Les médicaments au prix revu à la baisse : la première liste !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 30 Juillet 2001 : 02h00
-A +A
Moins de 8 semaines après l'annonce du « plan médicament » comprenant entre autre la baisse du prix de certaines spécialités pharmaceutiques dont le Service Médical Rendu (SMR) a été jugé insuffisant, une première liste concernant 37 médicaments vient d'être publiée au Journal officiel.

Le médicament, montré du doigt par la commission des comptes de la Sécurité Sociale comme l'un des responsables du déficit de la branche maladie, a fait l'objet d'un plan d'économie. Ainsi le 7 juin 2001, Elisabeth Guigou annonçait le « plan médicament », lequel comprenait notamment la baisse du prix de certains médicaments jugés au Service Médical Rendu (SMR) insuffisant. Moins de 8 semaines plus tard, le Ministère de l'Emploi et de la Solidarité fait paraître au Journal Officiel une première liste de 37 spécialités pharmaceutiques dont les tarifs sont revus à la baisse. Les montants, variables d'un produit à l'autre, n'ont pas encore été précisés, mais la baisse tourne en moyenne autour des 10%, avec une fourchette de 3% à 25%. Ces nouveaux tarifs entreront en vigueur dès le 1er septembre 2001 pour 34 d'entre eux, le 1er octobre pour une spécialité supplémentaire et enfin le 15 octobre pour les deux dernières. De tels changements de prix sont le résultat de négociations et d'application de conventions signées entre le comité économique des produits de santé et les 16 laboratoires français et étrangers concernés*. Les difficultés rencontrées avec certains laboratoires ne sont pas négligeables et d'autres listes seront publiées dans les jours prochains. Elles concerneront aussi des médicaments au coût déjà amorti dont le volume et la croissance sont élevés.

Quels sont les spécialités concernées ?

Sont notamment concernés des traitements de la fonction digestive, des douleurs musculaires, des collyres, un veinotonique, un anxiolytique, un antifongique, un traitement de l'asthénie fonctionnelle et bien d'autres. On remarque cependant une curiosité, la présence dans cette liste du traitement du cancer de la prostate métastasé Lucrin® qui n'avait pas reçu le statut de SMR insuffisant. Il fait donc probablement partie des 50 à 100 produits amortis.

* Abott, Allergan, Amido, Baxter, Biorga, Boots, Europhta, Fumouze, Janssen-Cilag, Madaus, Martin-Johnson & Johnson-MSD, MSD-Chibret, Norgine Pharma, Pharmascience, Schwartz Pharma, Yamanouchi.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 30 Juillet 2001 : 02h00
A lire aussi
617 médicaments vont être déremboursés Publié le 30/04/2003 - 00h00

Le gouvernement vient d'annoncer une liste de 617 médicaments dont le remboursement par la Sécurité sociale passerait de 65% à 35%. L'objectif : faire des économies. On s'interroge sur l'intérêt réel de cette mesure : désengagement de la Sécu, montée en puissance des mutuelles, des...

Médicaments déremboursés Publié le 23/07/2003 - 00h00

A partir du 1er août, 84 médicaments dont les effets ont été jugés insuffisants ne seront plus remboursés par l'Assurance maladie. Ils resteront commercialisés, mais ne seront plus du tout pris en charge.

3e vague de déremboursements : la logique des prix Publié le 06/11/2006 - 00h00

Le 19 octobre, la Haute autorité de santé (HAS) a recommandé le déremboursement total par l'Assurance maladie de 89 médicaments dont le service médical rendu a été jugé insuffisant. Le Ministre de la Santé, Xavier Bertrand, a rendu son verdict. Il est plutôt mitigé, en tenant compte des...

Plus d'articles