mabrut
Portrait de cgelitti
bonjour,je suis étudiante infimière en 3A,dans le cadre de ma formation,il nous a été demandé de faire un travail de fin d'étude:

Mon choix s'est porté sur les infections nosocomiales.

Pour mener à bien mon travail,je sollicite votre aide au travers d'une question.

1)Les infections nosocomiales ont toujours existées mais récemment on en fait toute une histoire mediatique.

Qu'en pensez_vous?

doyetop
Portrait de cgelitti
contaminée par le virus de l'hépatite C. ayant exercé le métier d'infirmièe pendant 29 ans , aucune indemnité possible malgré plusieurs causes de contamination. Je ne peux pas prouver que je n'ai pas été contaminé par un patient. ATTENTION A VOUS LES INFIRMIERS (e).
De plus, mon pére a été hospitalise chocs septiques ( pcr à 300..leuc à 22000 et une partie du plafond de sa chambre s'est effondrée ( fientes de pigeons. ISOLEMENT AVEC FENËTRES OUVERTES. décés le 08/11/03consignes en chambre d'isolement = ou - respectées
Mabrut
Portrait de cgelitti
Bonjour,
réponse, à la question: L'infection nosocomiale, n'est pas qu'une histoire médiatique.

Le nosocomiale tue!

Malheureusement, cette maldie reste tabou, car cela touche de trop prés notre gouvernement.

Enjeux économique, manque de personnel, trops d'heures pour ces acteurs de la médecine, ce qui provoque dans l'ensemble des structures hôspitalières, publics ou privées, des négligeances prét et post-opératoires dans l'hygiène.

L'hygiène, voilà d'où vient le plus gros soucis, ( de la préparation du patient, à l'intervention, et des soins, néttoyage des chambres, durant la convalescence dans les établissements.

Je m'appel yannick MABRUT, je suis amputé de la jambe gauche au dessus de genou, des suites d'une infection nosocomiales.

J'ai pris l'initiative de créer, ACTUNOSO.FR, mon propre site Internet.

Mon site, actunoso.fr, est dédié aux infections nosocomiales ou dite hôspitalières, le bût et d'informer, de rétablir la confiance et de partiper à l'amélioration des soins, en offrant aux viteurs le moyen d'entrer en contact avec les sites du Ministère de la santé, ou bien rattachés à ce même Ministère.

J'ai aussi écris un livre, « un témoignage », que vous trouverez sur mon site.

Je souhaiterais faire connaître mon site et je recherche aussi un éditeur pour mon manuscrit, je n?en trouve aucun en France, le nosocomiale reste malheureusement tabou.

Vous souhaitant bonne réception de cet envoi, je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.

Yannick MABRUT.
Adresse internet : yannick.mabrut@orange.fr

JEAN CLAUDE
Portrait de cgelitti
JEe pense que nous vivons dans une civilisation dans laquelle nous souhaitons tous le risque 0.
Les progrès vertigineux de la médecine font que nous sommes de plus en plus en plus exigeants. De plus il est parfaitement compréhensible de s'indigner d'etre atteint de cette maladie alors que l'opération en elle meme a parfaitement réussie ; et que de simples mesures d'hygiène auraient permis d'éviter les désagréments. Il faut aussi reconnaitre que le manque d'effectif dans les hopitaux fait que les soignants n'ont pas toujours le temps de se laver les mains entre 2 patients.
AlbertNonyme
Portrait de cgelitti
bonjour,

puisque vous étudiez le sujet, j'en profite... est ce que vous savez si on peut obtenir réparation des conséquences indirectes d'une infection nosocomiale?

ex. traitement de l'infection nosocomiale par un antibiotique qui a entrainé un choc allergique.

