Ménopause : comment gérer son alimentation ?

Ménopause : comment gérer son alimentation ?
Avec la ménopause, de nombreuses femmes craignent une prise de poids, voire la constatent. À quoi est dû réellement ce risque de grossir à partir de la cinquantaine ? Et surtout, peut-on prévenir cette prise de poids ou comment retrouver son poids de forme ? 
Ménopause : comment gérer son alimentation ?

Articles

Une grossesse, c’est neuf mois de joie, de symptômes plus ou moins gênants mais aussi une période à risque d’insuffisance veineuse et surtout - on l’oublie trop souvent- de phlébite voire d’embolie pulmonaire. C’est la seconde cause de décès maternel. Pour la prévenir, toutes les femmes enceintes devraient adopter un geste simple : enfiler des chaussettes de compression de classe 2. Pendant la grossesse, prendre soin de ses jambes, c’est prendre soin de sa santé.

Pour réduire le risque de cancer du sein chez les femmes porteuses des mutations génétiques héréditaires BRCA, l’ablation des seins -mastectomie- n’est pas l’unique solution. La chirurgie préventive des ovaires et la surveillance méritent d’être envisagées. C’est un choix personnel, ont rappelé les spécialistes réunis au 1er Symposium BRCA France (13 octobre 2016, Paris) qui alertent sur l’erreur d’un amalgame entre chirurgie reconstructrice et esthétique ! 

 

L’activité sportive dévoile chaque jour davantage son lot de bienfaits pour la santé. Elle aide à combattre la maladie dès l’annonce du diagnostic, et se pose désormais non plus en simple « soin de support » (selon la définition de l’INCa*) mais en véritable maillon constitutif des thérapies : la Haute Autorité de Santé a reconnu en 2011 l’activité physique et sportive comme une « thérapeutique non médicamenteuse ». L’enquête nationale Podium (octobre 2016) lancée par la fédération CAMI Sport et Cancer, qui s’adressait aux patients et aux soignants, vient de livrer ses précieux enseignements sur les conditions d’accès à l’activité physique et sportive en cancérologie. Nous avons recueilli les conseils du  Dr Mahasti Saghatchian, médecin cancérologue spécialiste du cancer du sein à l’Institut Gustave Roussy, mis en images par notre partenaire Macadam Tonic.

Les Brésiliennes n'ont plus le monopole des fesses rebondies. Aujourd’hui, en chirurgie esthétique, les techniques ont évolué et se sont démocratisées. Désormais, grâce notamment aux injections de cellules graisseuses, lifter ou donner du volume à ses fesses se démocratise, comme les implants mammaires en leur temps. Le Dr Derhy, nous en dit plus.

La vie sexuelle après la ménopause existe-t-elle encore ? La réponse est oui, et sans équivoque. Actuellement, 90 % des femmes de plus de 50 ans ont eu des rapports sexuels dans l’année. Et en moyenne, 5 par mois. Ce n’était pas le cas dans les années 70 où seulement une femme sur 10 environ avait une vie sexuelle au même âge ! Mieux encore, la pratique sexuelle est bénéfique pour les femmes ménopausées. Pourquoi ? Réponse à suivre.

18 % des jeunes Français sont trop gros et 4% sont carrément obèses. Nos enfants ont de plus en plus tendances à prendre trop de poids.

Pourquoi ? Et comment empêcher votre enfant ou votre ado de trop grossir ? Une remise en question s’impose probablement afin de mieux gérer intendance familiale, télé, smartphone et activité physique. On fait le point.

Les coliques du nourrisson, responsables de crises de pleurs très intenses chez le tout-petit de moins de 4 mois, sont assez caractéristiques et donc faciles à reconnaître. Leur mécanisme reste non élucidé à l’heure actuelle, il n’existe donc pas de traitement médicamenteux permettant de les soigner, plongeant souvent les parents et les professionnels de santé dans l’impuissance… Pourtant, des moyens existent qui peuvent aider à soulager le bébé ou à rendre la situation plus supportable pour les parents, et qui valent le coup d’être tentés. Mais il faut s’assurer que les coliques ne sont pas le symptôme d’une autre pathologie qui aurait, elle, un traitement spécifique adapté.

Les régurgitations du nouveau-né et le reflux gastro-oesophagien sont des préoccupations récurrentes chez les jeunes parents. Si ces troubles sont répandus, chaque cas est particulier et nécessite conseils et traitements appropriés. Nous avons demandé à notre experte, le Dr Christelle Pierrot, de répondre aux questions que vous avez posées sur E-santé.

