dudep44
Portrait de cgelitti
Je me permets de vous envoyer cette Email suite à mon appel téléphonique.

Tout d'abord, merci pour votre rubrique : " De vive VOIX", car si des personnes comme moi n'ont pas les moyens financier de faire une publication, au moins votre journal nous a quelque peu soulagé dans notre douleur.

Je me présente : Mr Dominique JOUY et je réside au 13 rue Edmond Cacheux à Thiant 59224 prés de Denain.

Mon email : d.jouy@ajcom.org (vous pouvez diffuser cette adresse pour nous écrire)

J?ai 46 ans, une fille de 16 ans et jusqu?au 05 mai 2004, une femme et une mère aimante qui n?a pas eu la chance de ??mériter les bons soins?? du 15 (SMUR).

Le 05 mai 2004 dans la soirée, mon épouse ne se sent pas bien, suite à des dires insultants dans la matinée, au cours d?une audience pour autorisation de visites et d?hébergements chez son aïeule, au Tribunal des affaires familiales de Valenciennes. il faut vous dire quelle était très éprouvée de cette pénible situation.

Le 05 mai 2004, voyant que l?état de mon épouse devient de plus en plus inquiétant, je décide donc d?appeler le 15 afin d?obtenir l?aide qu?est en droit d?obtenir tout individu ne pouvant assurer sa sauvegarde.

Il est 20h41 (confirmation F.T.) lors de l?appel au 15, le standard ne pouvant gérer la situation présente me passe un médecin régulateur. Celui-ci me demande quels sont les signes distinctifs visibles : j?indique donc que mon épouse est sous traitement cardio-vasculaire, qu?elle est de surcroît diabétique, qu?elle rendait jaune, qu?elle avait une forte douleur à la cage thoracique

Je réponds à toutes les questions demandées pour m?entendre dire :

- Avez-vous un véhicule ?

- Oui

- Emmenez-là aux urgences car nous n?avons personnes à vous envoyer !

Il est 20h44, l?appel a duré en tout et pour tout 4?26 (suivant les contrôle de FT) pour s?entendre dire débrouillez-vous !

Je pensais au moins qu?il allait m?envoyer un véhicule des Pompiers étant donné qu?ils sont sensés être en relation constante pour ce genre de procédure d?urgence, mais non, ce médecin régulateur n?a régulé que sa tranquillité de l?instant.

Je sais, par habitude, que dans le cas d?un problème cardiaque, il faut aller très vite, mais qu?il faut également que le patient ne fasse aucun effort qui ne ferai qu?accentuer une situation déjà périlleuse.

Mon épouse étant déjà dans son lit, je du donc l?habiller du minimum décent, lui faire descendre sur mon dos un étage (mon épouse était une femme un peu forte), et me faire aider de mon jeune voisin (que je remercie encore) pour installer mon épouse dans la voiture.

A quelques 300m de l?entrée des urgences de l?hôpital de Denain, je m?aperçois que mon épouse ne respire plus, il est 21h01 à la pendule de ma voiture (je regarde l?heure pour indiquer à l?hôpital depuis quelle heure sa respiration est arrêtée ?)Là la question que je me pose (massage et respiration artificiel où)?? je repars immédiatement comme un fou pour arriver aux urgences à 21h05 où il arrive à faire repartir son c?ur jusque 22h50 où la dernière attaque a eu raison de sa volonté.

Je vous écris ceci pour vous dire que je suis en colère contre le laxisme de certaines personnes, qui plus est, jouent avec la vie des gens comme s?ils étaient dans un jeu de massacres.

Si ce médecin régulateur avait fait son travail et qu?effectivement il n?avait pas de voitures disponibles, il aurait au moins du appeler les pompiers pour qu?ils interviennent dans un premier temps car ceux-ci avait au moins un minimum vital pour ce genre d?intervention.

Je me permets également de rappeler que l?on m?a toujours appris qu?il est interdit d?inciter une personne cardiaque à faire des efforts qui pourrait nuire à sa santé.

Dans mon cas, je n?ai pas eu le choix, et chaque jour qui passe d?entendre ma fille me dire :

- Maman me manque !

Et aujourd?hui, je ne sais plus si c?est la haine, la colère ou la rage de vous dire :

- Merci le 15 !

La voix du nord n?a toujours pas à se jour le 23/08/04 publier mon article, il y va de soie que personne ne s?intéresse à mon

Epouse?..

De se faite je m?engage à vous envoyez se texte pour que le problème sois enfin résolu. Si ont persiste à mettre mon épouse dans les oubliettes je préviendrai les médias radiographique et visuel, je n?ai plus rien à perdre et mon acharnement pour résoudre le problème sera sans merci???..

PUB
PUB