Méningite

Publié par Blausen (Collectif) le Jeudi 19 Août 2010 : 16h57
Mis à jour le Jeudi 19 Janvier 2017 : 12h20
-A +A

Vidéo associée: 

Partager cette vidéo :

Publié le 19/08/2010
47 vues

L'encéphale est entouré et protégé par les os du crâne, les méninges crâniennes et le liquide cérébrospinal. La méningite est une infection des méninges, la membrane entourant le cerveau et la moelle épinière. L'environnement sombre, chaud des méninges est un terrain de croissance privilégié pour un certain nombre de bactéries et de virus.

Il existe de nombreux types de méningites. Une méningite peut être provoquée par des champignons, une irritation chimique ou des allergies médicamenteuses, ainsi que par des tumeurs. Une méningite provoquée par des infections virales se guérit habituellement sans traitement. Toutefois, une infection bactérienne des méninges est une maladie extrêmement grave qui peut entraîner la mort et des lésions du cerveau même si elle est traitée de manière appropriée.

Une forme de méningite bactérienne implique les bactéries qui existent naturellement dans les voies respiratoires supérieures de certaines personnes. La méningite survient lorsque ces bactéries quittent les voies respiratoires et s'acheminent par la circulation sanguine jusqu'aux méninges.

Les symptômes courants d'une méningite bactérienne comprennent des vomissements et une fièvre élevée; les symptômes les plus classiques d'une méningite sont une céphalée grave, une raideur de la nuque, une modification de l'état mental et une sensibilité à la lumière.

Les bactéries à l'origine d'une méningite sont capables de se multiplier pendant qu'elles sont dans la circulation sanguine. Il s'ensuit un empoisonnement du sang, dénommé septicémie, pouvant entraîner l'apparition d'une éruption violacée sur le corps. La méningite bactérienne ainsi que la septicémie sont considérées comme des urgences médicales et nécessitent une attention médicale immédiate.

Aux Etats-Unis, il est d'usage de vacciner les enfants afin de prévenir certains types de méningite. Le facteur de risque est particulièrement élevé chez les étudiants universitaires logés en dortoir, qui doivent par conséquent consulter leur médecin à ce sujet.

A lire aussi
La méningite : son traitement est toujours une urgence ! Publié le 23/10/2000 - 00h00

Sa simple évocation effraye toujours, surtout les parents, en raison de sa contagion épidémique dans les écoles et de ces conséquences parfois mortelles lorsqu'elle n'est pas soignée à temps. Il existe plusieurs sortes de méningite plus ou moins graves. Dans tous les cas, il faut réagir...

Méningite Publié le 23/07/2003 - 00h00

La méningite correspond à l'inflammation des méninges le plus souvent d'origine infectieuse.Dans environ 75 % des cas de méningite, la méningite est virale et généralement bénigne.La méningite est en revanche très grave lorsqu'elle est d'origine bactérienne, d'où l'impérieuse...

Méningite bactérienne : bien plus dangereuse que la méningite virale Publié le 18/08/2004 - 00h00

On ne peut parler des méningites qu'au pluriel car il en existe plusieurs et de gravité différente. Si les méningites virales sont le plus souvent bénignes, les méningites bactériennes sont des infections redoutables qui peuvent causer la mort d'un enfant en quelques heures ou laisser de...

Plus d'articles