Clélia
Portrait de cgelitti
Bonjour voila mon ami est sous metadone depuis 1 mois il est a 60mg par jour hors le médecin lui avait prescrit 80mg...mais il dit que ca fait trop, probleme c'est que les deux premieres semaines ont etaient impecable avec 60mg mais la depuis peu il a retouché a faible dose mais quand meme de plus en plus régulierement (il en vient meme a me mentir pour avoir des tunes afin de s'en procurer) j'ai peur qu'il retombe! je lui dit de prendre 80mg comme prevu mais il dit qu'il a peur d'etre mal au travail...pouvait vous me conseiller? il avait deja etait sous traitement avec son ex mais avait rechuté apres leur separation...la on voudrait un bebe mais j'ai peur pour lui... comment l'aider?
Clélia
Portrait de cgelitti
C'est fou comme toutes les compagnes d'hommes drogués ou sous métha ressentent la même chose . Je vis avec mon ami qui prend de la métha depuis pas mal de temps mais qui parfois prend tout de même de l'héroïne. Exemple tout bête je lui dis que c'est comme quand on a un rhume et qu'on s'amuserait à sortir complètement découvert dehors , c'est pareil!
J'ai besoin de conseils, parce que jusque là , j'ai tout fait pour l'aider, j'ai l'impression d'être impuissante et qui lui est trop faible ou qu'il se complait dans son malheur ...
Fan
Portrait de cgelitti
Salut Kikounette

Je ne suis pas une spécialiste dans le domaine mais peux te donner mon avis car mon homme est sous métha (30ml)depuis 1 an.
Quand il a commancé le traitement il a re consommé quelques temps après et très peu... la métha remplace la came. donc ton ami ne devrait pas se sentir mal s'il prend les 80 d'autant que le doc lui à prescrit ce dosage par rapport à ce q'uil lui a dit de sa conso d'héro.
Je pense qu'il a tout simplement du mal à se passer de la came : donc préfère prendre moins de métha pour se réserver un peu de conso....
C'est le début du traitement et il connait déjà puiskil en a déjà fait 1.
Te concernant il faut être patiente car tout ne va pas s'arranger car il prend un traitement et tout est dans la tête...
Depuis quand consomme t il ? est ce lui qui a souhaité se soigner ?
Bon courage et a bientot
Fan
Portrait de cgelitti
Salut les filles,

Je rejoins tout à fait Pipounette quand elle dit de prendre le temps pour faire un enfant, je ne connais pas vos ages et vos vies mais rien ne presse il vaut mieux que ton copain soit clean au moins qu'il ne consomme plus cette merde.
Pour ma part j'ai annoncé à mon chéri que j'étais enceinte et lui m'annonçait qu'il se camait .... vous pouvez imaginer...!!
A la naissance de la petite il jonglait encore entre son traitement et la came, nous avons faillis nous séparer plusieurs fois. Pourtant il voulait cet enfant, il l'adore mais la came est plus forte que tout le reste.... Maintenant il ne consomme plus mais c'est encore fragile au moins mentalement....
tu sais kikounette il n'est pas facile aussi facile d'arre^ter visiblement. Ton chéri est surement motivé car il a décidé de se soigner et ça c'est déjà énorme mais ce n'est pas aussi simple que ça malheureusement. Par contre il ne faut pas que toi tu culpabilise : tu es là pour lui, tu essais de l'aider et l'accompagner et c'est déjà super mais le reste c'st lui et lui seul...

A bientot
kikounette
Portrait de cgelitti
Bonjour et merci fan pour ton soutien
Il a consommé un peu plus de 10ans...oui je pense aussi qu'il se réserve un peu de conso mais il a l'air pourtant si motiver...(il voudrait tant etre papa) il a de lui meme choisi de se soigner...mais quelque part il a peur de ne jamais s'en sortir...je le motive du mieux que je peux...mais j'ai souvent l'impression de ne pas en faire assez...en tout cas merci de m'avoir répondu car c'est agréable de savoir qu'on est pas seul
petit chat
Portrait de cgelitti
bonjour,

je viens de lire vos conseils et astuces pour lutter contre ce fléo, j'ai 23ans et je n'ai jamais touché au drogue dure!
Mon copain a 29ans et ça fait des années qu'il en consomme, son seul souhait est d'avoir un enfant et il me dit qu'avec un enfant il serait sauvé!!
Le problème c'est que j'ai telment été déçu, j'ai telment souffert à cause de cette merde que je ne sais vraiment plus quoi faire!
Car l'héroîne ne détruit pas seulement la personne qui en consomme mais aussi les persones qui l'entoure.

Trop mensonges, plus d'argents, plus de vie sexuelle, des pauvres promesses... plus envie de rien à part de cette merde!!

Malgré moi je suis obligée de subir son mal(phisiquement et moralement), et ça me rend malade ça fait des années qu'il arre^te pour reprendre de plus belle!!
Moi j'y crois parce que je l'aime, mais lui est-ce qu'il m'aime plus qu'elle!
j'arrive a en douter, comment on fait qu'en l'amour est la, mais qu'il n'ya plus de confiance!

