Méfiez-vous des beaux principes, ils cachent souvent une manipulation...

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 03 Décembre 2007 : 01h00
-A +A
Nous avons tous une morale, une éthique personnelle à laquelle nous nous référons régulièrement, consciemment ou non. « Il faut s'entraider, respecter les plus faibles que soi, être honnête… » Chaque morale individuelle est un peu différente, mais pas tant que cela, car la morale acceptée par tous nous permet de vivre de manière harmonieuse en communauté, qu'il s'agisse de notre famille, notre entreprise ou de la société toute entière.

Quand nous nous sentons en porte-à-faux avec nos grands principes, nous ne nous sentons pas bien. C'est ainsi que lorsque nous croisons une personne qui mendie, nous pouvons nous sentir mal si nous estimons que la solidarité, c'est quelque chose d'important. Nous avons l'impression de ne pas être en accord avec le monde dans lequel nous vivons et nous nous sentons démunis.

Attention aux manipulations sous couvert de beaux principes

Les personnes manipulatrices vont activer ce levier, cette envie de vivre en accord avec vos principes pour obtenir de vous ce qu'elles veulent. Elles cherchent ainsi à vous mettre en situation de ne pouvoir refuser quelque chose.« Qu'est-ce que tu fais ce week-end ? Rien de spécial ? Alors, tu vas venir m'aider à déménager. Tu dis toujours que dans notre monde égoïste, il est important de s'entraider. Tu dois être serviable, toi aussi » Et vous vous sentez piégé. Cette personne a le droit, bien sûr, de vous demander de l'aide. Mais elle devrait aussi vous respecter. Elle a besoin d'aide, certes, mais cela ne devrait pas l'empêcher de respecter vos besoins à vous. Vous avez peut-être besoin de passer du temps avec vos enfants, de faire des courses, de voir votre famille Vous avez peut-être envie qu'elle vous laisse tranquille, vu que c'est une collègue de travail que vous n'appréciez guère. Elle n'a pas à vous imposer ses besoins sans vous laisser décider si vous pouvez ou non l'aider à les satisfaire.

La manipulation se détecte par le sentiment de malaise qu'elle génère

Cette façon de vous manipuler n'est pas évidente à détecter sur le coup. Le signal qui doit vous alerter, c'est le sentiment de malaise. Vous sentez bien que vous avez été manipulé, vous n'êtes pas heureux d'avoir dit oui. C'est pourquoi, il est intéressant d'apprendre à repérer les grands principes dans les conversations et à se demander s'ils jouent un rôle dans une manipulation. Le détail important, c'est que le grand principe n'est pas utilisé par quelqu'un pour elle-même, mais pour vous. Ce n'est pas « nous devons chercher à aider les autres », et encore moins « je dois chercher à aider les autres », mais « tu dois aider les autres ». Le manipulateur va appliquer la morale aux autres, et à vous en particulier, mais jamais à lui-même.Quelques exemples : « tu dois penser aux autres », signifie en fait, tu dois surtout penser à moi ! « Tu dois économiser », oui, mais surtout pour que je puisse acheter ce que je veux. « Tu dois travailler plus », parce que cela m'arrange.Vous êtes piégé car si vous dites non, le sous-entendu, c'est que vous êtes égoïste, vous n'êtes pas serviable, vous êtes dépensier, fainéant Et il n'est pas agréable d'avoir le sentiment que l'on n'est pas quelqu'un de bien. Alors, vous dites oui pour rester conforme à l'image que vous avez envie d'avoir de vous. Mais vous ne vous sentez pas bien pour autant. C'est anormal, car habituellement, quand vous agissez selon votre éthique, vous êtes heureux de vous sentir en accord profond avec vous-même.Finalement, un manipulateur égoïste qui ne pense qu'à lui va vous faire croire que si vous ne lui obéissez pas, c'est vous qui êtes égoïste ! C'est bien pour cela qu'il s'agit de manipulation ! En le repérant, vous réussirez à vous éloigner de cette sorte de toile qu'il tisse autour de vous.

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 03 Décembre 2007 : 01h00
A lire aussi
Je veux être aimé, faire plaisir, et je m'oublie... Publié le 25/08/2008 - 00h00

Ce type de fonctionnement psychologique où l'on fait toujours passer l'autre avant soi est très répandu. Les psychologues le qualifient parfois d'assujettissement. Certaines victimes en sont parfaitement conscientes et d'autres beaucoup moins. Quand vous faites passer les besoins des autres avant...

Qu'est-ce qu'une personnalité narcissique ? Publié le 03/11/2008 - 00h00

Parmi les 10 personnalités pathologiques décrites par le Manuel des pathologies mentales américaines, le DSM4, la personnalité narcissique est une des plus connues de tous. En effet, le célèbre mythe de Narcisse, qui tomba amoureux de lui-même en admirant sa propre image dans l'eau, illustre...

Prendre confiance en soi, l'exercice du disque rayé Publié le 09/08/2005 - 00h00

Vous manquez parfois de confiance en vous ? Peut-être de manière globale, ou encore vis-à-vis d'une personne particulière auprès de laquelle vous n'arrivez pas à vous affirmer ? Qu'il s'agisse de votre conjoint, de votre patron, apprenez et entraînez-vous à cet exercice que vous utiliserez...

Plus d'articles