Pensee
Portrait de cgelitti
La plupart des médecins accueillent leurs patients par une poignée de mains ; sans tomber dans la phobie de la propreté, c'est néanmoins un vecteur de propagation de microbes puisqu'ils reçoivent quantité de malades et qu'ils ne se lavent pas toujours les mains entre chaque patient.

PUB
PUB