Toutes les douleurs ne se ressemblent pas. Certaines douleurs dites douleurs neuropathiques liées à des lésions nerveuses font souffrir au quotidien 5% de la population. Elles ne sont pas soulagées comme les autres par les antalgiques classiques, mais à coup d’antiépileptiques ou d’antidépresseurs. Des experts internationaux viennent de se pencher sur le traitement de ces douleurs chroniques et invalidantes. Le Pr Nadine Attal, la neurologue qui a participé aux recommandations de la journée mondiale contre la douleur 2016, nous explique quelle est cette douleur, méconnue et pourtant si fréquente. 

Le goûter est un repas rituel chez les enfants. Il leur est nécessaire afin de combler leurs exigeants besoins énergétiques. Mais ce repas de l’après-midi ne leur est pas réservé. Les adultes peuvent aussi avoir besoin de ce plaisir.

Les coliques du nourrisson sont réputées pour être responsables de douleurs abdominales accompagnées de crises de pleurs difficiles à calmer chez le bébé. Pourtant, tous les pleurs ressentis comme excessifs ne sont pas nécessairement des coliques du nourrisson, et à l’inverse, beaucoup de coliques du nourrisson sont confondues avec d’autres maladies telles que le reflux ou l’allergie aux protéines de lait de vache. Alors, qu’est-ce qui définit réellement les coliques du nourrisson et dans quels cas sont-elles le symptôme d’une autre maladie ? 

Les hormones sont invisibles, mais à l’image d’un chef d’orchestre, elles influencent notre santé physique, psychique, et nos comportements. Coup de projecteur sur ces molécules discrètes, mais essentielles.

Les 10 questions à se poser avant de passer à la chirurgie esthétique

Culotte de cheval, petites poitrines, nez trop grand, relâchement, rides.... Vous rêvez de passer sous les mains d’un médecin, qui d’un tour de passe passe, gommerait enfin vos petites imperfections. Mais avez vous pensé à tout ? Est ce douloureux ? Faites vous le bon choix ? Est-ce le bon chirurgien ? Voici les 10 bonnes questions à se poser avant de passer à l’acte !

L’âge, la grossesse, l’obésité, certains sports et métiers favorisent l’incontinence urinaire chez la femme. La génétique aussi, qui compte pour près de 40% dans ce risque. Quelques gènes ont été identifiés mais le dépistage génétique des femmes à risque de troubles de la statique pelvienne -incontinence urinaire et prolapsus uro-génital- n’est pas à l’ordre du jour. En attendant, comment limiter le risque de fuites urinaires ?

La chirurgie de l’obésité -ou chirurgie bariatrique- a fait ses preuves vis-à-vis de la perte de poids chez les personnes obèses. Mais un effet collatéral très bénéfique a rapidement été découvert : elle améliore aussi la glycémie, au point que chez certains patients, elle fait disparaître un diabète de type 2 préexistant. Doit-on alors la proposer aux personnes diabétiques dont le diabète est très déséquilibré, même si elles ne sont pas obèses ? Au congrès européen de diabétologie (EASD, Munich ; 12-16 septembre 2016), les toutes dernières études vont en ce sens. A moyen terme, la chirurgie pourrait devenir un traitement du diabète parmi les autres.

Difficile de trouver un produit alimentaire sans additifs car ils sont employés larga manu dans toute l’industrie pour de multiples raisons, l’essentielle étant la rentabilité.

Il existe une multitude  d’additifs, certains utiles, d’autres non, certains très probablement toxiques, d’autres non. En sommes nous empoisonnés ?

On fait le point.

L’hypertension artérielle d’origine médicamenteuse ou toxique est fréquente. Parmi les médicaments à risque, certains sont en vente libre comme les anti-inflammatoires ou les décongestionnants nasaux. D’autres sont prescrits couramment, comme des antimigraineux, des antidépresseurs ou des contraceptifs. Sans oublier la phytothérapie et l’alcool qui peuvent agir sur la pression artérielle.

Les repères pour ne pas se laisser prendre au piège.

 Comme chaque année, le congrès de l’European Society of Cardiology a apporté son lot d’études scientifiques pour mieux comprendre les maladies cardiovasculaires comme la fibrillation auriculaire ou l’insuffisance cardiaque et leur traitement, notamment les anticoagulants. Morceaux choisis, en direct du congrès.

