HectorA
Portrait de cgelitti

Bonjour,

Il y a un peu plus de 3 ans, on a diagnostiqué un Alzheimer à ma mère. Dans la foulée, elle a commencé par entendre des voix et leur répondre. Depuis avec son traitement, elle n’entend plus de voix mais elle est en permanence angoissée et déprimée.

Personne n’a jamais pu poser de diagnostic sur ce qu’elle a, c’est un problème neuro, psycho, voire la vieillesse….elle ne fait plus rien, ne s’intéresse plus à rien, ne peut plus rester seule. Une seule chose l’anime encore un peu, c’est d'aller se promener. Ne pas rester enfermée l’aide peut-être à oublier.

Mais les angoisses ne la quittent jamais. Toute la journée, elle peut répéter la même chose, ‘’ A quelle heure on mange ?’’ mais une fois devant son assiette, elle s’en désintéresse complétement et demande à quelle heure elle se couche.

Mais sa plus grande angoisse, celle qui gouverne toutes ses journées, c’est la peur de la constipation et toute la journée, elle va réclamer ‘’son médicament’’ contre la constipation. Certaines nuits, il lui arrive de se réveiller et d’en parler toute la nuit. On ne peut ni la raisonner, ni la calmer et ni même dormir.

Les traitements traditionnels montrant leur limite, j’aimerais me tourner vers la médecine douce ou naturelle. Quelqu’un pourrait-il me conseiller et me dire vers quelle discipline me tourner, sachant que ma mère communique peu, elle n’est ni dans l’échange, ni dans le dialogue.

Le but étant qu’elle ne vive plus dans un climat d’angoisse permanent.

Merci de votre aide.

HectorA
Portrait de cgelitti

Je mets un peu de temps à répondre mais justement il n'est pas toujours facile d'en trouver....

Je vois qu'il existe beaucoup de pratiques différentes, le problème est de trouver celle adaptée aux problèmes de ma mère ainsi qu'un professionnel compétent.

Pour info, ma mère a plutôt beaucoup d'appétit et a encore une activité physique, elle marche matin et soir (sa seule bouffée d'oxygène).

Maintenant je ne sais vers quel professionnel me tourner, ma mère ayant du mal ou refusant de communiquer toutes les disciplines ne sont pas forcément adaptées.

Ce qui est sûr, c'est que Montréal ça va faire loin quand on habite près de Paris !!!

Jérémy1
Portrait de cgelitti

Bonjour Hector,

 

Je ne suis pas grand spécialiste mais depuis peu je m'intéresse aux différentes pratiques existantes.

Pour le cas de ta mère je te conseille de te renseigner sur l'hypnose (éricksonienne ou "classique"), l'art thérapie ou l'haptonomie. Je n'ai jamais testé personnellement mais il ne faut pas hésiter à essayer quand les pratiques dites conventionnelles montrent leurs limites.

Ne pas négliger non plus les apports probables de manipulations manuelles (type shiatsu, auriculothérapie, réflexologie). Qui peuvent amener détente et relaxation.

 

Bon courage à vous.

 

Jérémy

pasjustedelaluzerne
Portrait de cgelitti

La principale difficulté quand on s'intéresse aux médecines complémentaires est de trouver un professionnel compétent.  Il faut d'abord savoir qu'il n'y a pas de traitement miraculeux, et ceci est valide pour toute maladie.  Mais pour tout problème de santé, il y a plusieurs facteurs promotteurs sur lesquels il est souvent possible d'intervenir.  La condition s'améliore lorsqu'on agit suffisament, sur siffsament de facteurs.

L'alimentation est un facteur majeur, spécialement chez les personnes âgées.  En effet, l'ennui et l'innactivité ne stimulent pas l'appétit.  Lorsqu'on mange moins, on est à risque de développer des carences nutritionnels (notamment les protéines) et de dérégler le taux de sucre sanguin. 

La première étape consistera certainement à consulter un professionnel de la santé compétent qui saura s'intéresser à tous ces différents facteurs.  Le naturopathe est un peu comme le généraliste des médecines complémentaires et a une vue d'ensemble. 

Je suis naturopathe mais ma clinique est située à Montréal ( Québec )

 

Bonne recherche

Sujet vérouillé