Un mécanisme de défense contre l'angoisse : l'idéalisation

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 20 Avril 2009 : 02h00
-A +A
Les mécanismes de défense sont des processus involontaires et inconscients qui permettent de supporter plus facilement des angoisses très fortes. L'idéalisation fait partie de ces processus.

Transfigurer la réalité

Idéaliser, c'est facile. C'est en quelque sorte transfigurer la réalité pour qu'elle paraisse plus belle. Cela semble positif au premier abord, mais pourquoi idéalise-t-on ? Simplement parce que la réalité ne nous convient pas, nous blesse, nous angoisse terriblement. Alors, nous chaussons, sans même en avoir conscience, une paire de lunettes roses.

Clara vient de rencontrer Pierre. Elle en parle à ses amies qui ne le connaissent pas et le décrit comme ' un véritable Prince Charmant. Il est beau, bien habillé, intelligent, attentif, amusant, sérieux… ' Ses amies sont un peu sceptiques, la soupçonnent d'enjoliver un peu la réalité, ce qui énerve Clara. Elle est profondément persuadée de la perfection de Pierre. Elle l'idéalise totalement et d'une manière pathologique. La preuve, c'est qu'elle se met en colère quand ses amies la taquinent en lui disant de redescendre sur terre. Elle refuse de se poser des questions, ou même de sourire en disant ' c'est vrai, je suis amoureuse et je suis un peu de parti pris '.

La réalité, c'est que Pierre est quelqu'un de bien, certes, mais loin d'être parfait. Et Clara, qui est terriblement stressée à l'idée de ne pas trouver l'homme de sa vie, réussit à calmer ses angoisses en imaginant que ça y est, elle l'a trouvé. Pourtant, elle connaît Pierre depuis 2 heures seulement ! L'idéalisation de Clara la rassure.

Pour certaines personnes, l'idéalisation continue très longtemps, bien après l'emballement amoureux. Jacques, lui, est marié depuis longtemps et il trouve sa femme parfaite. Jusqu'au jour où il réalise que Betty le trompe depuis des années. ' Je ne voyais rien, malgré l'évidence ' avoue-t-il. Jacques tenait tellement à son couple, il avait tellement peur d'une rupture qu'inconsciemment, il faisait ' comme si ' tout allait pour le mieux. Parfois, l'idéalisation existe aussi pour contenir de l'agressivité. Peut-être que si Jacques avait connu les liaisons de Betty, il aurait éprouvé pour elle des sentiments très négatifs. Or, certaines personnes ne se sentent pas capables de supporter de telles émotions qui vont contre l'idée qu'elles ont d'elles-mêmes. On peut donc idéaliser quelqu'un par peur de se trouver seul, ou pour se persuader que ce que nous possédons est le meilleur pour nous. Penser ' ma femme est parfaite ' peut rendre un homme heureux, même s'il s'agit plus d'un aveuglement que d'un jugement réaliste. Et nous pouvons préférer le bonheur, ou un certain bien-être, à la réalité.

L'idéalisation dans le temps

L'idéalisation ne s'applique pas seulement aux personnes. Elle peut s'appliquer à des objets et aussi à des souvenirs. C'est le fameux ' de mon temps, la vie était plus belle ' que profèrent certaines personnes âgées. Pour que le bilan de votre vie soit positif, pour que vous ayez le sentiment que votre vie a eu un sens profond, vous pouvez idéaliser le passé. Cela vous donne un sentiment de paix et de bien-être et cela évite l'angoisse de pouvoir penser : ' et si j'avais raté ma vie… '

Au total, l'idéalisation est un mécanisme de défense extrêmement répandu et certainement précieux. Il est impossible de le considérer comme une anomalie systématique. Tomber amoureux entraîne par exemple naturellement une idéalisation passagère. Garder un zeste d'idéalisation en tous les domaines permet de voir la vie du bon côté et de se protéger des angoisses. Néanmoins, l'idéalisation peut être pathologique quand elle se transforme en un aveuglement et un refus de voir la réalité, et cela peut parfois aller très loin.

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 20 Avril 2009 : 02h00
A lire aussi
Nos mécanismes de défense face à l'angoisse Publié le 23/02/2009 - 00h00

L'angoisse est une sensation très désagréable, voire insupportable quand elle se situe à un niveau élevé. Aussi avons-nous tendance à mettre en place des mécanismes qui nous permettent de la supporter, de la surmonter plus facilement. Il s'agit des mécanismes de défense.

Il veut que sa copine dorme à la maison, comment réagir ? Publié le 12/07/2010 - 00h00

Un adolescent sous votre toit, et un jour, vous apprenez qu'il a une petite amie. C'est la vie ! Et puis quelque temps plus tard, il vous demande si elle peut dormir à la maison.... sous entendu, dans le même lit que lui. Comment se situer et que répondre en tant que parent ? Faut-il l'autoriser...

Vacances et famille recomposée : mode d’emploi Publié le 15/07/2013 - 09h03

Les vacances en famille sont a priori un joli moment de vie, une parenthèse dans l’année. Mais quand on part en famille recomposée, des tensions peuvent survenir, celles, bien sûr, de toutes les familles, mais en plus les tensions liées à la recomposition familiale. Alors comment faire au...

Revivre après un abus sexuel… Publié le 14/06/2013 - 11h26

Une agression sexuelle est toujours un traumatisme terrible. Et les conséquences de cet événement persistent souvent longtemps après l’agression. Des années, parfois des décennies. Pourtant, il est possible de s’en sortir et de revivre une vie épanouie, y compris sur le plan sexuel. 

Plus d'articles