MICI : dur dur, ces maladies de l'intestin

MICI : dur dur, ces maladies de l'intestin
Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin, ou MICI, regroupent deux maladies touchant l’intestin, la recto-colite hémorragique et la maladie de Crohn.Le point sur ces maladies intestinales handicapantes : leurs symptômes et leurs traitements. 
MICI : dur dur, ces maladies de l'intestin

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Que manger quand on souffre de la maladie de Crohn ?

Que manger quand on souffre de la maladie de Crohn ?

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique de l'intestin dont la cause n'a pas encore été clairement identifiée. Cette affection a des répercussions sur la vie quotidienne de ceux qui en souffrent. Confrontées chaque jour à des problèmes de diarrhées et de douleurs abdominales, les personnes atteintes de la maladie de Crohn ont tendance à éviter toute une série d'aliments... jusqu'à parfois souffrir de malnutrition !

Lire l'article
Dossier Santé : Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) : des ex-orphelines

Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) : des ex-orphelines

Les maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI), regroupant la maladie de Crohn et la recto-colite hémorragique, ne sont plus si orphelines que ça. Autrefois considérées comme des affections rares ne bénéficiant pas de traitement curatif, on assiste aujourd'hui à un nombre croissant de malades. L'Association François Aupetit s'est lancée dans une vaste campagne d'information.

Lire l'article
Dossier Santé : Vivre avec une maladie de Crohn

Vivre avec une maladie de Crohn

La maladie de Crohn est une maladie inflammatoire chronique intestinale qui se manifeste principalement par des diarrhées, des douleurs abdominales et de la fièvre. Cette maladie ayant la particularité d'évoluer par poussées, le traitement n'est pas toujours facile à adapter et son efficacité difficile à évaluer. Si la prise de médicaments est indispensable, une attention particulière doit également être portée à l'alimentation.

Lire l'article
Dossier Santé : Maladies inflammatoires de l'intestin

Maladies inflammatoires de l'intestin

La colite ulcéreuse et la maladie de Crohn, deux affections chroniques, sont les principales maladies inflammatoires de l'intestin.Elles atteignent surtout les jeunes, mais elles peuvent se manifester à tout âge, depuis la tendre enfance jusqu'à un âge plus avancé.

Lire l'article
Dossier Santé : Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin - MICI : une mobilisation nécessaire

Maladies inflammatoires chroniques de l'intestin - MICI : une mobilisation nécessaire

La journée mondiale des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI), c'était le 19 mai. L'occasion pour les associations de patients de publier un sondage et de rappeler l'impact de la maladie sur la vie quotidienne.

Lire l'article
Dossier Santé : Recto-colite hémorragique ou colite ulcéreuse : symptômes et traitements...

Recto-colite hémorragique ou colite ulcéreuse : symptômes et traitements...

La recto-colite hémorragique (ou colite ulcéreuse) fait partie des Maladies Inflammatoires Chroniques Intestinales (MICI), au même titre que la maladie de Crohn.Le point sur cette maladie intestinale, ses symptômes et ses traitements.

Lire l'article

Articles

additif et colorants

Colorants, exhausteurs de goût, conservateurs, émulsifiants, édulcorants, les additifs se cachent dans la plupart des produits alimentaires de consommation courante. Or on peut considérer qu’un sur quatre présente des risques potentiels pour la santé, voire avérés pour certains. Pour aider les consommateurs à faire les meilleurs choix alimentaires, Anne-Laure Denans, docteur en pharmacie et spécialiste en nutrition, propose un guide pratique répertoriant 90 additifs alimentaires auxquels un code couleur a été attribué pour facilement identifier ceux à éviter.

fatigué, moral

Traiter une gastro, soulager des douleurs articulaires, booster votre moral … Certains aliments ont le don d’accélérer notre guérison. Coup de projecteur sur ces alliés du quotidien.

obésité et maladies

Maladies digestives et hépatiques, pneumologiques ou urinaires…toutes paient un lourd tribut à l’obésité. Qu’elles soient conséquences directes de l’excès de poids ou juste favorisées par le surpoids, perdre quelques kilos permet souvent d’améliorer la situation. Que sait-on aujourd’hui de l’impact de l’obésité ?

