cgelitti
Portrait de cgelitti
Je suis tombée sur une méthode non médicamenteuse, qui a permis à tous les 3 membres de ma famille à nous débarrasser de TDAh permanente (trouble d'attention sévère et hypoactivité : ma fille), d'hyperactivité chronique (hyperkinésie, logorrhée, syndrome de jambe sans repos, ... : mon fils et moi).

Il s'agit de la Posturologie de Lisbonne : choisie en septembre 2003 pour notre dyslexie familiale. Nous avons constaté l'effet sur TDA et notre pseudo-hyperactivité (signes périodiques ou chroniques, mais non permanents).

Le traitement est simple :

- porter des lunettes avec de bon effet prismatique (relaxant les muscles oculomoteurs) toute la journée,

- porter des semelles dites "proprioceptives" de Lisbonne

- respecter des consignes de "bonne posture" de Lisbonne (pieds parallèles, assise genoux plus haut que le bassin, dos droit, lecture/écriture sur un plan incliné, debout en rentrant le ventre, dos droit, genoux souples, bien réparitir le poids sur les 2 pieds, coucher dans des poqitions qui relaxent le maximum de muscles, sans oreiller, sur un matelas ferme)

- 1 exercice de relaxation musculaire et de reprogrammation mandibulaire par respiration abdominale, à faire au moins 15mn par jour (on peut en abuser : j'en fait également au volant, devant l'ordi en position assise et en marchant).

Les lunettes à prismes sont prescrites par un ophtalmo formé à la Posturologie de Lisbonne (il y en a plus de 20 formés en France depuis ces 5 dernières années).

Les semelles de Lisbonne ne sont plus fournies par les oph-posturo depuis 2005. A la place, les ophtalmo français envoient les patients chez des podologues formés à la Posturopodie, pour des semelles personnalisées.

C'est une méthode d'une étonnante efficacité si on sait la faire fonctionner. Car il existe des pièges que tous les ophtalmos ne maîtrisent pas encore, nous en avons donc dégusté certains

- déformation de lunettes qui entraîne de mauvais effet prismatique

- verres correcteurs inducteur de mauvais effets prismatqiues

- malocclusion bloquante lorsque la bonne position mandibulaire de Lisbonne n'est pas encore installée

- matelas trop mou

- mauvaise posture persistante

- métaux en bouche (amalgames, ...) qui produit un courant électrique et un champ électromagnétique perturbant, ...

A partir du moment on a éliminé les différents paramètres parasites, l'effet du traitement a bien fonctionné de manière "stable".

Un site est consacré à cette famille de traitement : http://posturo.free.fr , pour ceux qui ont envie d'essayer.