

Pour ma part, le jour même de la migraine voire le lendemain, même avec la meilleure volonté du monde, je serais tout à fait incapable de travailler, d'autant que je perds momentanément l'usage de la parole et un peu de compréhension, et que je travaille sur ordinateur. Une fois la migraine passée je suis dans les choux, plus lente intellectuellement et de fait bien moins compétente pendant quelques jours. En la matière, je préfère donc me reposer au maximum pour récupérer mieux et vite.

Par contre, hormi mon entourage très proche, personne n'est au courant. Le phénomène ne se produit que tous les ans et j'ai peur de la réaction (l'incompréhension) des gens en général, de mes collègues en particulier. Des migraineux avec des symptômes similaires se trouvent-ils parmi vous et est-ce que vous en parlez, vous prévenez vos collaborateurs, amis moins proches ?
Sujet vérouillé