Intolérance ou allergie au gluten

Bannir le gluten de son alimentation est devenu à la mode. Pourtant, cette protéine du blé n’est pas dangereuse, sauf pour les personnes qui souffrent de maladie cœliaque ou d’allergie au blé. Pourtant, chez d’autres, supprimer le gluten soulage considérablement leurs symptômes d’intestin irritable. Depuis quelques années à peine, leur trouble est enfin reconnu : il s’agit de l’hypersensibilité au gluten. Les scientifiques commencent à y voir plus clair.

santé connectée

Selon le monde de la médecine,  la santé connecté (ou e-santé) s’avère un bénéfice potentiel pour la santé publique. Tous les acteurs sont impactés, professionnels de santé et patients. Il aura fallu quelques années pour que l’ergonomie des objets et des systèmes connectés soit suffisamment développée pour se poser en interface efficace entre l’utilisateur et son médecin. Aujourd’hui, le médecin conserve un rôle actif dans ce parcours de soin d’un type nouveau, et son patient acquiert toujours plus d’autonomie et de facilité à l’observance de ses traitements grâce aux objets connectés et aux applications.

Cependant, une question se pose : jusqu’où la technologie connectée va-t-elle nous emporter ?  Certains objets connectés du futur proche sont annoncés comme de vrais robots médicaux visant à supplanter médecins et chirurgiens… En voici 10 qui nous ont semblé tout à fait extraordinaires !

Les symptômes de l'appendicite aiguë

Aujourd’hui, le "tout chirurgie" dans l’appendicite aiguë est bousculé par la possibilité de traiter par antibiotiques certaines de ces infections. Bientôt la fin de l’appendicectomie systématique chez l’adulte ? Pas si vite !

Syndrome de l'intestin irritable

Troubles fonctionnels gastro-intestinaux et troubles de la personnalité sont liés. Récemment, les recherches se sont affinées : les personnes ayant un syndrome de l'intestin irritable ont des traits psychologiques particuliers. Mais au sein même des diverses manifestations cliniques de ce syndrome, les caractéristiques psychologiques diffèrent. Quelles sont-elles ?

Les bactéries font partie des microbes

Quelles sont les interrelations entre nos bactéries et le reste de l’organisme ? Certaines maladies peuvent survenir en cas de déséquilibre : maladies digestives, surpoids, obésité, diabète… Nous naissons stériles. Mais dès les premiers instants de notre vie, nous sommes envahis par des bactéries qui résideront en nous définitivement. Notre tube digestif est ainsi peuplé de 100 000 milliards de bactéries regroupant 500 espèces différentes. Rien que ça ! Les bactéries font partie des microbes. Or, contrairement aux idées reçues, ces mal-aimées comptent parmi les amis de notre organisme avec lesquels nous vivons en parfaite symbiose. La plupart d’entre elles nous veulent même du bien.

Solutions contre la dépression

La dépression touche environ 3 millions de personnes chaque année en France. La prise en charge médicale repose généralement sur la prescription d’antidépresseurs. Nécessaire quand les troubles sont sévères, la phytothérapie peut être une alternative efficace dans les dépressions plus légères. L’alimentation aussi compte.

Difficile de trouver un produit alimentaire sans additifs car ils sont employés larga manu dans toute l’industrie pour de multiples raisons, l’essentielle étant la rentabilité.

Il existe une multitude  d’additifs, certains utiles, d’autres non, certains très probablement toxiques, d’autres non. En sommes nous empoisonnés ?

On fait le point.

Maladies chroniques : Vous êtes patient ? Devenez expert !

Dans les maladies chroniques si répandues comme le diabète, l’insuffisance cardiaque ou rénale, le cancer, des malades formés et qualifiés d’"experts" peuvent être un soutien indispensable auprès de ceux pour qui la maladie est un fardeau quotidien. L’Université des Patients, installée dans les murs de la faculté de médecine Pierre et Marie Curie dans le 13ème arrondissement de Paris est unique en son genre : elle diplôme les patients afin qu’ils deviennent des " acteurs de santé ", en collaboration avec les équipes soignantes. 

Maladie mentale : quel est le rôle de l'alimentation ?

Si l’alimentation ne peut bien sûr pas être considérée comme unique cause de la maladie mentale, il est par contre prouvé qu’il existe un lien entre la (non) qualité de celle-ci et ces pathologies : il est notamment établi pour la dépression, l’autisme et la schizophrénie. 

