Masturbation, connaissez-vous son rôle ?

Masturbation, connaissez-vous son rôle ?

La masturbation, tout le monde sait aujourd'hui que ça ne rend pas sourd ! Mais à quoi est-ce que ça peut bien servir, ou en quoi est-ce que ça peut nuire ? Car oui, c'est utile, même si ce n'est jamais indispensable !

1 - La masturbation aide à mieux connaître ses propres fantasmes.

Vrai, car on ne peut pratiquer la masturbation sans faire appel à ses fantasmes. De ce fait, cette pratique permet de mieux connaître ses propres chemins d'excitation sexuelle.

2 - La masturbation, pour l'homme, peut contribuer à rendre l'éjaculation précoce.

Vrai, quand un homme la pratique à la sauvette, le plus rapidement possible. Il entraîne son corps à aller vite !

3 - La masturbation chez l'homme, peut contribuer à mieux contrôler l'éjaculation.

Vrai. Quand un homme prend tout son temps, il peut s'entraîner à mieux contrôler son éjaculation.

4 - A l'adolescence, les femmes se masturbent plus que les hommes.

Faux. Les jeunes filles pratiquent environ deux fois moins que les garçons. C'est ce qui ressort de toutes les études sur le sujet.

5 - Les femmes peuvent découvrir l'orgasme plus tôt dans la vie que les hommes.

Vrai. Le corps d'une petite fille est capable, par la pratique de l'autoérotisme, de déclencher un orgasme. Pour les garçons, il faut attendre la puberté.

6 - Les hommes se masturbent plus quand ils sont célibataires : c'est une compensation.

Vrai, c'est une constatation observée dans les grandes enquêtes sur la sexualité.

7 - Les femmes se masturbent plus quand elles sont célibataires, c'est une compensation.

Faux. Les femmes qui pratiquent le plus la masturbation sont celles qui sont les plus épanouies sexuellement en couple. Il semble qu'il existe un effet d'entraînement quand une femme est épanouie plus qu'un besoin de compensation comme chez les hommes.

8 - Se masturber à l'adolescence et quand on est célibataire, c'est banal et normal, mais quand on est en couple, c'est un signe de manque.

Faux. La masturbation est une pratique différente de la sexualité de couple, et pour certaines personnes elle fait partie de l'équilibre naturel de la vie.Cela dit, un grand nombre de personnes en couples cessent cette pratique ou y ont recours de manière très espacée.

9 - La masturbation, c'est totalement mécanique. Faux. Au contraire, c'est d'abord mental, puisqu'il est indispensable de fantasmer.

10 - La façon de s'y prendre en solo pour atteindre l'orgasme conditionne la manière d'atteindre le plaisir dans un rapport à deux.

Vrai. L'orgasme à deux s'obtient presque toujours par les mêmes mécanismes que ceux découverts dans la masturbation.

11 - La masturbation a un effet très néfaste sur les études pour les jeunes.

Faux. Les jeunes qui suivent des études plus longues ont tendance à commencer leur vie sexuelle plus tard et à pratiquer plus la masturbation. Elle n'a donc aucun effet néfaste sur les études. C'est ce qu'observent les grandes études sur la sexualité en France.

Mis à jour par Dr Catherine Solano - médecin sexologue le 03/03/2011
Créé initialement par le 20/12/2003

Trouvez-vous cet article intéressant ?