merci!
MEMOIRE SUR LES INFE
Portrait de cgelitti
BONJOUR,JE PENSE QUE SI LE MILIEU MEDICAL FAISAIT UN PEU PLUS ATTENTION AUX MESURES D'HYGIENES IL Y AURAIT MOINS D'INFECTIONS.
zigzapi
Portrait de cgelitti
[QUOTE=MEMOIRE] bonjour,je suis étudiante infimière en 3A,dans le cadre de ma formation,il nous a été demandé de faire un travail de fin d'étude:
Mon choix s'est porté sur les infections nosocomiales.
Pour mener à bien mon travail,je sollicite votre aide au travers d'une question.
1)Les infections nosocomiales ont toujours existées mais récemment on en fait toute une histoire mediatique.
Qu'en pensez_vous?[/QUOTE]
normale, de plus en plus on va à la prise charge de qualité du patient en France, on veut copier sur les américains. La législation nous guetent tous, plus on attention à ça plus la qualité des soins sera meilleure.
fanny
Portrait de cgelitti
je pense que l'information du public sur les infections nosocomiale par les média est dut à la politique du pays.

- je m'explique depuis quelque année le ministère délégué à la santé mène une politique active pour améliorer l'information du public et des usagers du système de soin dans le domaine des infections nosocomiales.(les infections nosocomiale font parti des probleme majeur de la santé public).

- Depuis le début de l?année 1999 un groupe de travail du Comité Technique National des Infections Nosocomiales (CTIN) associant professionnels de santé, usager, JOURNALISTE et juriste mène une réflexion visant à faire des propositions pour un programme de communication vers les usagers, et d?incitation à la transparence des hôpitaux sur les taux d?infections nosocomiales.

- Beaucoup d'association ce sont ouvert auprès des personnes atteint d'infection nosocomiale et celle ci ce sont fait connaitre du public par les media dans des reportages

- Le cas de célébrité (fils de Depardieu) atteint d'infection nosocomiale à fait bouger aussi les média (procès-debat...)

- Suite au enquete - statistique - evaluation fait par le clin et le ministere de la santé pour les acreditations à permi de nous apercevoir ainsi que les media que beaucoup d'hôpitaux n'etaient pas au norme ou que le nombre de personne atteint d'infection nosocomiale étai en hausse.

personnellement je pense que les soignante font de leur mieux pour éviter les infections(par les formations - l'hygiene...)
mais je suis sidérai quand on sait que dans certaines études de medecines il n'y a pas un module au l'on apprend à ce laver les mains.(technique) cela est souvent appris pendant les stages.
je ne comprend pas non plus pourquoi le stétoscope porté autour du cou du médecin passe de chambre en chambre de patient en patient sans étre decontaminé...


     "Au lieu de s?ingénier à tuer les microbes dans les plaies, ne serait-il pas plus raisonnable de ne pas en introduire"?
sitation de Pasteur



-

mabrut
Portrait de cgelitti
80% des des germes, contracté dans le milieu hospitalier, provient des mains.

L'hygiène des mains et trés important, mais elle ne fait pas tout, il faut le voir sous l'angle symbolique.

Le combat sur les infections nosocomiale et celui du comportement de tout à chacuns en matière d'hygiène.

EX: Ne pas opérer dans un bloc avec ses chaussures de ville. Pourtant cela se fait.

Il faut être, plus sévèr et sanctioner.

Sur mon site "actunoso.fr", dans la partie documentation et juridique, cliquer sur le lien mon chirurgien et vous comprendrez.

à bientôt.
Mabrut
Portrait de cgelitti
[QUOTE=MEMOIRE] bonjour,je suis étudiante infimière en 3A,dans le cadre de ma formation,il nous a été demandé de faire un travail de fin d'étude:
Mon choix s'est porté sur les infections nosocomiales.
Pour mener à bien mon travail,je sollicite votre aide au travers d'une question.
1)Les infections nosocomiales ont toujours existées mais récemment on en fait toute une histoire mediatique.
Qu'en pensez_vous?[/QUOTE]
fox
Portrait de cgelitti
les infections nosocomiales (IN) sont normales dans les hopitaux. les patients ont de plus en plus de cathéters (périphérique, centraux, artériels, de dyalise...), de sondes vésicales, de drains, de sonde d'intubation...
si on veux suprimer les IN, il faut suprimé tous ce matériel invasif c'est à dire retourné au XIXeme siècle.
Sujet vérouillé