Régime anti Fomap

Dans le syndrome de l’intestin irritable, lorsqu’après des années de souffrance, de vie gâchée par des symptômes intestinaux tabous et trop peu souvent pris au sérieux, un régime alimentaire peut être proposé, sous contrôle médical et nutritionnel. Il s’agit de réduire au maximum les sucres qui fermentent dans l’intestin : les FODMAPs. La moitié des personnes sont soulagées. On vous dit tout.

Souffrez-vous d’allergie alimentaire, d’intolérance alimentaire, ou êtes-vous juste hypersensible ?

Allergies et intolérances alimentaires occupent la scène médiatique à cause de leur spectaculaire multiplication. Nombreuses sont les informations, souvent contradictoires. D’autant plus qu’aux allergies et aux intolérances, s’ajoutent maintenant les hypersensibilités. On fait le point. 

Le rapport de l’Inserm* sur l’hypnose a offert ses lettres de noblesse à cette pratique encore confidentielle pour le syndrome l’intestin irritable. Quels sont les arguments en faveur de l’hypnose pour soulager ces troubles digestifs ?

Les symptômes de l'endométriose

Grâce à l’acharnement d’une gynécologue française, le Dr Chrysoula Zacharopoulou, l’endométriose sort de l’ombre. La campagne 2016 a pour slogan « Les règles, c’est naturel, pas la douleur ». Le point d’orgue médiatique aura lieu le 19 mars 2016 avec la 3e Endomarche, marche mondiale pour l'endométriose qui réunira à Paris des milliers de femmes, des personnalités politiques et médiatiques. Le terme d’endométriose est de plus en plus familier, mais connaissez-vous vraiment cette maladie ? Etat des lieux sur la maladie en 10 points, sous l’œil expert du Dr Zacharopoulou.

Intestin : chouchoutez votre microbiote !

Pourquoi ? Parce que ces milliards de bactéries, rgroupées sous le nom de microbiote, oeuvrent sans arrêt dans votre intestin pour vous protéger de toutes sortes de maux. Mais elles ont aussi une influence déterminante sur votre appétit et par conséquent sur votre poids. Comment chouchouter votre microbiote?

Gastro-entérite : faut-il vacciner les nourrissons contre le rotavirus ?

Coup de théâtre : la recommandation en France de vacciner contre le rotavirus - l’un des principaux virus responsables de diarrhée - est suspendue, un an après sa publication. Alors, faut-il choisir la vaccination pour son nourrisson afin de le protéger des gastro-entérites aigües sévères ?

La flore intestinale, également dénommée microbiote, se compose de millions de microorganismes, dont des bactéries, qui, quand tout va bien, vivent en parfaite harmonie. Quant à la maladie de Crohn, elle implique une inflammation de la muqueuse intestinale. Peut-on faire le lien entre maladie de Crohn et microbiote, et imaginer des traitements ? Réponses à ces questions avec le Dr Harry Sokol, gastro-entérologue à l’hôpital Saint-Antoine à Paris.

Que faire en cas de diarrhée ?

A l’approche de l’hiver et des repas festifs de fin d’année, il est plus que jamais  temps d’adopter les bons gestes pour éviter la diarrhée. En effet, il existe quelques précautions de base pour éloigner la gastro-entérite, préserver l’intestin, tant au niveau alimentaire qu’hygiénique. Rappel des règles limitant la propagation des virus, conseils de cuisson des denrées à risque, vigilance sur le stockage et le choix de nos aliments : le Pr Laurent Beaugerie, chef du service de Gastro-entérologie et Nutrition à l’hôpital Saint-Antoine (Paris), répond à nos questions. 

Syndrome de l'intestin irritable (SII) : que se passe-t-il dans le tube digestif ?

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) est aussi appelé syndrome du côlon irritable ou encore colopathie fonctionnelle : trois noms différents pour une seule maladie finalement mal connue, mal expliquée encore à l’heure actuelle, et qui touche pourtant 10 à 15% de personnes en France. Que se passe-t-il dans un tube digestif atteint du syndrome de l’intestin irritable ? Quels sont les signes évocateurs qui en découlent ? Et, une fois diagnostiquée, comment prendre en charge au mieux ces symptômes pour en limiter les retentissements sur la vie quotidienne ?

test syndrome de l'intestin irritable

Certaines autres maladies partagent les symptômes typiques du syndrome de l’intestin irritable. En effet, les manifestations abdominales telles que les douleurs et les ballonnements peuvent aussi évoquer une maladie inflammatoire, une maladie cœliaque, voire un cancer colique. Alors, comment porter le diagnostic de syndrome de l’intestin irritable ? Le point avec le Pr Philippe Ducrotté, gastroentérologue au CHU Rouen.