Trop de fois j'ai voulu partir et essayer d'oublier, mais il dit qu'il ne s'en sortira pas s'en moi(qu'il est capable du pire)
j'ai toujours été gentille dans ma vie avec tout le monde meme les personnes qui m'ont fait du mal et je ne crois pas le mériter!!
de mon coté je n'ai que des personnes saines et ça me ferais trop mal dans parler pour me faire passer pour la pauvre fille amoureuse d'un toxico.
de son coté presque tous pareil à se venter de leur exploits (super) le pire c'est qu'ils arrivent à me faire culpabiliser...
voila je suis en colère après moi, après lui et tout les autres et souvent (toujours) je me retrouve seule pour me battre
et pour couronner le tout je n'ai pas la force de le quitter car être triste pour lui ou à cause lui quelle différence!



kikounette
Portrait de cgelitti
Bonjour et merci pour vos témoignages!!! Nous avons revu le médecin qui lui a prescrit 70 mais il ne prend que 60... nous en avons beaucoup parler et il ne touche presque plus c'est devenu rare et il ne me ment plus! c'est déjà ca! Je sais que pour lui se n'est pas simple car nous vivons dans le quartier ou il a grandi...ou il a commancer et ou il peux avoir ce qu'il veux quand il veux...donc je sais que pour lui c'est un peu de la torture...dans l'ensemble je suis fier de lui car je me doute que pour lui savoir que c'est la juste a coté et ne pas y aller c'est plus que difficile et que chaque fois qu'il vois ses potes (tout les jours) ca doit le tenter aussi nous souhaitons déménager le plus rapidement possible car il pense que ca l'aiderai en plus il boss en ville...(les tentations sont constantes!!! j'espere que les congés l'aideront aussi car le fait de s'éloigner... il a souvent peur que je le quitte a causse de ca alors que franchement avant meme qu'il ma le dise a nos début je le savais, mais je ne lui en parlais pas...je ne cesse de lui répéter que ce combat on le ménera tout les deux!!!! Car quoi qu'il arrive mon amour pour lui est bien plus fort!!!!! n'hésiter pas a me faire part de vous remarque ou de vos témoignages car vraiment ca m'aide et ca m'apporte beaucoup de réconfort car j'avoue que je ne connais pas ce millieu et que vos conseils sont les bienvenues!!! encore merci!!!
Pipounette
Portrait de cgelitti
Bonjour Kikounette,

Je viens de lire tes messages et je me permets de donner mon avis d'ancienne toxicomane ayant vécu avec un toxicoman aussi!!

Pour ma part lorsque que mon copain a décidé d'arrêter l'héro la méta la tout de suite aidé,par contre pour moi cela a été plus dur, un peu comme ton copain;

Avec le recul et en étant tout a fait honnête je n'avais pas envie d'arrêter, et pour te dire j'ai enfants et à l'époque j'en avais deux en bas ages

Juste pour dire que le fait d'avoir un enfant n'arrange pas les choses loin de la, la drogue est plus forte que tout même de tes gosses il faut le dire c'est la réalité!!

J'ai malgré tout réussie a m'en sortir par la force des choses (plus de dealer et pas envie de galerer dans les quartiers)

Mainteant cela fait pratiquement 5 années ou je suis clean et mon copain aussi, et je suis à 10 mg de métha et mon copain à 20mg.

Alors OUI on peut s'en sortir mais il faut aussi savoir etre réaliste.

Alors je n'ai pas de conseil a te donner mais bon jvais le faire quand même, prends le temps avant de décider de faire un enfant, inutile d'en faire un malheureux de plus, il vaut mieux que ton copain soit complêtement clean avant.

Ca peut paraitre dur ce que je te dis mais bon, je pense que tu comprendras que ce n'est pas pour etre méchante mais bien au contraire j'aimerais apporter mon témoignage...ma foi si ca peu aider...

Courage à toi et ton copain

Pipounette


bernard
Portrait de cgelitti
hello petit chat,

parole d'ancien tox, il faut qu'il soit persuadé d'arreter sinon rien ne progressera. Mon parcours m'a montré que la route n'est pas toute droite mais a un moment donné, il faut engagé une rupture: soit une cure, de préference un traitement (méta ou sub à discrétion) et s'éloigner du produit (amis tox a bannir). Comme disait Coluche, a un moment donné soit j'arretai soit je courrai à la mort. L'arrivée d'un enfant ne changera rien, crois moi. j'ai 2 enfants, ils m'ont aidé certes mais ils n'ont pas été le vrai déclencheur. En ce qui me concerne, le moteur a été de vivre de façon plus saine, de se sentir mieux au quotidien et le reste découle. Je ne dis pas que je ne craque pas parfois... ne jamais culpabiliser de ton coté et ne pas ceder au chantage de l'autre ... plus facile à dire qu'à faire mais crois moi, sans tomber dans des excès, si tu lui montres que tu peux faire sans lui si rien ne bouge, cela va le faire réfléchir.
Encore une fois, s'en sortir sans aide tient du miracle, traitement fortement conseillé, obtient cela de lui. Demande à ton medecin généraliste le centre le plus proche de chez vous.
Bon courage, crois en lui mais surtout en toi. Tu peux l'aider si tu t'y prend bien, fermeté, juste ce qu'il faut.
Bon courage.
Sujet vérouillé