Max
Portrait de cgelitti
Je me suis mise a consommer des amphétamines dès l'âge de 13 ans. Au départ je consommais 2 à 3 fois par mois et ce pendant environ 3 ans. C'est par la suite que je me suis mise a en abuser, c'est à dire pratiquement à tous les jours en plus de la boissons et de la marijuana. C'est vers l'âge de 16-17 ans que ma consommation a empirée 2-3 pilules par jour et ca durant des semaines à n'en plus finir et et je ne dormais vraiment pas beaucoup. Excessivement ma consommation étirais de plus en plus sur plusieurs jour et c'est après une semaine daptinence de sommeil je suis tomber étourdis une demi-heure après avoir repris de cette substance (puisque j'était avec des amis en auto je suis arrêtée dans un restaurant pour aller au toilette et j'ai faillis tomber dans les pommes, je crois que j'étais sur le bord de faire un overdose, c'est horrible ce que j'ai pu ressentir a cet instant) je me suis mis a avoir d'horrible douleur à la tête et à la nuque, une sorte de pression comme si j'avais la tête pris dans un étau et le mal s'étirait jusque sur le visage surtout le front et le nez. Une sorte d'engourdissement très sévère. Mon cuir chevelu était très sensible au toucher incapable de bouger mes cheveux tellement la douleur était intense. Malgré le mal que j'endurais, j'ai reconsommé plusieurs fois par après. J'étais effroyablement très insconciente de qui m'arrivais puisque ma dépendance était trop fort, j'étais aveugler par ma consommation de drogue. Après 2 jour de sommeil environ j'ai tout de suite reconsommé, mais par contre ma consommation avait diminué et les symptomes étaient moi présent. Je n'ai jamais arrêtée de consommer jusqu'a l'age de 20 ans environ mais de 18 a 20 ma consommation se limitait a 1 a 2 fois par semaine je dirais. Mais les symptômes sont venu de plus en plus sévère, au point où je me suis mise à sentir quelque chose dedans ma tete. Je suis allé à l'hôpital et les médecins non rien fait pour moi, ils ont mis sa sur la faut du stress et je vous jure que je croyais mourir tellement c'était insuportable. J'ai aujourd'hui 23 ans et il m'est arrivé 2-3 fois de reconsommer depuis mes 20 ans et le mal m'est réapparut tout de suite et a duré une bonne semaine. Je ne sais toujours pas ce que j'aie, j'ai entendus et lu des cas comme moi, mais personne ne ma éclercis sur se point meme pas le docteur que je me suis trouvé qui met évidamment cela sur la faut du stress. Le mal ma fait prendre conscience de la gravité de la chose et ma donner le gout de ne plus jamais retoucher a la drogue, mais je trouve sa désolant qu'il m'est fallut cela pour tout complètement arrêté. Je trouve Si vous avez vécu un cas semblable ou que vous en savez plus faite moi le savoir.
Max
Portrait de cgelitti
Salut jess,

j'ai pris un peu de tout, et le speed venait de dam et en poudre. Qu'est ce que c'est quoi? te dire la composition...?
MOi les seuls trucs dur avec le speed c'était la descente, jusqu'à une semaine sans appétit, pas grand chose à raconter sur ça, aujourd'hui j'en suit à vouloir arrêter le subutex que j'ai commencé pour me sortir de l'héro ou la j'ai vraiment fais le con et me suis laisser prendre au piège de dépasser le stade festif, malgré tout ce que j'avais vu, et je pense quand même à me refaire une santé, moralité plus tôt on comprend les bons choix à faire mieux ça vaut, mais!... A+
jeSS
Portrait de cgelitti
J'aimerais avoir des commentaires, suggestions ou tout autres si c'est possible. s.v.p et merci à l'avance
Max
Portrait de cgelitti
Moi aussi je trouve ça désolant, qu'il est fallu plusieurs avis pour te rendre compte que tu payais les conséquences de tes actes, j'ai eu plusieurs fois des douleurs et après avoir pris de la dope, je savais que le mieux pour moi c'etait de choisir entre continué ou faire du footing et trouver des trucs plus logique pour avoir la pêche ou faire la fête, c'est vrai que l'on est un peu con, avec la défonce, et je dois en trimballer une sacré couche car ça dure depuis 37 ans, au max, tirer une taf sur un pet de temps en temps doit vraiment être le pire sinon le mal de tête, peut tourner au cauchemar, à chacun de voir ce qu'il veut vraiment dans la vie, même prévenu ça n'empêche pas les conneries, tu est prévenu à toi de faire un choix de vie.
A+
jeSS
Portrait de cgelitti
Je consomme encore du weed pratiquement tout les jour et si je suis sur un lendemain de veille, mais maux de tete réaparaisse un tout petit peu. Je n'ai jamais vu le pot comme quelque chose de si innofensif du moin lorsqu'on est habitué d'en consommer.
jeSS
Portrait de cgelitti
Quel genre de drogue tu consommais Max? Est-ce que tu veux dire que tu as eu des mal de tête semblable au mien? J'aimerais que tu en parles un peu plus. Je sais qu'il ne faut plus que je consomme, sa c'est clair dans ma tête, mais j'aimerais comprendre qu'est-ce que c'est au juste. Si tu peux me raconter un peu ton histoire, sa serait apprécier.
Sujet vérouillé