Comment perdre des hanches ?

Ces petites poignées d’amour vous font la vie dure ? Vous aimeriez bien vous en débarrasser ? Découvrez les bons gestes qui vont vous aider à perdre des hanches efficacement et durablement.

A la rentrée, c’est sûr, nos neurones vont se remettre à carburer à cent à l’heure. Pour les préserver du stress, de surmenage ou de la déprime, une solution : chouchoutez votre assiette car certains aliments sont particulièrement bons pour le cerveau. Alors pourquoi s’en priver ?

Arrivée du premier anneau vaginal contre la sécheresse intime, 1er anniversaire de la pilule qui déclenche les règles chaque semestre, la dose d’œstrogènes pour une contraception la plus sûre pour la santé… voici les dernières nouvelles en gynécologie.

Difficile de dépister les enfants ayant un trouble « déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité » (TDA/H), entre le risque de la stigmatisation et celui de laisser ces enfants en souffrance. Dépistage, prise en charge de ces enfants… comprendre le TDA/H permet d’éviter les nombreux écueils.

Un tiers des Français se plaint de troubles du sommeil, de mal dormir ou de manque de sommeil. Comment réparer cette part secrète de nous-mêmes, qui, la nuit, lumières éteintes, consolide nos fonctions notamment la mémoire ? Depuis une quinzaine d’années, on connaît mieux les nécessaires effets du sommeil sur la physiologie humaine et les dégâts qu’occasionne son insuffisance. Dormir et rêver sont essentiels à notre santé physique et psychique.

Enquête menée auprès de psychiatres, neurobiologistes, et somnologues. 

Maigrir du ventre

Qu’est-ce qui se cache derrière ce projet à la fois santé et esthétique ? Certains y voient une absence de gras, d’autres pensent que c’est grâce à des muscles bien dessinés. Mais l’abdomen ne se limite pas au tissu graisseux et aux muscles de la paroi abdominale : pour avoir un ventre plat, il faut bien comprendre de quoi est constitué l’abdomen dans sa globalité. Selon l’organe en cause, la stratégie à adopter ne sera pas la même.

Vacances en bord de mer : faites-en une vraie cure santé !

Le sable, les embruns, le soleil, les poissons et crustacés…  En bord de mer, toutes les conditions sont réunies pour des vacances synonymes d’énergie, de détente et de santé au top ! Profitez-en…

Contrôler le diabète ou prendre du poids : faut-il choisir ?

"Glycémie bien contrôlée, prise de poids assurée". Souvent, bien gérer le diabète et notamment le diabète de type 2 se fait au prix de quelques kilos en plus. Voici quelques conseils pour faire mentir cet adage.

Ejaculation féminine et femmes fontaines : la Science a parlé

Sur fond de romantisme, l’éjaculation féminine ou son équivalent poétique français de "femme fontaine" est fantasmée depuis l’Antiquité. Mais est-ce une réelle éjaculation ? Toutes les femmes sont-elles des fontaines qui s’ignorent ? Les hommes "sourciers" sont-ils une légende ?

Le Dr Pierre Desvaux, sexologue et co-auteur d’un travail scientifique qui vient de bouleverser les connaissances, nous explique tout.

Cholestérol : plus besoin d’être à jeun lors des analyses de sang

Certains pays européens ont depuis longtemps abandonné la consigne d’être à jeun pour faire doser les lipides sanguins (cholestérol, triglycérides). Ça n’est pas le cas de la France. Mais la donne vient de changer car des experts internationaux ont comparé la fiabilité de ces tests sanguins, que l’on soit à jeun ou pas. Verdict : celle-ci est identique ! Scientifiquement, l’obligation de jeûne ne tient donc plus la route. Une petite révolution.

Obésité : ces maladies associées auxquelles on ne pense pas

L’obésité n’est pas qu’un tour de taille ou une considération esthétique. Etre obèse est une maladie en soi, source de bien des maux. Si l’on connait le diabète, l’hypertension artérielle ou l’arthrose, on ignore souvent la réalité du risque de cancer lié à l’obésité mais aussi de syndrome des apnées du sommeil ou de lithiase biliaire.

Revue de détail avec le Pr Jean-Michel Oppert, chef de service de Nutrition à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris).

Hygiène intime

Brûlures, pertes, démangeaisons…, peuvent gêner votre sexualité. Des soins et de bons réflexes d’hygiène intime peuvent venir à bout de ces bobos, sources d’inconforts.

Pages