Les médicaments pédiatriques prennent leur essor

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 23 Novembre 2001 : 01h00
-A +A
Il est très difficile de mettre au point des médicaments parfaitement adaptés aux enfants. Pourtant, comme les adultes, il faut bien les soigner. Ainsi, actuellement 75% des spécialités pharmaceutiques prescrites aux enfants ont d'abord été conçues pour des adultes, n'ont pas été le sujet de développement adapté aux enfants et n'ont donc pas reçues d'Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) dans le domaine pédiatrique. Conscients du problème, les pouvoirs publics se mobilisent dans cette direction.

Plus de 16% des prescriptions en médecine de ville en 2000 sont adressées aux enfants. Or très souvent, il n'existe pas de forme pédiatrique des médicaments. On utilise donc des produits sans AMM. Le problème est complexe car l'enfant en pleine croissance a un métabolisme et un système de défense très différents de ceux de l'adulte. L'efficacité et la tolérance des médicaments étudiés chez l'adulte ne peuvent donc pas être extrapolés à l'enfant, particulièrement avant 6 ans. De plus, il existe nombre d'obstacles éthiques, législatifs et économiques. Face à ce problème, développer enfin des spécialités pédiatriques devient un enjeu majeur impliquant nombre d'acteurs : parents, pédiatres, agences nationales et européennes, entreprises du médicament. Précision que si depuis quelques années des avancées significatives ont été réalisées, notamment dans le domaine réglementaire, elles ne suffisent pas.

Un séminaire organisé par l'IFIS (Institut de Formation des Industries de Santé) vient de faire le point sur les progrès réalisés et sur ceux à venir. Par ailleurs, les entreprises du médicament ont lancé une campagne de sensibilisation auprès des médecins sur la prescription en pédiatrie et auprès des familles sur les précautions d'utilisation des médicaments pour les enfants.

Des précautions à respecter scrupuleusement

  • Lorsque votre médecin vous remet une ordonnance, suivez-la précisément et ne donnez pas d'autres médicaments à votre enfant.
  • Ne donnez pas de médicaments pour adultes à votre enfant sans l'accord préalable de votre médecin.
  • Respectez scrupuleusement les doses indiquées par votre médecin, la durée du traitement, le nombre des prises et les conditions de conservation.
  • Lisez attentivement la notice pour les médicaments sans ordonnance.
  • Les médicaments sur prescription ne doivent en aucun cas être réutilisés sans l'accord de votre médecin.
  • Nombre de médicaments sont à usage personnel et ne doivent pas être utilisés ou réutilisés pour plusieurs enfants. Rapportez les médicaments non utilisés chez votre pharmacien.
  • N'hésitez pas à dialoguer avec votre pharmacien : il peut vous conseiller sur la façon de faire prendre le médicament à votre enfant ; il peut vous proposer un médicament générique de remplacement.
  • Si votre enfant refuse ou ne peut pas prendre un médicament, parlez-en à votre médecin traitant.
  • Si votre enfant réagit mal au médicament (atteintes cutanées, troubles digestifs, somnolence…), avertissez rapidement votre médecin de ces effets indésirables.
  • Rangez tous vos médicaments (même ceux utilisés pendant plusieurs jours) dans un lieu inaccessible à l'enfant (armoire à pharmacie en hauteur, fermée à clé).
  • Conservez toujours vos médicaments dans leur boîte avec la notice. Ne jetez pas le double de l'ordonnance et rapporter les indications de prescription sur les boîtes de médicament.
  • Expliquez dès que possible à votre enfant qu'un médicament n'est pas un bonbon ou un jus de fruits et que sa prise comme son arrêt doivent suivre des règles strictes et précises.

Pour en savoir plus

Association Nationale des Personnels et Acteurs de l'Action Sociale en Faveur de l'Enfance et de la Famille (ANPASE) : www.anpase.org Site d'information sur les enfants : www.bebe-conseil.comPédiatrie en maternité : www.medinfans.com/liens-english.htmHebdomadaire d'information santé pour les parents : www.kidiweb.com

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 23 Novembre 2001 : 01h00
A lire aussi
Pédiatrie : bien utiliser les médicaments Publié le 29/10/2002 - 00h00

La fréquence des erreurs d'utilisation des médicaments révèle une information insuffisante des familles. Chaque année, les 15 Centres Anti-poisons français reçoivent en moyenne 6.000 appels pour mésusage des médicaments en pédiatrie, soit le 3e motif d'appel. Ces erreurs d'utilisation sont...

Automédication : mode d'emploi Publié le 16/04/2007 - 00h00

L'automédication ? Oui bien sûr, à condition de respecter certaines règles. Celles-ci sont expressément soulignées dans le guide Vidal de l'automédication. Quand et comment recourir à l'automédication ? Comment bien utiliser les médicaments vendus sans ordonnance ? Etc.

Médicaments : halte à la confusion Publié le 24/03/2004 - 00h00

Certaines erreurs comportent plus de risque que d'autres. C'est notamment le cas de la prise d'un traitement à la place d'un autre. Ce type de confusion est régulièrement enregistré par l'unité de pharmacovigilance à la suite d'effets secondaires.

Plus d'articles