Biopower
Portrait de cgelitti

J''ai vécu pendant 1 an l'enfer total.

Tout a commencé par des phobies (émétophobie par exemple) puis par des crises d'angoisses où je perdais le contrôle, le monde s'effondrait autour de moi, et tous les symptômes que ça implique. Puis ça a terminé en agoraphobie, plus possible de sortir de chez moi, j'ai même été descolarisée.

Aujourd'hui, je suis sortie de ce cercle vicieux, et je veux partager les solutions qui m'ont aidé à m'en sortir à tous ceux qui souffrent de crises d'angoisse !

Déjà, voilà ce que vous devez arrêter de faire :

  • ne cherchez plus la cause de votre mal-être dans votre enfance. C'est important cependant, de savoir qu'est ce qui a pu vous troubler auparavant et vous y confronter. Mais ça ne sera pas si utile que ça en cas de crise d'angoisse. (En effet, tout le monde à vécu des choses pas terrible dans leur enfance, mais tous ne sont pas sujets aux crises d'angoisses) donc arrêtez de vous torturer l'esprit en enquêtant dans votre passé !

  • Arrêter d'aller chercher des explications chez tous les médecins du monde qui au final, vous le savez très bien, vous apporte toujours la même réponse : vous êtes anxieux. C'est tout. Pas d'autre maladies, pas de danger, prenez des médicaments ou faites du yoga. Bon ça on le sait déjà merci ! Haha

  • Arrêter d'organiser votre vie autour de votre angoisse (si elle a pris beaucoup d'importance dans votre vie)

  • Soyez honnêtes avec vous-même et dites : OUI, je souffre d'anxiété. C'est vrai. Ne le cachez plus ! Il n'y a aucune honte à ça, et pour être honnête, tout le monde y passe un jour ou l'autre.

En cas de crise d'angoisse, voilà ce que vous devez impérativement savoir, (et croyez-moi, ces choses là vont changer votre vision de voir les choses, votre état d'esprit, pour moi ça a été radicalement bénéfique) :

1) Le cœur qui bat extrêmement vite ? Les pupilles dilatées ? Maux de ventre ? La respiration qui s'accélère ?

Oui, tout ces symptomes qui caractérisent la crise d'angoisse.

Vous avez l'impression d'être faible. En fait, quand on a une crise d'angoisse, on a l'impression d'être la chose la plus faible au monde, qu'on a plus la force de lutter, que tout peux nous arriver, et nos pensées angoissantes nous hantent jusqu'au plus profond de nous-même.

Pourtant, votre état d'esprit est à l'inverse de ce que votre corps est en train de faire !

En fait, votre corps, est dans sa force OPTIMALE afin d'être prêt à lutter contre le danger.

Vous êtes en fait une personne très forte physiquement lorsque vous faites une crise d'angoisse. Alors ce dont vous avez peur : tomber dans les pommes, aller à l'hopital, devenir fou, faire une crise cardiaque, ou quoi que ce soit que vous imaginez (et Dieu sait qu'on en imagine des trucs hahaha) est en fait absolument IMPOSSIBLE puisque votre corps est au contraire au top de sa force !

Le stress est un comportement animal que nous avons tous en nous, et remonte aux temps anciens. Commes les hommes de cro-magnons se préparaient à affronter un mammouth par exemple, il leur fallait une bonne dose d'adrénaline et d'accélération cardiaque pour ça ! Bah nous, c'est pareil. Sauf que y'a pas de mammouth.

La prochaine fois que vous sentez votre cœur battre vite et que vous sentez qu'une crise d'angoisse peut arriver, dites vous ça ! « En fait mon corps n'est pas en train de me lacher, au contraire, il est au taquet ! Je ne suis pas faible, je suis hyper fort(e) là ! »

Votre corps se prépare en effet comme s'il allait effectuer un effort considérable, comme pousser une voiture ou.. tuer un mammouth, enfin je pense pas que c'est votre cas. (soyez rassurés, ça n'existe plus ce genre de bestioles)

2) Vos crises d'angoisses n'ont surement jamais de causes précises. Vous commencez à paniquer, sans aucune raison apparente, mais la peur est réelle ! En fait, vous avez tout simplement peur d'avoir peur. On a pas peur d'un truc en particulier, mais c'est juste une pensée angoissante qui enclenche notre corps (rappelez vous, en mode ON : combat et force optimale, et non l'inverse!), puis vous avez peur de ce que votre corps est en train de faire.

Voilà la différence entre quelqu'un qui souffre de crises d'angoisses et quelqu'un qui n'en souffre pas :

Cause : un feu d'artifice qui a fait beaucoup de bruit

Conséquences : le cœur bat un peu plus fort, le corps est relativement en émoi.

