Médicaments : ils passent aussi par le recyclage !

Médicaments : ils passent aussi par le recyclage !

Publié par Louise Castillon, journaliste santé le Lundi 17 Novembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 21 Octobre 2010 : 15h18
-A +A
Quand les médicaments ne sont pas recyclés, c'est l'environnement qui souffre ! Heureusement que Cyclamed est là pour prendre en charge ces déchets qui représentent actuellement 70 000 tonnes par an...
id="block-gc-ad-megaban-haut-mobile" class="block-gc-ad"> class="block-content content"> id="sas_57148">
type="application/javascript"> if(typeof mobilecheck != "undefined" && mobilecheck()){ sas.cmd.push(function() { sas.call("std", { siteId: 163516, // pageId: 824447, // Page : MOBILE_Esante.fr/_santepratique/_pollution formatId: 57148, // Format : Mobile Ban 320x100 target: gc_ad_sas_target // Ciblage }); }); }

Profitez des DIM

L'incinération est la seule voie possible au recyclage des médicaments. Les quarante-cinq incinérateurs, conformes aux normes environnementales, produisent de l'énergie, recueillie sous forme de vapeur. Cette vapeur sert à produire du chauffage ou de l'éclairage pour les logements. La récupération énergétique des déchets issus des médicaments (dim) représente 12 200 tonnes pour l'année 2007. Les dim proviennent essentiellement des emballages cartonnés. Le recyclage des médicaments, en plus de protéger l'environnement, trouve une utilité pour compléter les ressources énergétiques.

id="block-gc-ad-pave_bas" class="block-gc-ad"> id="pub1" class="block-content"> id="sas_52745">
type="application/javascript"> if(typeof mobilecheck != "undefined" && !mobilecheck()){ sas.cmd.push(function() { sas.call("std", { siteId: 163510, // pageId: 823803, // Page : SITE_Esante.fr/_santepratique/_pollution formatId: 52745, // Format : Pave 2 Bas 300x250 target: gc_ad_sas_target // Ciblage }); }); }
id="block-gc-ad-pave_mobile" class="block-gc-ad"> id="pub2"> id="sas_57150">
type="application/javascript"> if(typeof mobilecheck != "undefined" && mobilecheck()){ sas.cmd.push(function() { sas.call("std", { siteId: 163516, // pageId: 824447, // Page : MOBILE_Esante.fr/_santepratique/_pollution formatId: 57150, // Format : Mobile Pave 300x250 target: gc_ad_sas_target // Ciblage }); }); }

Recyclage humanitaire suspendu

Cyclamed s'acquittait de deux missions principales. La collecte des médicaments pour assurer un recyclage nécessaire à la protection de l'environnement. Et une action humanitaire pour donner aux ong des médicaments utiles pour les pays du tiers monde. "97 % de l'activité de Cyclamed est constituée par le recyclage, 3 % étant réservé à un usage humanitaire, explique le président de cyclamed. un rapport de l'inspection général des affaires sociales (igas) de 2005 a pointé du doigt les lacunes de l'activité humanitaire. Trop de médicaments étaient inadaptés pour les pays du tiers monde. Beaucoup arrivaient en mauvais état après le voyage, étaient périmés. Cyclamed a donc suspendu son activité humanitaire en se concentrant à présent sur la protection de l'environnement." Les quelques affaires de pharmaciens profitant de Cyclamed pour remettre sur le marché des médicaments rapportés par leurs clients ne doivent pas faire oublier le principal !

Publié par Louise Castillon, journaliste santé le Lundi 17 Novembre 2008 : 01h00
Mis à jour le Jeudi 21 Octobre 2010 : 15h18
Source : côté santé, novembre 2008.