juju71
Portrait de cgelitti
Bonjour,

J'ai 29 ans et après des années de pillules de toute sorte, j'ai arrété il y a 6 mois ! Après une phlébite à 20 ans et de sérieux ennuis dûs à une tumeur bénine dans un sein , on à découvert que j'étais porteuse d'une mutation génétique qui affecte la circulation sanguine et contre indique formellement l'utilisation de la pillule. Donc trop c'était trop et ma gynéco m'a vraiment conseillé d'arrêter. Etant en couple , stable depuis plus de 5 ans, et ayant décidé que tomber enceinte ne serait pas "dramatique" mais juste un peu trop tôt, nous avons décidé d'utiliser la methode sympto-thermique... Je débute mais je me pose pleins de questions, si certaines d'entre vous (ou certains car dans cette méthode c'est une histoire de couple !) l'utilisent, j'aimerais connaitre vos expériences... Tout d'abord je voudrais savoir si vous utilisez forcément la prise de température anale ou si la prise de température dans l'oreille peut marcher et avec quel thermomètre. J'ai vu des thermomètres auriculaires à affichage digital qui ont l'air bien.

J'ai également un problème c'est que mes cycles n'ont pas l'air réguliers, ils varient de 28 à 31 jours. Ce ne sont que les 6 premiers cycles depuis l'arrêt de la pillule, peut-être que ça va se stabiliser ? J'ai un peu de mal à déterminer le jour exact de mon ovulation, bien que j'aie ressenti parfois une légère douleur dans le bas du ventre, sur un coté au moment possible... Pensez vous que cela puisse correspondre au jour ou j'ovule? Je ne suis pas encore au point pour ce qui est de l'observation de la glaire cervicale, mais ça va venir !

J'ai des douleurs dans les seins parfois très fortes environ les 15 derniers jours de mon cycle, ça apparaît du jour au lendemain et ça dure jusqu'au premier jour des règles ou ça disparaît aussi vite, pensez vous que le premier jour ou je ressent ça corresponde au jour de l'ovulation, ou ça peut être décalé?

Encore une question, à quelle période utilisez vous des préservatifs (ou abstinence ou autre) ?

Bref si quelqu'un à des réponses à mes questions cela m'aiderait beaucoup, en attendant d'aller peut-être dans un centre CLER ou on peut nous aider, j'attends pour cela de mieux analyser mes cycles... Est-ce que certains connaissent ces centres? Et des titres de livres aussi?

Nous avons conscience que cette méthode n'est pas fiable comme une contraception hormonale ou autre mais dans mon cas, elle pourrait très bien me convenir, car je me sens d'attaque pour me prendre en main, mon copain est partant, et j'en ai un peu marre des hormones, à long terme c'est moyen pour moi... En plus c'est marrant de ressentir tout ça dans son corps, c'est un peu nouveau car je prenais la pillule deuis l'âge de 16 ans, et en plus celle-ci bloquait complétement mes règles !!! Bon, c'est vrai, quand j'ai arrété, j'ai rechopé pleins de boutons comme quand j'étais ado, j'ai les cheveux plus gras, et en plus j'ai pris 4 kilos (ça je sais pas pourquoi?), mais l'avantage aussi c'est que lorsqu'on voudra vraiment que je sois enceinte, je pense que ça nous aidera... Ah oui dernière question (promis!) savez vous ou on peut acheter des grilles pour noter tous ses cycles, on m'avait dit à la pharmacie mais ils n'en ont pas...

Désolée pour la longueur du post mais je compte sur vous car autour de moi, je suis la seule fille à ne pas prendre la pillule, de toutes mes copines !!

Merci d'avance pour vos réponses

liv

juju71
Portrait de cgelitti
bonjour,

j'ai 35 ans et j'utilise depuis 10 ans une méthode naturelle,avec efficacité et bonheur.

je peux te donner quelques conseils :

- le plus important : mets toi rapidement en contact avec une monitrice du Cler ou de la méthode Billings, à qui tu pourras exposer directement tes observations et tes questions. C'est le seul moyen de pratiquer efficacement ces méthodes.Et tu auras une méthode plus fiable que les contraceptions hormonales, tu peux me croire...