Syndrome de l’intestin irritable : ce qu’on ne vous a pas dit

Également appelé côlon irritable, colite spasmodique, colopathie fonctionnelle, le syndrome de l’intestin irritable est un trouble digestif fonctionnel lié à une hypersensibilité et à une fragilité de l’intestin. Extrêmement fréquente, cette maladie est bénigne, mais particulièrement incommodante dans la vie quotidienne : diarrhées, constipations, ou alternance des deux, douleurs abdominales, ballonnements, flatulences crampes, etc.

Pour ne pas subir cette myriade de symptômes, il faut y penser et consulter. Le Pr Jean-Marc Sabaté, gastro-enterologue à l’Hôpital Louis Mourier de Colombes (92), Président du Groupe Français de Neuro-Gastro-Entérologie et du Conseil scientifique de l’Association des patients souffrant du syndrome de l’intestin irritable, nous livre quelques informations des plus pertinentes très peu connues des patients.

Le point sur les affections intestinales et les brûlures d'estomac

Les problèmes gastro-intestinaux comptent parmi les maladies les plus courantes. Et sans conteste, les plus fréquents sont les brûlures d’estomac et les inflammations de la muqueuse gastro-intestinale (gastrites). Viennent ensuite les ulcères, les dyspepsies et le syndrome du côlon irritable, mais les constipations et les diarrhées font aussi partie des affections de l'intestin les plus souvent rencontrées. Quels sont les symptômes, les causes, les traitements ? Est-ce grave ? Quand consulter ? Comment les éviter ? Faisons le point sur les deux premières.

Le "miracle" antibiotique nous a sauvés de maladies souvent mortelles, mais aussi d’infections du quotidien comme les cystites. Parce qu’ils ont été utilisés à outrance et souvent à mauvais escient, il faut désormais lutter contre un effet secondaire préoccupant : la destruction de notre propre flore intestinale au gré des cures d’antibiothérapie. Seule solution à ce jour, revenir au bon usage des antibiotiques, c'est-à-dire en cas d’infection bactérienne, uniquement.

Un régime pauvre en FODMAP contre l’intestin irritable

FODMAP ? Ce n’est pas un mot, mais un acronyme qui désigne un groupe de molécules, surtout des sucres. Leur consommation est actuellement désignée comme coupable ou partiellement coupable des symptômes si gênants du syndrome de l’intestin irritable…

Migraines cataméniales, comment en venir à bout ?

Chaque mois à l’approche des règles, certaines femmes souffrent de migraines plus ou moins intenses, appelées, migraines cataméniales. Trop souvent négligées, ces douleurs peuvent pourtant être atténuées voire même évitées. 

Sur les deux millions de femmes qui souffrent de migraines à l’approche de leurs règles, peu d’entre elles consultent un médecin. Mais lorsque les crises interviennent régulièrement, des solutions existent pour soulager ou éviter ces désagréments souvent handicapants.

Phytothérapie : se détoxifier avec 4 plantes

Les plantes peuvent vous aider à détoxifier votre organisme et à aborder le printemps en forme. Pour purifier votre organisme en éliminant les substances toxiques accumulées durant l’hiver et optimiser le fonctionnement de vos organes, notamment votre système digestif, quelles sont les plantes utiles ?

Zoom sur les 4 plantes détox incontournables : chardon-Marie, romarin, desmodium, radis noir.

Transplantation fécale : des bactéries greffées pour guérir l’intestin

La transplantation fécale consiste à implanter dans un intestin les bactéries fécales d’une autre personne. Avec des résultats étonnants …

L’hiver est long et vous commencez à manquer d’énergie, de tonus ? Certaines plantes médicinales ont de remarquables vertus tonifiantes.

Comment retrouver forme et tonus avec les plantes ? Voici 4 plantes à employer en priorité : le thym, l’échinacée, le ginseng et l’éleuthérocoque.

Pages