Marie
Portrait de cgelitti
Suite à mes déboires (voir mon message "grosses gênes sous les pieds"), l'ostéopathe que j'ai vu récemment me soutient que mes métas se sont affaissés et que c'est ça que je sens sous la voûte plantaire et qui me donne l'impression d'avoir des corps étrangers sous les pieds. J'ai un doute car la radio en charge montrait (d'après les médecins vus précédemment) un pied un peu creux mais personne ne m'a parlé d'affaissement. Mes gênes sont toujours, comme je l'ai expliqué dans mon précédent message, surtout en position statique mais moins en marchant. Et en étant allongée, je ressens aussi une gêne (mais moins importante). Quelqu'un a-t-il une idée sur cette histoire de métas? Et quoi faire? L'ostéo me parle de semelles. J'en ai déjà eu 2 paires qui ne m'ont pas aidée...
Marie
Portrait de cgelitti
Les dernières nouvelles: je suis allée voir un rhumato-podo à l'Hôpital Cochin. Il m'a dit qu'il ne sentait aucun nodule en m'examinant mais que j'avais le pied creux. Il pense donc que c'est soit (j'aime bien!) la maladie de Ledderhose mais à un stade très discret, soit une déchirure cicatrisée de l'aponévrose à la suite d'un traumatisme quelconque. Donc solution: porter toujours des talons bottiers d'environ 4 cm et...nouvelle paire de semelles!!! Je lui ai montré celles que j'avais eues et qui m'ont gênée, mais il m'a dit "Oui, elles ne me plaisent pas, elles n'étaient pas bien. Essayez celles que je vous prescris et revenez dans 3 mois". Je ne sais plus quoi faire, surtout qu'il a prescrit une talonnette excavée + 6 (donc assez épaisse d'après les renseignements que j'ai pris) et une barre mi-courte (?). Je ne me vois pas avec ça dans mes chaussures d'été ouvertes et moi l'été, je ne peux pas porter de chaussures fermées sinon j'ai des ampoules partout. Le podologue désigné par le docteur pour faire les semelles et que j'ai contacté me conseille d'attendre septembre pour faire faire les semelles et de n'acheter ensuite mes chaussures d'hiver qu'après avoir eu mes semelles. Moralité: 4 mois à attendre sans même savoir si, après, ces semelles seront ou pas la solution et si je ne vais pas entamer un 4ème hiver avec mon problème! Et le coût: 130 euros! J'en ai marre.
Marie
Portrait de cgelitti
Bonjour, l'"estropied". Merci pour votre message. Oui, j'ai eu une radio des pieds qui ne révèle rien, et 2 échos et 2 IRM qui restaient vagues: "tendinite du fléchisseur avec une bursite de 5 mm" sur la 1ère écho, rien sur la 1ère IRM, suspicion d'un nodule de Ledderhose de 5 mm sur la 2ème écho (était-ce la "bursite" vue à l'écho précédente, je n'en sais rien), micro-déchirures de l'aponévrose avec "discret épaississement" sur la 2ème IRM...Deux paires de semelles qui m'ont gênée au lieu de me soulager (même après modifications), anti-inflammatoire inefficace, kiné idem...Je vois un autre rhumato-podo lundi prochain. On verra bien, mais quelle galère! En tous cas, merci pour votre message; c'est réconfortant d'être soutenue moralement.
l'estropied
Portrait de cgelitti
Le mal aux pieds, c'est un compagnon de toujours. Je suis née avec les orteils en "bataille". Le 4ème (des 2 pieds) grimpait sur les autres et il était implanté beaucoup plus bas que les autres (presque sur le milieu du pied) J'ai vu un chirurgien qui a accepté de me les enlever. Ils ne me faisaient pas souffrir,mais dans les chaussures, ils étaient gênants. Cela fait 4 ans et depuis, que de problèmes! Les douleurs plantaires que j'avais toujours connues, sont devenues insupportables. J'ai vu un autre chirurgien qui a constaté sur les radios que les métatarsiens étaient tous de longueurs différentes. Au pied gauche, il a racourci le 2ème et relevé le 3ème par dessous, ce qui l'empêche de poser en 1er à la marche. Je souffre beaucoup moins de ces métatarsalgies qui m'empêchaient de marcher tellement les brulures et la fatigue étaient intenses. Il y a 10 jours "on" a refait la même chose au pied droit. J'espère obtenir le même résultat, même si le chirurgien, lui, est septique. La morphologie des mes pieds étant peu ordinaire, il n'est pas impossible que le résultat ne soit pas aussi bon cette-fois ci. Mais je voulais absolument tenter ma chance. Cette intervention n'est pas douloureuse, la seule obligation est de porter une chaussure spéciale qui empêche l'avant pied de poser. Je dois garder 3 semaines. Aprés, on verra..... Avez-vous des radios de vos pieds? Pendant des années, j'ai souffert sans qu'aucun médecin ne me fasse passer une radio. J'ai eu tellement de semelles que je les collectiionne aujourd'hui, et toutes se sont révélées inéfficaces. Je ne peux pas me permettre de vous donner des conseils. Aucun cas n'est semblable, je me contenterai de vous souhaiter de trouver la bonne personne qui saura écouter votre douleur. Je dois vous dire que j'ai 55 ans et ce n'est qu'il y a 3 ans que j'ai trouvé "mon sauveur". Bon courage à vous!
thea
Portrait de cgelitti
quel podologue, anna ? Un pédicure-podologue ou un rhumato-podologue ? Ce n'est pas du tout pareil : l'un est médecin, l'autre paramédical. L'un prescrit, l'autre non. Duquel voulez-vous parler ?
Marie
Portrait de cgelitti
Bonjour, Mais j'en ai vus, des rhumato-podologues! Moralité: semelles qui me gênaient et que j'ai pourtant tenté de supporter pendant des semaines. J'ai signalé qu'elles me gênaient, elles ont été modifiées et ça ne va toujours pas. J'ai eu 2 paires et la 2ème me faisait même mal. J'ai eu aussi des séances de kiné, des anti-inflammatoires et même une infiltration (ça, c'était parce qu'un des médecins parlait d'aponévrosite plantaire). L'ennui, c'est que chaque médecin que j'ai consulté (y compris un chirurgien du pied) y est allé de son diagnostic à lui...L'ostéo, c'était "en désespoir de cause" que je l'ai consulté. Le 1er rhumato-podo que j'ai vu m'a dit: "Je ne sais pas ce que vous avez; je vous prescris des semelles, mais je ne suis pas du tout sûr que c'est ce qu'il faut". Quant au 2ème,il m'a dit: "Heureusement que je n'ai pas que des patients comme vous, car j'y serais encore à 1h du matin"...Alors, les spécialistes, je n'ai plus confiance non plus.
Anna
Portrait de cgelitti
Il faut aller voir un podologue!
C'est la seule chose à faire. Les medecin, quelque fois ne savent pas de quoi ils parlent, surtout lors qu'il sagit du pied.
Les podologue sont des spécialiste et ont une formation tres poussée.
En general on peut leur faire confiance.
Si le medecin ne vous à pas reorienté chez un podologue c'est qu'il a mal fait fait son travail!
Bonne chance
Sujet vérouillé