-ne te fie pas à la longueur "habituelle" de tes cycles, mais uniquement à tes observations au jour le jour : ce sont elles qui te disent exactememnt où tu en es dans ce cycle.

- n'attends pas de "mieux analyser tes cycles" pour aller voir quelqu'un : note plutôt tous les jours tes observations (seins, douleurs, consistance de la glaire, température)sans chercher à analyser : et va voir une monitrice avec tes notes (un cycle suffit). vous verrez ensembles quels sont chez toi les signes précis de l'ovulation.
je ne m'avance pas à répondre à tes questions sans te connaitre : les signes que tu donnes sont généralement les signes de l'ovulation, mais chaque femme est différente, et ce qui est important, c'est l'évolution des signes, les changements que tu constates d'un jour à l'autre.ce sont ces changements qui te disent si l'ovulation se prépare et à lieu.

Un petit "témoignage" : je ne me base que sur l'observation de la glaire, ( je ne suis pas assez rigoureuse pour prendre tous les jours à la même heure ma température...)je ne me suis jamais trompée, c'est d'une simplicité absolue, je peux savoir très précisement quels jours l'ovulation se prépare et se produit. c'est en plus très fiable quand on a des cycles irréguliers !!
ne te sens pas seule : je connais à la pelle des nénettes qui utilisent cette façon de vivre leur fertilité, on échange beaucoup de conseils, c'est un grand soutien !
et ne t'inquiètes pas pour tes cheveux et les kilos, il n'y a pas de raison pour que cela s'installe (la première monitrice que j'avais consultée au début était aussi médecin, elle m'a bien conseillée pour ces prolèmes)

sinon, les avantages pour un couple de cette méthode sont innombrables, et je pourrais en parler pendant des heures!!!
je peux t'en dire plus, si tu as des questions,
(au fait, pour noter tes cycles, un simple cahier ou un agenda font très bien l'affaire, sinon, je sais qu'il existe un logiciel gratuit à télécharger je peux redemander le nom à une copine si cela t'intéresse)
juju.




Valentine
Portrait de cgelitti
Merci Anizette, c'est un peu par curiosité que je posais ces questions. Mais sans vouloir juger Juju71, ce témoignage est très inquiétant. A chacun son crédo.
Valentine
Portrait de cgelitti
Comment observe-t-on la glaire ? Et j'aimerais en savoir plus sur les avantages pour le couple. Merci
juju71
Portrait de cgelitti
salut liv,

réponse un peu tardive, mais voilà :

je ne connais pas les tests par salive, c'est peut-être très bien...

pour les jours "sans risque" il y a 2 plages : une avant l'ovulation, une après.

celle avant l'ovulation (du debut des règles juqu'à l'ovulation) varie d'une femme à l'autre, et d'un cycle à l'autre : dès qu'on observe ou ressent de la glaire on rentre en péride possiblement fertile.

après l'ovulation, se passe toujours 14-15 jours avant les prochaines règles. les 12 derniers jours sont infertiles.

Du coup, chaque femme a sa réponse, en fonction de la longueur de son cycle : pour moi, en ce moment j'ai des cycles beaucoup plus long que d'habitude (34-35 jours); je m'en rends compte assez vite, à la première phase de mon cycle, qui dure assez longtemps...mais la dernière période de 12 jours infertiles est une certitude absolue.

et pour ce qui est du discours que tu auras au Cler de Nice : à chaque fois que j'ai rencontré quelqu'un (c'est en région parisienne)je n'ai jamais eu une une remarque ou une question portant sur la religion...

et si je peux me permettre un conseil : vas-y avec ton chéri ; l'avantage de cette méthode, c'est qu'elle ne repose pas uniquement sur les épaules de la femme ; pour moi, c'est un grand soutien de me dire que les BB on les fait à deux...et on les "évite" à deux : on est ensemble dans les deux chemins...

