cgelitti
Portrait de cgelitti
bonjour à tous,

d'abord je voudrais répondre aux « je sais tout » ;

dans un autre forum, un homme (à croire qu'il n'y a que ce genre humain à vraiment n'y rien comprendre !) a dit : "il faudrait peut-être essayer des méthodes alternatives, du sport, et se faire aider si besoin pour les éduquer, il n'y a pas de honte à avoir, éduquer un enfant n'est pas de tout repos"

maintenant je lis : "Imaginez ce que deviendront nos enfants qui dès l'âge de quelques années auront reçu ce type de drogues: des toxicomanes ou des patients de la psychiatrie, pour le restant de leur vie !!!"

il est vraiment au dessus de tout celui là aussi !!

et je ne préfère pas lire le reste des sujets liés à l?hyperactivité ou au syndrome du trouble de l?attention, parce que je crois que j?exploserais mon écran !

donc, je suppose que vous, tout ces gens qui savent tout sur tout, savez certainement mieux que nous, parents d'enfants aux troubles diverses, (ou d'enfants, comment dites-vous déjà ? à oui !! mal élevés!!) quel a été le parcours que je nommerais de parcours du combattant !

mais qu'est ce vous croyez ?

j?imagine (et je faire sourire certains d?entre nous) : on claque des doigts devant un neuropédiatre ou (comme dans mon cas) un professeur en neuropédiatie, qu'on lui dit que nous avons décelé une hyperactivité chez nos enfants parce que nous n?avons pas besoin de son diagnostique puisque nous savons, nous !), et qu'il veuille bien mettre sur une ordonnance une prescription d'une molécule qui abrutirait carrément notre enfant parce qu'on arrive plus à le supporter !!!! mais bien sûr !

alors sachez messieurs (car c?est plutôt cette race d?individus qui manifeste ces allégations)

que lorsque nous lisons des phrases aussi violentes et méchantes que vous avez écris on ne peut pas vous laissez dire des trucs comme ça ;

j'ai eu une aide éducatrice (et pas une jeunette ; quelqu'un qui avait de l'expérience derrière elle); je pensais avoir la mauvaise méthode d?éducation ; elle venait à la maison et en plus il y avait un suivi par le conseil général de mon département !

savez vous quelle a été sa conclusion ?

et bien je vais vous le dire moi ! en aucun cas cela venait de notre éducation ! que j'avais même des enfants qui savaient dire bonjour, merci au revoir madame... (plutôt rare à notre époque) et que son travail se terminait là, au bout d'une très longue année d'observation de sa part car le problème de ma fille (crise d?angoisse, instabilité à l?école, mauvaise humeur, idée de la mort, ?) n'avait rien à voir avec le fait que mes enfants n'étaient pas cadrés ! bien au contraire.

et c'est donc après seulement que nous avons décidé de consulter en neuropédiatrie pour sortir de cette spirale infernale.

quand le verdict est tombé, ma fille le soir, dans la cuisine, s?est jetée sur moi, m?a serré très fort et m?a dit en pleurant « maman, merci de t?occuper de moi » ! et j?avais du mal, croyez moi, à retenir mes larmes ! ma fille savait enfin pourquoi elle n?était pas comme son grand frère ou sa petite s?ur !!

c'est donc que vous, vous en savez certainement plus long que nous sur le sujet ainsi que des professionnels dont c'est leur métier ! n'est ce pas MESSIEURS !! je voudrais bien vous y voir avec les vôtres ! je les imagine mais les pauvres, je ne les envies pas ; et sachez que j'ai trois enfants dont deux diagnostiqués en neuropédiatrie avec des handicaps et des chemins bien différents (dont un atteint de TDA) !

vous pensez sûrement être au dessus de nous "pauvres parents ne sachant pas élever nos enfants" !

avant d'intervenir dans un forum il faut savoir de quoi on parle et SURTOUT maîtriser le sujet lorsqu'on se permet de critiquer les autres !!! et le fait de dire : "et se faire aider si besoin pour les éduquer, il n'y a pas de honte à avoir, éduquer un enfant n'est pas de tout repos" mais alors quoi ? ou dire que nous droguons nos enfants, peut être mais que faire ?

vous devriez aller dans un hôpital (avec un service neuropédiatrique) et passer 2 heures (je ne vous demande pas plus de votre précieux temps) ! Car le reste du temps vous le passez à critiquer ce que nous estimons être le meilleur parcours pour nos enfants.

vous comprendriez vite et vous cesseriez de faire des allégations ! à moins que vous fassiez parti des égocentriques, nombrilistes ou tout autre appellation qui vous conviendra qui se croient au dessus de tout !

vous avez sûrement réussi l'éducation de vos enfants (mais seulement à vos yeux) ;

tout le mal que je peux vous souhaiter c'est que jamais, au grand jamais vous soyez confronté au désespoir par lequel chacun d'entre nous, parents de ces enfants qui ne sont pas comme les autres, devons passer, car chaque jour est différent ;

vous ne sauriez pas gérer et malgré vos grandes lignes d'éducation vous passeriez à côté de très grands moments d'amour et d'échanges ;

on n'élève pas un enfant avec un trouble de l'attention (avec ou sans hyperactivité) comme on élève un enfant sans ces troubles là !

voilà ce que j'avais à dire à tout ceux qui pensent que nous ne savons par tenir le gouvernail du navire et qui pensent qu? aux moindres chocs nous coulerons !

et bien vous vous trompez, car nous sommes bien plus blinder que ça et nos enfants, malgré les moqueries des autres (enfants ou adultes) le sont encore plus et sont très courageux.

je sais que la différence fait peur mais ce n?est pas ce qui doit permettre à certains de blesser et faire mal aux autres ; nos enfants n?ont rien demandé mais notre devoir est de les conduire jusqu?à leur vie d?adulte au mieux que nous puissions le faire ;

et nos enfants seraient qu?en même mieux dans leurs baskets si on voulait bien leur foutre la paix de temps en temps et que certains veuillent bien les intégrer et surtout leur faire confiance, car ce sont des enfants bien plus intéressant qu?ils n?y paraissent ; il suffit juste d?avoir envie de les comprendre.

voilà mon coup de gueule mais il est, je crois, nécessaire.