anonyme
Portrait de cgelitti
vraiment, cela m'attriste de voir que l'on gâche du temps et de l'argent au sein des gouvernants. Parfois devant le laxisme d'un généraliste qui veut tout essayer avant de nous envoyer chez un spécialiste !!!! qui connaît mieux son corps, ses douleurs, ses ressentis que nous-mêmes. Moi, je rigole jaune quand je lis cette réforme. Un enfant avec une otite qui est du ressort d'un ORL, quelle perte de temps de passer chez un généraliste pour avoir le feu vert et le petit mot de celui-ci pour une parasynthèse par l'ORL !!! et j'en passe. Il y a des économies à faire certes mais arrêtons cette abération de bas étage. Et ces tarifs à quoi ils ressemblent. Si j'ai bien compris, je vais seule chez un spécialiste (hormis les autorisés) 40 euros. Je vais chez mon généraliste 20 euros qui m'envoie chez le spécialiste 27 euros, résultat 47 euros, je coûte 7 euros plus cher à la Sécu. Pas mal leurs calculs... il faut que ces messieurs justifient leurs salaires de réflexion. Enfin pour faire simple, ils sont plutôt compliqués ces intello de la réforme.
anonyme
Portrait de cgelitti
En réalité, l'otite d'un enfant est de la compétence : soit du pédiatre (que nous pourrons directement consulter) soit tou simplemennt du généraliste s'il n'y a pas de complécation. Donc une seule consultation !

Si vous allez directement chez l'ORL (27?) sans y avoir été orientée, il est probable que la SS ne vous rembourse à un taux moindre l'acte (60 au lieu de 70 %) et que votre mutuelle comblera le ticket modérateur. Tout bénéf pour l'assurance maladie mais pas pour votre complémentaire. D'où les hausses prévues par les organismes complémentaires (mutuelles et assurances) dès le 1er janvier)
Sujet vérouillé