giyrui
Portrait de cgelitti

Coucou,

Je suis nouvelle sur le forum. Je suis atteinte d'endométriose sévère et je viens de subir ma 2ème opération. Je viens de déclarer un cancer de la peau (mélanome) et après quelques recherches, je m'aperçois qu'il y a un lien entre l'endométriose et certains cancers. J'ai découvert mon cancer par hasard, aucun médecin ne m'a mise en garde ou ne m'a conseillée de me faire suivre par un dermato. Je viens de commencer un traitement hormonal sous L*t*nyl 5 mg en continu. Je suis en arrêt de travail depuis septembre 2015 (dépression liée à la maladie, fatigue chronique, douleurs, colopathie). J'aimerais échanger avec d'autres femmes sur leur expérience de cette maladie. Je me sens seule !!!! Quel va être mon avenir professionnel ? Comment continuer à se battre ? Pourquoi les médecins ne savent RIEN ou presque de cette maladie... ???

Si quelqu'un veut échanger ou a des questions, je suis disponible. Je commence à bien connaître le monstre "endométriose", alors n'hésitez pas.

Bises

alyssoulennou
Portrait de cgelitti

bonjour jsui moi mm atteinte dune emdometriose ton cas ma alerté car jai aussi une peau encore plus reactive quavant je ne sait pas dou cela peut venir aucun dermato na pu me trouver se que javait réelement .quelle ont etait vos symptomes due a votre peau?

giyrui
Portrait de cgelitti

La solution complète est de tout virer sauf un ovaire j'ai souffert des années jusqu'à ce que l'on me dise le mot endometrose' il y en avait jusqu'au dessous du sternum et ma vie maintenant est rose je ne regrette rien et reste très feminine' sans bébé et ,,,,  

choukymu
Portrait de cgelitti

Bonsoir,

Je viens de vous lire... Vous n'êtes pas seule face à l'endométriose mais il faut persister pour trouver un médecin qui sache vous écouter et trouver la solution appropriée pour nous soigner.

J'ai été suivie par mon gynécologue pour un fybrome durant 4 années, cela s'est empiré, j'avais des douleurs, des saignements tous les 10 jours et une fatigue... J'ai finis par en parler à une amie qui m'a poussé à prendre un autre avis médical. Elle a eu raison car cela aurait pu durer sans être soignée car j'étais atteinte d'une endométriose et aucun traitement hormonal pouvait me guérir ni me soulager. J'ai donc subi une hystérectomie qui s'imposait. J'ai changé de gynécologue pour qui j'étais une "cobaye". D'autres problèmes sont apparus mais là, c'est la Ménopause et je ne me sens jamais en forme. Ce n'est pas facile au quotidien mais je vais persister pour trouver des solutions.

Je vous souhaite bon courage, cela va s'arranger, restez optimiste et entourez vous de votre famille et amis pour vous soutenir.

Bonne soirée, ML

Sujet vérouillé