Ménopause : distinguez le vrai du faux

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le 02/11/2012 - 14h51
-A +A

La ménopause est bien connue pour ses inconvénients, et surtout pour ses bouffées de chaleur. Il existe de nombreuses idées reçues qui circulent au sujet de la ménopause. Savez-vous différencier le vrai du faux ?

On prend du ventre et on perd au niveau des cuisses.

C'est vrai.

À la ménopause la silhouette se transforme, passant d’une forme gynoïde à une tendance androïde. Alors que les cellules graisseuses avaient tendance à s’accumuler au niveau des jambes, des cuisses et des fesses, elles se localisent désormais préférentiellement sur le ventre, comme les hommes.

 

On grossit forcément à la ménopause.

C'est faux.

Le plus souvent, cette prise de poids a débuté bien avant la ménopause, très progressivement, mais c’est lors des grands bouleversements hormonaux que l’on en prend pleinement conscience.

Il faut savoir qu’avec l’âge les besoins caloriques tendent à diminuer, les activités physiques diminuent, tandis que les symptômes de la ménopause (bouffées de chaleur, troubles du sommeil, irritabilité) et l’anxiété associée à cette période (arrêt de la fertilité, départ des enfants, etc.) finissent par retentir sur le moral, entraînant une compensation alimentaire.

 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le 02/11/2012 - 14h51

Santé et ménopause, une nouvelle vie pour la femme, Dr Christian Jamin et Jocelyne Raison, Éditions Jacob-Duvernet.

Notez cet article
Vous devez être connecté à votre compte E-Santé afin de laisser un commentaire
PUB
A lire aussi
Ménopause : les secrets du traitement hormonal Publié le 14/06/2011 - 10h56

La ménopause est un grand tournant dans la vie des femmes. Elle annonce la fin de la fertilité, s'accompagne d'un risque accru d'ostéoporose et de symptômes plus ou moins gênants comme les bouffées de chaleur. S'informer est le meilleur moyen d'appri...

Traitement hormonal substitutif de la ménopause : retour au calme Mis à jour le 13/08/2003 - 02h00

Après le vent de tempête qui a déferlé sur le traitement hormonal substitutif de la ménopause, retour au calme. Et après réflexion, la grande question est la suivante : les résultats de cette grande étude américaine ayant dévalorisé ce type de traite...

Plus d'articles