Articles

Un guide des bonnes pratiques du piercing : l'hygiène en plus !

Avec le piercing, tout est possible : nombril, nez, oreille, langue, organes génitaux ... Cependant, face à des risques d'infection très inquiétants, les médecins ont décidé de se rencontrer afin de trouver un langage commun permettant de réunir les intérêts de deux mondes différents composés d'un côté de professionnels de la santé, de l'autre de professionnels du piercing. De cet échange est né un guide des bonnes pratiques.

Le préservatif offre une double protection contre les MST et une grossesse non désirée

Il constitue à ce jour la seule méthode efficace de prévention des maladies sexuellement transmissibles (MST), le sida en premier lieu, mais également l'herpès, l'hépatite B, la candidose et la chlamydiose. Il est également un bon moyen de contraception, à condition de bien respecter ses règles d'utilisation, c'est-à-dire à chaque rapport et quelque soit la date du cycle, en suivant bien les recommandations de mise en place et de retrait. Son efficacité est alors supérieure à 95% et peut être d'ailleurs accrue en utilisant en même temps des spermicides (sous forme d'ovule, de crème ou d'éponge). Le préservatif peut également être utilisé en association avec la pilule ou le stérilet. Dans tous les cas, choisissez bien un modèle portant les labels "NF" ou "CE", car ils vous garantissent qualité et conformité respectivement aux normes françaises ou européennes.

La césarienne, une intervention de plus en plus fréquente

Les accouchements par césarienne sont de plus en plus nombreux dans notre pays. Réalisés pour préserver la vie de la maman et du bébé, ils ont des indications bien précises, posées avant l'accouchement (césariennes programmées) ou au cours de celui-ci (césariennes en urgence). Il s'agit dans tous les cas d'une intervention bien codifiée et sûre, le plus souvent réalisée sous anesthésie péridurale. Les suites opératoires sont généralement simples et nécessitent d'avoir une bonne hygiène de vie pour bien se remettre de l'accouchement.

Herpès génital : 4 patients sur 5 ignorent être infectés par ce virus !

Dix millions de Français sont touchés par l'Herpès. Plus grave, quatre sur cinq l'ignorent ! A côté de la prescription médicamenteuse, l'information et l'éducation des patients représentent donc des étapes essentielles de la prise en charge.

Le Zona : quand le virus de la varicelle se réactive

Le zona est une maladie infectieuse causée par la réactivation du virus de la varicelle, plusieurs années après avoir contracté cette maladie. Le zona est une infection est bénigne, exceptée lorsqu'elle touche l'oeil ou des personnes ayant des défenses immunitaires affaiblies (Sida, leucémie, etc.). Sa prise en charge repose sur un traitement précoce.

Traitement de la cystite

La cystite ou inflammation de la vessie est très fréquente, surtout chez la femme. Elle est caractérisée par des sensations de brûlures en urinant associées à de fréquentes envies d'uriner. Elle guérit facilement et rapidement à condition de bien suivre le traitement et surtout d'observer correctement quelques règles simples d'hygiène de vie. En résumé, sachez que les cystites seraient moins fréquentes et surtout récidiveraient moins si les femmes buvaient davantage et urinaient plus souvent.

Conjonctivite : ne vous frottez pas les yeux !

La conjonctivite ou réaction inflammatoire de la conjonctive est très fréquente et peut être due à de nombreuses causes (virale, bactérienne, allergie, corps étranger, produit chimique). Elle est heureusement souvent bénigne, sans conséquence sur la vision, et guérit habituellement avec un traitement médical simple. Sachez cependant qu'une conjonctivite peut récidiver, d'où l'importance de bien suivre le traitement ainsi que les règles d'hygiène associées car certaines conjonctivites peuvent être contagieuses.

La méningite : son traitement est toujours une urgence !

Sa simple évocation effraye toujours, surtout les parents, en raison de sa contagion épidémique dans les écoles et de ces conséquences parfois mortelles lorsqu'elle n'est pas soignée à temps. Il existe plusieurs sortes de méningite plus ou moins graves. Dans tous les cas, il faut réagir vite, le traitement d'une méningite est toujours une urgence médicale, qui de plus, ne concerne pas uniquement le malade, mais également tout son entourage.

Le doute officiel a effondré la politique vaccinale française contre l'hépatite B

Disponible depuis 1981, la vaccination contre l'hépatite B a permis de réduire la survenue des nouveaux cas d'Hépatites B de 21 à 6 pour 100.000 habitants (entre 1991 et 1996). Le suivi sur 10 années (89-98) confirme la non responsabilité du vaccin dans les cas de sclérose en plaque qui lui avaient été imputés.

Quand on pense "homéopathie et grippe", on pense souvent "Oscillococcinum®". Ce médicament homéopathique est une des solutions les plus connues pour parer aux épidémies grippales. Quelle efficacité ? D'où vient-il ? Réponses. 

Pages

Mieux vivre avec un herpès
L’herpès est un virus extrêmement fréquent et très contagieux. Il est à l’origine de l’herpès labial ou bouton de fièvre, mais aussi de l’herpès génital. Le moins connu mais l’un des plus dangereux est l’herpès oculaire. 
Mieux vivre avec un herpès