cgelitti
Portrait de cgelitti

(ou la digitopuncture au service de la femme)

La ménopause est un passage vers un nouveau cycle de vie. Elle n’est surtout pas une maladie mais bien un phénomène naturel.

Plus la femme avance en âge et plus la fonction ovarienne va diminuer. Les ovocytes vont perdre en qualité, ce qui va impacter la fécondité, pour ensuite diminuer complètement.

Les cycles vont ensuite alterner. Tantôt ils seront anovulatoires et tantôt ils produiront 2 à 4 ovules. C’est le premier signe d’une baisse de la production d’œstrogènes. Les cycles menstruels vont devenir irréguliers. L’ovulation et la menstruation finissent par cesser définitivement : c’est la ménopause.

Privés d’œstrogènes en quantité suffisante, les organes génitaux et les seins vont s’atrophier. On va aussi observer divers troubles bien connus (irritabilité, dépression, bouffées de chaleur etc.) Le médecin peut alors prescrire de faibles doses d’œstrogènes et de progestérone. Mais prudence, car ces prescriptions ne sont pas sans risque. Le Women’s Health Initiative a publié des études intéressantes sur le sujet aux résultats plutôt inquiétants. C’est donc au médecin de voir si une hormonothérapie à faible dose et pendant une courte période est souhaitable pour sa patiente.

La médecine énergétique (la digitopuncture en l’occurrence) peut-elle apporter quelque chose ?

Oui, mais à la condition que la personne soit réceptive. C’est à dire qu’elle soit dans une ligne de pensée confiante vis à vis de cette approche thérapeutique. Cette pratique ne doit pas se substituer au médecin. Un bio énergéticien ne remplace pas le docteur en médecine. Il est un accompagnateur, un hygiéniste, un préventionniste.

Les protocoles concernant la ménopause et les troubles qui y sont associés donnent de bons résultats. Dans ma pratique, j’apprends à mes patientes, au bout d’une ou deux séances, comment se faire les points toute seule. Cela permet à la fois de pratiquer à la maison et évite que le budget "soin" s'envole ! La digitopuncture est bien plus pratique et tout aussi efficace que l’acupuncture qui, elle, a recours aux aiguilles.

Lionel

Bio énergéticien.

Praticien certifié en digitopuncture.