Personne qui ne souffre pas de crise d'angoisse : Remarque que son cœur bat plus fort, mais il a identifié clairement la cause : le feu d'artifice. Il sait que son cœur qui bat plus fort est la conséquence, et passe à autre chose.

Personne qui souffre de crise d'angoisse : Remarque que son cœur bat plus fort, il fait une fixette sur ça, il a également identifié la cause, mais les conséquences deviennent également causes pour lui ! C'est à a dire que son cœur qui bat vite devient une cause à un nouvel émoi, et il va commencer à paniquer.

Alors lorsque vous avez une crise d'angoisse, rappelez vous ça : « même s'il n'y a pas de cause, ou si il y en a une, ce n'est pas de cette cause dont j'ai peur, c'est de ses conséquences, conséquences qui sont naturellement faites pour s'estomper. »

3)Vous avez peur de devenir fou ? En effet, lors d'une crise d'angoisse, on à l'impression de perdre le contrôle, de ne plus être connecté à la réalité.

Alors on se dit « peut-être que je suis skyzophrène ! Peut être que j'ai une maladie mentale très grave ! Peut être que je suis fou !!! » petite anecdote « marrante », j'ai une fois pensée que j'étais possédée par un esprit maléfique hahaha, bah oui hein, l'imagination c'est illimité.

Les cocos rassurez vous immédiatement, vous n'êtes pas fou.

Vous êtes simplement anxieux, alors les maladies mentales rares dont vous êtes atteint dans votre imagination, bah.. c'est faux.

C'est juste que lorsqu'on a une crise d'angoisse, ce n'est plus la partie frontale du cerveau (le cortex, l'intellect) qui fonctionne, mais la partie émotive liée aux souvenirs, cette partie du cerveau (située au centre) réponds à des émotions, et non à la raison. C'est pour ça que vous avez l'impression de perdre le contrôle, car vous ne raisonnez plus correctement.

Les femmes sont plus émotives que les hommes, c'est pour ça qu'on est 2x plus à souffrir de crises d'angoisse, et plus sujettes à être anxieuses. (Si vous êtes un homme qui fait des crises d'angoisses, je vous rasssure ça n'en enlève rien à votre virilité, vous êtes juste un peu plus émotif que la moyenne des gens, ce qui peut s'avérer être une très grande qualité.)

DONC, lorsqu'une crise d'angoisse pointe le bout de son nez, dîtes-vous : « je ne deviens pas fou, je ne le suis pas, je suis tout simplement anxieux, c'est mon cerveau émotif qui me déstabilise, tout simplement »

Ces 3 explications concrètes devraient vraiment vous aider.

Ensuite voilà des petits trucs qui ont marché pour moi :

Quand je me sentais anxieuse, je me disais « bon, tu préfères quoi, faire une crise d'angoisse ? Qui va mener à rien, apart paniquer inutilement pour rien pendant quelques temps, une crise d'angoisse qui d'ailleurs ne présente AUCUN danger réel pour moi, ou alors je décide de lever mon popotin, et faire un truc intéressant ? »

Puis là je me levais, je mettais à fond une musique qui bouge, et je dansais jusqu'à n'en plus pouvoir, croyez-moi rien que le fait de danser ça soulage et libère l'esprit.

Ensuite, je me suis beaucoup interessée à la méditation, le yoga, les plantes, tout ce qui est bon pour la tranquilité du corps et de l'esprit ! Ca marche !

Par pitié ne prenez pas tous ces médicaments prescrits par les médecins, qui vous rendront surement accros, en plus vous n'aurez même pas la fierté et la joie immense d'avoir lutté contre vos angoisses par vous-même ! (bah ouais, ça c'est jouissif de se sentir libéré et paisible, par l'unique fruit de nos efforts!)

ET PUIS, RELATIVISEZ. Prenez tout ça avec humour ! Je sais c'est plus facile à dire qu'à faire, mais l'homme est fait pour rire de ses souffrances, ça aide à mieux placer vos angoisses dans votre cerveau et les cerner de manière plus intelligente et positive !

J'espère que tout ça vous a aidé, en tout cas sachez que vous ressortirez de ça bien plus fort, avec une joie de vivre indestructible !

C'est possible ! Même en quelques jours ! Même maintenant, là ! Il suffit d'avoir confiance en vous, de penser positif, et de bouger ! Faire des trucs intéressants !

En tout cas, moi je crois en vous.

Je sais que vous allez changer. Que ca soit dans 3 jours ou 3 mois, l'important c'est de rester positif et comprendre le mécanisme des peurs et des angoisses, afin de les contrer

Et puis merde, le monde a besoin de vous ! Vous êtes une personne importante, avec des rêves, une éducation, des convictions, un joli sourire alors laissez pas ça de côté et aimez-vous !

C'EST POSSIBLE !

Grooooooooooooooooos bisous à tous, je vous souhaite tout le bonheur du monde, vous le méritez.

PUB
PUB