Médicaments contre les troubles érectiles : vos questions, nos réponses

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 16 Juin 2014 : 09h30

Vous avez été nombreux à poser des questions sur les médicaments contre les troubles érectiles :

Combien de temps avant un rapport sexuel faut-il les prendre  ?

Sont-il vraiment efficaces ?

Peuvent-ils être dangereux pour le coeur ?

E-santé y répond.

1 – Combien de temps avant un rapport sexuel faut-il prendre un médicament pour l’érection ?

Il faut compter au minimum 20 minutes. Mais il est plutôt conseillé d’attendre une demi-heure à une heure. En effet, en attendant un peu plus, la quantité de produit actif sera plus importante dans votre organisme, donc le médicament d’autant plus efficace et la dose à prendre moindre.

Notez qu’il n’existe pas seulement des médicaments à prendre juste avant en prévision d’un rapport sexuel. Nous disposons aussi d’un médicament à prendre régulièrement chaque jour pour un effet constant 24 h/24, quel que soit le moment de votre rapport sexuel, prévu ou non.

2 – Si je prends une fois mon médicament pour améliorer mes érections et que ça ne fonctionne pas, est-ce qu’il faut l’arrêter ou est-ce que ça vaut la peine d’essayer à nouveau ?

Cela vaut la peine de le reprendre à nouveau. On considère qu’il faut tester un médicament environ une dizaine de fois pour observer s’il est efficace ou non. En effet, la première fois, il peut agir à peine, mais le petit pourcentage d’érection supplémentaire a des chances d’augmenter et votre stress de diminuer progressivement, contribuant à un meilleur effet. Il serait donc dommage d’acheter une boîte, de prendre un seul comprimé et de rester sur une déception ou de se résigner. Cela dit, si vous en prenez une dizaine de fois ou un peu plus sans aucun effet, il est souhaitable de consulter pour savoir quelle attitude adopter.

3 – J’ai pris des médicaments contre les troubles érectiles pendant un mois. Et aucun changement. Que faire, je suis découragé !

Si vous avez eu une dizaine de relations sexuelles sans résultat, c’est que le médicament n’est pas suffisamment efficace. Il se peut que vous puissiez prendre une dose un peu plus forte, selon la dose que votre médecin vous a prescrite au départ. Sinon retournez le consulter. Il vous prescrira peut-être un autre médicament, sachant qu’il existe 4 médicaments différents agissant pour l’érection avec des modes d’action très proches, mais pas exactement identiques. Il vous fera certainement faire une prise de sang pour doser votre taux de testostérone. S’il est trop bas, cela a tendance à empêcher l’action des médicaments améliorant l’érection, raison pour laquelle il est possible de prendre un traitement à base de testostérone. Et puis, si cela ne suffit pas, votre médecin vous proposera d’autres traitements mieux adaptés.

4 – Est-ce que les médicaments que je prends pour l’érection sont dangereux pour le cœur. Je dois voir un cardiologue et j’ai peur de lui en parler !

Surtout n’ayez pas peur de parler de ces traitements à votre cardiologue. Actuellement, ces médecins spécialistes sont très bien formés pour manier ces traitements des troubles de l’érection et les intégrer aux traitements des hommes souffrant de problèmes cardiovasculaires. Les dysfonctions érectiles ayant assez souvent une origine vasculaire, les cardiologues sont très bien placés pour s’en occuper… même si le côté plus psychique des difficultés sexuelles est moins de leur ressort. Et sachez que ces médicaments ne sont pas du tout dangereux pour le cœur. Il faut simplement ne pas les associer à certains autres médicaments pour le cœur, d’où l’intérêt d’avoir l’avis d’un cardiologue.

5 – Quel médecin faut-il consulter pour qu’il vous prescrive un médicament pour les pannes d’érection ? Un sexologue ou d’autres médecins sont-ils habilités à en prescrire ?

Vous pouvez consulter n’importe quel médecin. Un médecin généraliste, médecin traitant peut très bien et sait très bien prescrire ce type de médicaments. Un médecin sexologue, cardiologue, diabétologue ou urologue aussi. Donc n’hésitez pas à en parler à votre médecin quel qu’il soit. Cela dit, les médecins sexologues et urologues sont les plus habitués à manier ce type de traitement de par leur orientation.

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 16 Juin 2014 : 09h30
A lire aussi
Dysfonctionnement érectile (ou impuissance sexuelle)Publié le 06/09/2001 - 00h00

Le terme " impuissance " n'est plus guère utilisé par les médecins. Ceux-ci parlent plutôt de troubles d'érection ou de dysfonctionnement érectile, expressions qui font référence à l'incapacité d'obtenir et de maintenir une érection suffisamment rigide pour avoir une activité sexuelle...

Plus d'articles