bonne route!
Anizette
Portrait de cgelitti
Ces méthodes sont trés aléatoires , basées sur le phénonène de l'ovulation , et on sait que personne n'est à l'abri d'une ovulation spontannée déclenchée par un evénement extérieur .
Billing and C° existent depuis trés longtemps ( les indous en ont fait la triste expérience , depuis ils préférent du plus "radical" , mais c'est un autre débat ... )
Cette méthode est trés difficile à mettre en oeuvre ; et apprendre à interprêter la consistance et la longueur avant rupture de la glaire demande de nombreux mois de tatonnements .
C'est sûr que le petit rapport spontanné n'a pas sa place , ou alors avec préservatifs ....
Ces méthodes sont prônées et "distribuées " par les milieux cathos ( le CLER ) qui refusent toute contraception efficace .
Il doit être bien évident dans l' esprit des utilisateurs de cette méthode , qui assumeront les grossesses en cas d' échecs .
Mon fils ainé est né de ces "observances " , ça aurait pu être dramatique , par bonheur ce ne le fut pas !!!
mais dans les années 70 , on n'avais guère de moyens sérieux .
Voilà ce que moi , je peux t'en dire .

Bonne journée
juju71
Portrait de cgelitti
tu as raison d'être curieuse Valentine ! ça n'engage à rien de savoir comment font les autres !

pour répondre à tes questions, la glaire est visible à certains moments du cycle, et de la journée. Pour faire vite : avant l'ovulation elle est plutôt épaisse : quand l'ovulation se prépare elle devient de plus en plus liquide et transparente. après cette évolution, elle s'arrête d'un coup, ou redevient d'un coup épaisse et opaque : c'est le signe que l'ovulation à lieu.

la glaire signale les jours de fécondité : elle est là pour aider les spermatozoîdes à remonter jusqu'à l'ovule et pour leur servir de casse-croute sur la route. elle est fabriquée au moment de l'ovulation.
donc, si tu veux pas de BB, tu sais où tu en es...
et si tu en veux un, tu sais aussi !!

ce que dit Anizette sur la fiabilité est très important : c'est difficile d'être sure de ses observations ; c'est pourquoi sans quelqu'un pour l'enseigner personnellement, c'est le plantage quasi assuré ! (c'est comme si tu disais à un enfant de 6 ans : tu vas apprendre à lire tout seul, voilà un dico, débrouille toi !)

ce que dit Anizette sur les mois de tatonnement est vrai lorsqu'on décide de changer de méthode : la contraception hormonale stoppe la production de glaire, et le stérilet la modifie : du coup on ne peut l'observer efficacement que quand on n'a pas de contraception mécanique ou chimique ...et parfois le corps a besoin de temps pour reprendre son rythme.

Donc, tu vois, je n'ai pas de credo particulier en la matière, je constate juste que ça existe,et que j'en suis supersupercontente ; que beaucoup de femmes ignorent qu'on peut connaitre avec certitude sa période d'ovulation; et que correctement utilisé, ça marche mieux que les "moyens sérieux" (cf les post "grossesse sous stérilet- grossesse sous pilule !!!) mais...ça n'enrichit pas beaucoup l'industrie pharmaceutique !

pour finir, Anizette a encore raison sur un point (décidement!): il n'y a que les cathos (de préférence parents de famille nombreuses !) qui en parlent !
alors, à quand la relève chez les laïcs?
livsurebay
Portrait de cgelitti
Bonjour juju71,
Merci de ta réponse...
Tu as raison je vais prendre RV dans un centre CLER, il y en a un dans ma ville (Nice)...
J'ai déja plusieurs tableaux de mes cycles, on verra bien ce qu'ils me diront... Pour tout te dire, j'avais un peu peur car je n'ai pas bien compris à quoi était associé le CLER, même si j'ai cru comprendre que c'était une association catholique... En réalité je ne suis pas croyante du tout alors j'ai un peu peur du discours qu'on pourrait m'y tenir...
Le logiciel dont tu parles c'est Dafra je pense, il est très bien conçu mais il faut être souvent sur son ordi pour pouvoir tout consigner ce qui n'est pas mon cas... Mais il est très bien et on peut le télécharger gratuitement...
Est-ce que tu connais le test d'ovulation ovuloTEST, qui est basé sur l'analyse microscopique de la salive?
La question principale que je me pose, c'est combien de jours dans un cycle tu peux déterminer comme étant "sans risque théorique" et pendant lesquels tu peux laisser tomber les préservatifs ?
Merci !!
liv


Sujet vérouillé