Médicaments périmés : les bons réflexes

Publié par Brigitte Bègue, journaliste santé le Vendredi 15 Avril 2016 : 18h15
Mis à jour le Lundi 18 Avril 2016 : 10h02
-A +A

« Les médicaments sont utiles ne les rendons pas nuisibles ». C’est le message de l’association Cyclamed qui fait campagne pour que l’on ramène nos médicaments inutilisés à la pharmacie. Et ça marche.

80% des Français trient leurs médicaments

Selon un sondage BVA, 80% des Français déclarent rapporter les médicaments qu’ils n’ont pas utilisés chez leur pharmacien. Ce sont surtout les femmes qui le font, les plus de 50 ans et les habitants des communes rurales.

Avant de les ramener à la pharmacie, 24% vont même jusqu’à trier les boites et les notices des produits. Deux préoccupations majeures priment : la protection de l’environnement et la sécurité sanitaire. Par leur geste, 93% des sondés souhaitent éviter les rejets de molécules dans la nature et 90% préfèrent ne pas conserver de vieux médicaments dans l’armoire à pharmacie familiale afin de prévenir les risques d’intoxications médicamenteuses.

Les bons réflexes

  • rassembler les médicaments au même endroit à l’abri de l’humidité, de la lumière et de la chaleur.
  • les mettre dans une armoire à pharmacie fermée à clé et en hauteur afin que les enfants ne puissent pas y accéder, en les répartissant sur deux étagères : une pour les adultes, une pour les enfants.
  • ranger les médicaments dans leur boite d’origine avec leur notice pour éviter les confusions.
  • inscrire le nom de l’utilisateur au stylo sur la boite afin d’éviter les erreurs de traitement.
  • noter la date d’ouverture de la boîte et vérifier la date optimale de conservation : attention, une fois ouvert, un sirop ou un collyre, par exemple, ne se conservent pas longtemps. Si la date de conservation n’est pas inscrite, demandez conseil à votre pharmacien.
  • ramener vos médicaments à la pharmacie : surtout, ne les mettez pas à la poubelle, vos enfants pourraient les récupérer et les avaler.
  • ne pas les jeter non plus dans l’évier ou les toilette, ils contiennent des substances actives qui polluent les sols et les rivières.

Plus d’infos sur le site : www.cyclamed.org

Publié par Brigitte Bègue, journaliste santé le Vendredi 15 Avril 2016 : 18h15
Mis à jour le Lundi 18 Avril 2016 : 10h02
Source : « Collecte des médicaments non utilisés des foyers : où en est la France en 2016 », Cyclamed, 14 avril 2016.
A lire aussi
Médicaments : halte à la confusion Publié le 24/03/2004 - 00h00

Certaines erreurs comportent plus de risque que d'autres. C'est notamment le cas de la prise d'un traitement à la place d'un autre. Ce type de confusion est régulièrement enregistré par l'unité de pharmacovigilance à la suite d'effets secondaires.

Les 10 commandements de l'automédication Publié le 01/10/2007 - 00h00

80% des Français font appel à l'automédication, c'est-à-dire qu'ils prennent des médicaments sans passer par leur médecin. Cela leur permet de se soigner tout en gagnant du temps. Reste que plus les médicaments sont potentiellement efficaces, plus ils sont potentiellement dangereux. Comment...

Plus d'articles